Suis-nous
Warriors Rugby League Warriors Rugby League

Fan expérience dans le monde

6 originalités de l’expérience fan avec les Warriors d’Auckland en Rugby League

Retour sur notre originale dernière expérience en Rugby League en Nouvelle Zélande avec les Warriors d’Auckland.

Publié

le

Ce weekend, nous avons assisté à notre premier match de Rugby League, plus connu en Europe sous le nom de Rugby à XIII mais tout aussi populaire que le Rugby à XV (ici appelé Rugby Union) dans l’hémisphère sud.

 

C’est au Mont Smart Stadium, à Auckland en Nouvelle-Zélande que nous avons assisté à la rencontre des Warriors d’Auckland contre les Panthers de Penrith en Australie. Les Warriors sont la seule équipe kiwi à faire partie de la National Rugby League australienne. Le match était à fort enjeu, puisqu’il offrait une place en play-off aux Warriors en cas de victoire.

Au-delà du jeu qui est tout de même très différent du rugby dont nous avons l’habitude – beaucoup plus rythmé, moins d’arrêts de jeu et des contacts plus intenses – nous avons vécu une expérience de fan inédite lors de ce match. Voici les 6 choses qui nous ont plutôt surprises lors de cette rencontre et qui valent la peine d’être partagées avec vous !

1. Le naming d’équipe

L’équipe des Warriors se nomme en réalité les Vodafone Warriors du naming de la célèbre entreprise de téléphonie mobile. Si en France nous sommes maintenant habitués aux naming de stades (MMArena, Allianz Riviera, AccorHotels Arena) ou aux naming de championnats (Lidl StarLigue ou encore Ligue 1 Conforama), il est courant dans l’hémisphère Sud d’avoir des équipes aux noms de marques. On peut penser par exemple aux Qantas Wallabies, l’équipe nationale de Rugby à XV d’Australie (Qantas est la principale compagnie aérienne d’Australie). 
Peut-être que nous aurons nous aussi un jour droit à une rencontre entre Amora Dijon et Ricard Olympique de Marseille.

Enfin, cela dit, ce n’est pas forcément évident d’imaginer un changement de nom de son équipe au bon vouloir des deals négociés par le club !

Vodafone Warriors@WarriorsNZ

Vodafone Warriors, seule équipe professionnelle de Rugby League de Nouvelle-Zélande

2. La configuration du stade

Le Mont Smart Stadium est un stade de 30 000 places avec uniquement 3 tribunes, dont seulement 2 couvertes. En guise de 4e tribune, un écran géant HD qui nous rappelle un peu la configuration de la U Arena.

L’utilisation de cet écran géant unique est vraiment optimisée, tous les fans ont une bonne visibilité et ses contenus sont de qualité : diffusion du match bien-sûr, mais aussi de nombreux ralentis (il n’y a pas de restriction sur les ralentis d’actions litigieuses ici) et des animations ludiques lors de la mi-temps.

Ecran géant du Mont Smart Stadium@Fanstriker

Ecran géant et zone de convivialité du Mont Smart Stadium

3. Rapidité et facilité pour entrer dans le stade

Il faut savoir qu’à Auckland les transports en communs sont gratuits pour les détenteurs d’un billet de match, alors comme pour toutes les autres rencontres auxquelles nous avons assisté, nous n’avons pas eu à payer le bus et on ne s’en lasse pas. Autre point qui rend l’accès au stade très fluide : la quasi non existence de sécurité, une fouille de sac et une palpation à l’entrée du stade qui se fait littéralement en 5 secondes.

Pas forcément applicable à nos modèles européens malheureusement dans les conditions que nous connaissons…

4. Un stade pensé comme un espace de convivialité

Tout est fait pour faciliter la convivialité au stade. De nombreux espaces de restauration et foodtrucks, tables, bancs, sont faits pour que les fans passent du temps entre eux avant le match dans l’enceinte du stade. D’ailleurs, fait plutôt récurrent pour le club, plusieurs rencontres étaient programmées ce soir-là. Un match de gala entre les équipes des polices de Nouvelle-Zélande et d’Australie avait lieu avant le match officiel. Les portes ouvrent donc très tôt, et les fans peuvent venir assister au match s’ils le souhaitent pour le même prix. Une bonne idée pour faire venir les fans plus tôt non ?

