fbpx
Suis-nous
Animations au FC Lorient Animations au FC Lorient

Inside club expérience

De bonnes idées fan expérience au stade du Moustoir à Lorient

Malgré la descente en Ligue 2, le FC Lorient continue de proposer des animations à ses spectateurs. Nous avons pu faire le tour des animations que propose le club breton.

Publié

le

Notre passage au stade du Moustoir avec Kappa vendredi dernier a également pu être l’occasion pour nous de voir les animations que le FC Lorient propose pour ses fans. 

 

Le premier élément que nous avons pu remarquer est l’emplacement du stade. Celui-ci est intéressant car situé en hyper centre, il est complètement intégré au cœur de ville. Un stade collé à un établissement scolaire et à des espaces de jeux dont les places de parking autour de l’enceinte sont majoritairement gratuites nous rappelait Sébastien Pensivy, responsable sponsoring & partenariats du FC Lorient. Un très bon point en termes d’accessibilité.

Un stade que le club Merlu a su rendre beau visuellement malgré son âge (il a été construit en 1959). L’uniformité des couleurs pour les panneaux des partenaires, les sièges de couleur orange et les deux écrans géants en sont les principaux responsables.

Superbe photo du stade du Moustoir par Paco@Paco/Footpack

Superbe photo du stade du Moustoir par Paco

Avant le match, à Lorient c’est important 

En Ligue 1, le club breton théâtralisait l’arrivée des joueurs avec son public. Faute de moyens cette saison en Ligue 2, le club ouvre les portes plus tardivement et de ce fait les joueurs sont déjà arrivés dans le stade. Une relégation laisse forcément des traces et le club doit faire des concessions. Mais il se rattrape plutôt bien sur l’ensemble des autres animations que nous avons pu découvrir. 

Les spectateurs ont l’occasion de se restaurer dans les coursives via les nombreux foodtrucks qui proposent différentes formules.
Les plus jeunes peuvent jouer au football sur un espace gonflable en 2 vs 2, jouer au baby-foot, se faire maquiller ou encore s’affronter au soft beer pong. Ils peuvent également jouer à l’une des deux playstation à disposition dans la fun zone (appréciez le jeu de mot) où un DJ diffuse de la musique. 

En plus des foodtrucks, les buvettes sont nombreuses. Une boutique est également accessible uniquement aux porteurs d’un billet de match uniquement. La boutique du stade est uniquement ouverte en jour de match. Mais une boutique FCL de centre ville reste ouverte en semaine. 

Nous avons aussi apprécié les animations autonomes, qui permettent au public de prendre une photo avec l’équipe au complet sur un mur géant en s’installant sur une chaise au centre de l’équipe entre le président Loïc Féry et le coach Mickaël Landreau. On s’y croirait. 
Il est également possible de se faire prendre en photo avec l’équipement complet du FC Lorient.

Pendant le match, le club active ses fans

Pendant la rencontre, le club propose des animations originales avec notamment une troll cam appelée « Alerte spectateur inattentif » où le principe est de filmer un spectateur inattentif au jeu. L’écran affiche un chronomètre pour compter le temps nécessaire à ce spectateur pour se rendre compte qu’il apparait sur les écrans géants du stade. Une animation très drôle, que le public a apprécié et nous aussi. 
Autre particularité, à la 56e minute à Lorient, une sirène de bateau retentit. Elle invite le public à faire un maximum de bruit pendant 1 minute. Une pratique bretonne qui se pratique également à Rennes (à la 35e minute).

Une bonne soirée passée au stade du Moustoir avec les spectateurs Lorientais. Même si le club breton n’a plus les moyens de la Ligue 1, mais les équipes du FCL continuent cependant d’activer plusieurs animations qui pourraient sans doute entrer dans la liste des best practices de l’expérience fan.
Notre animation préférée reste la troll cam avec l’alerte du spectateur inattentif. Un moyen ludique, orginal et hilarant de rappeler au spectateur la raison de sa venue en tribune, le jeu. 