Coursives du stade, décorées de maillots collectors@Fanstriker

Coursives du stade, décorées de maillots collectors

5. Une animation de mi-temps vraiment drôle

La majorité des animations lors de la mi-temps proposées par les clubs ont souvent tendance à manquer un peu d’originalité ou d’engagement, lorsqu’elles existent. Cette fois-ci les Warriors nous ont offert un bon fou-rire ! Cette animation est en lien avec une campagne de sensibilisation contre l’alcool au volant (problème récurrent rencontré par le club avec des fans qui rentraient chez eux trop alcoolisés). Deux équipes de fans s’affrontent sur une course d’obstacle en relais. Mais attention, les participants doivent porter des lunettes répliquant la vision en état d’ébriété !!

Si vous avez déjà testé ces fameuses lunettes lors d’une action sécurité routière, imaginez faire la course sur un terrain humide et semé d’embuches… ou plutôt imaginez que vous regardez des fans courir de leur mieux sur ce parcours au beau milieu de la pelouse ! Un grand moment !

6. Une ambiance atypique

Les fans présents ce soir là étaient pour beaucoup des habitués. Nombreux sont d’ailleurs venus avec leurs propres couettes pour braver l’hiver (une astuce répertoriée dans notre guide de survie pour l’hiver).

Fans des Warriors suite à un essai de leur équipe@WarriorsNZ

Les fans des Warriors suite à un essai de leur équipe

En revanche, comme lors de notre match All Blacks-France nous avons été surpris par le manque de chants et d’ambiance en tribunes par rapport à nos repères européens.

Pour combler le silence, un groupe de musique maori jouait des rythmes endiablés en fonction de l’action sur le terrain dès que les Warriors avaient la possession. Plutôt très bien fait, on se serait un peu cru au cinéma devant Mission Impossible !

https://twitter.com/NZWarriors/status/1033109879601483776

Pour résumer ce match, une belle découverte de ce sport qui offre 80 minutes d’actions et de suspens non stop ainsi que de nombreuses surprises qui permettent de vivre une expérience fan différente et dépaysante !

Si vous avez été convaincus d’aller voir un match de Rugby à XIII, pas besoin d’aller jusqu’en Nouvelle-Zélande. Saviez-vous que les Dragons Catalans, club de Rugby à XIII de Perpignan et seul club professionnel français, viennent de remporter la finale de la Challenge Cup (Coupe d’Angleterre) à Wembley pour la première fois de leur histoire ?

Cet article était-il intéressant ?

Passionnée, supportrice et grande curieuse, j'ai à cœur de partager ma vision des événements. Convaincue du rôle central que les fans ont à jouer dans le développement du sport, je suis ravie de pouvoir mettre en lumière les bonnes pratiques qui peuvent servir d'exemple et d'inspiration à tous grâce à Fanstriker. Passionate, curious by nature, and a true fan, I like to share my vision about sport events. I am convinced that fans have a considerable part to play to develop the sport economy. Through Fanstriker I aim at bringing to light the best practices that can serve as an example or an inspiration.

Fan expérience dans le monde

L’EFL récompense la meilleure expérience familiale au stade

L’EFL valorise et récompense les initiatives des clubs anglais pour offrir la meilleure expérience fan aux familles dans les stades.

Publié

le

L’EFL, le championnat de division 2 d’Angleterre de football valorise chaque année ses clubs les plus investis dans l’expérience fans pour les familles en remettant le Family Club of the Year Award. Une récompense pour la meilleure expérience familiale. 

 

Cette récompense a été remise pour la première fois en 2008 par l’EFL (l’équivalent de notre Domino’s Ligue 2) qui avait la ferme volonté d’aider ses clubs à innover pour “recruter” toujours plus de fans dans les stades. L’expérience familiale au stade est un sujet que nous présentons souvent sur fanstriker.com. Rien de mieux que de choyer les enfants pour s’assurer une base de fans convenable dans le futur.

Un classement et un award pour les clubs les plus investis sur l’expérience fan des familles 

Durant toute la saison, l’EFL envoie dans chaque club une “famille mystère”. Sur le modèle du client mystère, la famille juge l’expérience qui leur est proposée sur de nombreux critères. Elle va évaluer les différents services proposés durant le match :

  • présence d’une fan zone ou d’une tribune famille,
  • choix de menus pour les enfants,
  • merchandising spécifique,
  • disponibilité d’un programme de match,
  • présence d’animations,
  • etc.