Was this post helpful?

Au stade, je passe plus de temps à observer les animations, le comportement des fans et les actions du club que le match en lui même. J'aime le sport mais j'aime encore plus l'expérientiel. Qu'il soit dans le monde du commerce ou celui du sport business. | "Ceux qui essaient d'éviter l'échec, évitent le succès."

Inside club expérience

Interview : Mathias Priez (Paris Basketball) “une belle réussite”

Mathias nous partage les détails de l’organisation du match du Paris Basketball à l’AccorHotels Arena sur le thème du nouvel an chinois.

Publié

le

Délocaliser un match de Pro B dans l’une des plus grandes salles de France, proposer aux fans des animations régulières pendant les matchs, donner des thèmes aux rencontres. Le club de basket parisien le Paris Basketball est assez actif sur l’expérience proposée à son public. 

 

À l’occasion de notre inside avec le Paris Basketball lors du Chinese New Year Game le dimanche 26 janvier dernier à l’AccorHotels Arena, quelques jours après un match de NBA dans cette même enceinte, nous avons rencontré Mathias Priez. 
Directeur Administratif, Juridique et Financier du Paris Basketball depuis plus d’un an, Mathias Priez a partagé avec nous sa vison du club en matière d’expérience fan.

Selon lui, il est vital de s’inspirer de l’ADN et de l’histoire de sa ville pour qu’un club comme celui du Paris Basketball puisse générer de l’engagement. Il a également partagé avec nous la stratégie de billetterie pour ce match à sur le thème de nouvel an chinois.

Bonjour Mathias, pouvez-vous décrire vos missions au Paris Basketball ? 

J’ai travaillé une année à la Ligue de Basketball, au service juridique. Puis j’ai rejoins le projet il y a un an et demi tout juste avec la création du Paris Basketball, c’était le tout début de l’aventure. C’était quelques jours avant le premier match officiel de l’équipe à Carpentier. Et depuis le début de l’année, avec une petite équipe, on a encore pris un peu plus de responsabilités pour organiser les matchs à la Halle Carpentier, assurer la gestion quotidienne du club sur les niveaux billetterie, juridique et puis administratif.
On est une équipe un peu prés de 5 salariés permanents et puis on est aidé par des alternants à la Halle Carpentier pour développer le club sur la partie animations. 

Le Paris Basketball a donc joué un match de Pro B sur le thème du nouvel an chinois, à l’AccorHotels Arena. Comment est venue cette idée d’organiser un match dans cette enceinte ?

L’idée était dans les cartons depuis quelques temps puisque l’on souhaitait quand même évidemment faire un match en délocalisation à l’AccorHotels Arena. Et puis le gros succès de l’année dernière c’est le match du nouvel an chinois. On avait vraiment impliqué la communauté asiatique, on avait trouvé un partenaire avec Tang Frères, ça avait du sens avec le 13e arrondissement. Et cette saison, on n’avait pas la Halle Carpentier au mois de janvier et ça tombait mal parce qu’il y avait le match NBA, le nouvel an chinois donc on avait vraiment besoin de faire un événement fédérateur. Donc on s’est dit pourquoi pas enfaite. Ne pas reporter le match mais le laisser mais le jouer à l’AccorHotels Arena. Du coup à germé le projet un peu fou, vu le délai, vu la création du club il y a un an et demi d’organiser ce match dès cette saison. Et surtout d’être dans une logique d’un premier pas pour rapidement délocaliser davantage de délocalisation. Le public est venu, il était nombreux. C’est un public qui a acheté leur place, qui était content de venir supporter le Paris Basketball donc pour nous c’était une belle réussite. 

Retrouvez l’interview complète de Mathias en vidéo ci-dessous. 

Pour voir ou revoir notre inside lors de cet événement organisé par le Paris Basketball, vous pouvez consulter l’article suivant. 

Was this post helpful?

Continuer la lecture

Nouveautés