L’engagement hors jours de match est également pris en compte, ainsi que les différentes initiatives incitant les familles à se rendre au stade tout au long de l’année. Point important, le club obtient une meilleure note s’il prend en compte l’avis de ses plus jeunes fans dans sa stratégie en réalisant des sondages, instaurant des groupes d’échanges, etc. 

“Pour l’essentiel, les Prix du club familial de l’année ont été créés en 2008 dans le cadre de l’engagement pris par EFL d’aider ses clubs à trouver les «fans de l’avenir». Un certain nombre d’initiatives différentes ont été lancées à cette époque dans le but de stimuler la croissance et l’innovation autour des clubs de rencontres proposés aux familles et aux jeunes fans.”

Andrew Pomfret, Supporter Services Manager pour l’EFL

Pour l’édition 2019, le gagnant du Family Club of the Year Award, désigné Club Familial de l’année est Middlesbrough. Le club s’est démarqué pour ses activités innovantes basées sur la santé, l’éducation et le fun. Le club avait déjà remporté ce titre en 2014 et continue de développer ses activités familiales. 

Le club anglais est notamment reconnu pour sa Generation Red Family Zone, particulièrement populaire et qui possède sa propre page sur laquelle on peut trouver la programmation de toutes les activités et animations jusqu’à la fin de la saison. Très bonne chose. 

Voici quelques offres originales réalisées à Middlesbrough qui ont retenu notre attention : 

  • Un club d’activité lié au programme d’éducation nationale où les enfants peuvent apprendre en s’amusant, emprunter des livres et faire des activités manuelles encadrées.
  • Un ‘Bus santé’ où les enfants peuvent mesurer leur poids, taille, pression artérielle, taux de graisse avec l’aide de médecins et obtenir des conseils pour prendre soin de leur santé.
  • Un cahier aux couleurs de la mascotte que les enfants peuvent tamponner à chaque match. Au bout de 5, 10 et 15 matchs ils obtiennent un cadeau. S’ils assistent aux 23 matchs de la saison ils participent à un tirage au sort pour tenter de gagner un cadeau exceptionnel.
  • Les ‘Honesty flags’: les enfants peuvent customiser des drapeaux pour encourager leur équipe. Après chaque rencontre, le drapeau est remis à sa place dans le club enfant et les jeunes pourront les retrouver à leur prochaine rencontre. A la fin de la saison, ces drapeaux sont données aux petits fans les plus fidèles.
  • Les enfants peuvent tenter de deviner le nombre de spectateurs dans le stade ainsi que le premier buteur pour gagner des cadeaux
  • Le club propose même une offre hospitalité famille avec loge, repas, boissons, tour d’honneur du stade pour les enfants + une rencontre avec un joueur. Très malin !

[media-credit name="@Boro" link="https://www.mfc.co.uk" align="center" width="740"][/media-credit] Bus Santé proposé aux enfants fans du MFC

Valoriser et encourager les clubs

La Ligue anglaise encourage donc l’ensemble de ses clubs à proposer des services de qualité aux familles. Cela nous rappelle également les prix LFP Fan expérience.
Lancé en février dernier, les « Prix LFP Expérience Stades » étaient un appel à projet ouvert à tous les clubs de Ligue 1 et Domino’s Ligue 2 sur la saison 2016/2017. Dans une logique de segmentation des offres, il visait à saluer les meilleures initiatives billetterie à destination des cibles prioritaires que sont les familles, les étudiants et les femmes, afin d’améliorer leur expérience spectateur. 
D’autres initiatives ont été réalisés par la Ligue ou encore des diffuseurs

Cette idée de valoriser et d’encourager les initiatives dans les clubs représente l’essence même du projet que nous portons avec Fanstriker depuis maintenant plusieurs années.
Il est essentiel pour nous d’inspirer les personnalités du sport business les plus convaincues que l’expérience proposée aux spectateurs et fans doit être sans cesse remise en question tant l’environnement dans lequel nous sommes évolue vite.
Les envies et les façons de consommer d’aujourd’hui ne sont plus celles d’hier et ne seront pas celles de demain. 

Cet article était-il intéressant ?

Continuer la lecture

Nouveautés