Suis-nous

ILS PARLENT FAN EXPÉRIENCE

Un déjeuner en bord de pelouse bientôt au Parc OL / REPOST

Publié

le

Temps de lecture environ 1 minutes

Le 26 octobre dernier, l’Olympique Lyonnais a officialisé la prolongation de son partenariat avec Nutrisens pour la saison 2016-2017. Un deal conclu par l’entremise de Lagardère Sports.

REPOST D’UN ARTICLE DE SPORTBUZZBUSINESS PAR Alexandre BAILLEUL DATANT DU 27 OCT 2016 (Crédit photo: parc-OL.com)

Partenaire Nutrition, la marque renforce son partenariat avec l’OL en approfondissant la collaboration entre le staff technique de l’OL et le service R&D de Nutrisens qui vise à élaborer des produits répondant aux exigences des joueurs dans leur quête de performance” précise le communiqué.

Une expérience “money can’t buy” gourmande

Tout au long de l’année, Nutrisens activera son partenariat avec le club rhodanien au travers de différentes opérations. Sur le papier, une suscite particulièrement notre curiosité. La marque et l’OL annoncent ainsi un déjeuner en bord de pelouse au Parc OL. Une activation qui devrait se dérouler lors du premier trimestre 2017 à l’occasion de la Fête des Grand-Mères (5 mars 2017) comme nous l’a confirmé Clémentine Dalia, responsable marketing Nutrisens. “Nous allons organiser un jeu concours photo intergénérationnel qui vise les grands parents et les petits enfants. Le jeu sera mis en avant sur les réseaux sociaux mais également au sein des différents établissements-clients que nous avons comme des maisons de retraites ou des hôpitaux gériatriques“.

Une activation (et une cible) bien choisie puisque la société Nutrisens basée en région lyonnaise (200 collaborateurs, 55 millions d’euros de Chiffres d’Affaires en 2015) propose de nombreux produits pour les séniors et les enfants.

nutrisens

Nous entamons cette deuxième année avec le statut de Partenaire Nutrition du club avec un dispositif qui va nous conférer plus de visibilité. Parce que la nutrition est un vecteur essentiel dans la vie d’un sportif de haut niveau qui vise la performance et l’excellence, nous souhaitions nous associer à l’Olympique Lyonnais, club avec lequel nous partageons les mêmes valeurs et ambitions.” a ajouté Georges Devesa, Directeur Général de Nutrisens, dans un communiqué.

Le menu qui sera servi en bord de pelouse du Parc OL aux vainqueurs du concours Nutrisens devrait donc être diététique.

REPOST D’UN ARTICLE DE SPORTBUZZBUSINESS PAR Alexandre BAILLEUL DATANT DU 27 OCT 2016

Passionné de foot, puis passionné des sports avec un S, je suis devenu petit à petit un fan des gens qui vont au stade tous les weekends avec écharpe et maillot sur les épaules. J’admire leur investissement et je pense vraiment que les clubs doivent encore leur donner tant.

Pour finir cette présentation, on a ajouté des phrases motivantes parce que nous sommes des personnes motivées, voici la mienne :
« Ceux qui essaient d’éviter l’échec, évitent le succès. »

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

ILS PARLENT FAN EXPÉRIENCE

«Fan Relationship Manager» et «Sponsorship Activation Manager», deux métiers d’avenir dans le sport business / REPOST

Le concept de fan a donné naissance à deux nouveaux types de métiers d’avenir, au sein des Ligues nord-américaines, puis peu à peu en Europe et en France.

Publié

le

Temps de lecture environ 3 minutes

Le concept de fan a donné naissance à deux nouveaux types de métiers, d’abord au sein des Ligues nord-américaines, puis peu à peu en Europe et en France.

REPOST ARTICLE DE FRANCEFOOTBALL|Par Lionel MALTESSE|23 février 2017

La naissance ou la rénovation des stades permet aux clubs de développer des revenus les jours de match mais ce serait une erreur de croire que ces revenus sont uniquement liés à l’augmentation du prix des places. Cela reviendrait à penser que le pouvoir d’achat n’appartient qu’aux fans de football… Que cela permette de diversifier les offres de billetterie et surtout les services périphériques (accessibilité, transports, restauration, souvenirs…), est une évidence. Mais cette nouvelle ressource économique ne sera effective que si les clubs connaissent leur base de fans tant sur le plan socio-économique que sur leurs motivations à venir au stade.

La connaissance, l’analyse des profils de fans, la création d’offres personnalisées, l’adaptation de l’offre à la demande du moment (ou autrement dit le «yield management»), l’optimisation de l’expérience et surtout de l’engagement des fans a donné lieu à un nouveau métier : le «Fan Relationship Manager». Ce dernier se doit de maîtriser les techniques du marketing relationnel et donc du CRM (Customer Relationship Management) en étant capable de les transposer à l’écosystème expérientiel et émotionnel d’un spectacle sportif. Sa polyvalence est essentielle car la base de fans peut devenir une ressource clé à l’origine de la création et du développement d’une économie circulaire pour un club.

Deux métiers émergeants en France

Une meilleure connaissance des fans intéresse au plus haut point les partenaires qui cherchent à se différencier et à entrer en contact avec des cibles «activables». C’est là que se développe un second métier en devenir dans le milieu du sport business. Les anglo-saxons utilisent le terme de «Sponsorship activation manager», celui qui connecte les fans aux marques partenaires qu’elles soient publiques ou privées. Sa collaboration avec le «Fan Relationship Manager» est donc essentielle. Il doit avoir la capacité de personnaliser une offre de parrainage en anticipant les besoins du parrain et en lui mettant à disposition des programmes d’activations singuliers et différenciateurs.

En France, ces deux métiers sont encore émergeants pour plusieurs raisons. D’abord parce que les stades des clubs de Ligue 1 se sont modernisés tardivement, voire sont en cours d’évolution technologique. Ensuite parce que la création de valeur économique des clubs français repose essentiellement sur les revenus issus des droits TV ou les profits générés sur le marché des transferts, à l’exemple de Monaco. La recherche d’un meilleur équilibre en termes de sources de revenus durables doit pousser les clubs à revoir leur portefeuille de compétences. C’est le cas de l’OL avec son nouveau stade même si l’investissement est très risqué. Le PSG et désormais l’OM ont fait évoluer leurs compétences «stratégiques» pour le développement de leur marque respective.

Manchester City est l’un des clubs les plus avancés en Europe
Ces deux métiers d’avenir ont plusieurs points communs dont celui de maîtriser l’outil marketing digital. Les marques de clubs verront évoluer leur valorisation économique en fonction de leur capacité à développer leur «fan base» et à l’activer à des fins commerciales sur le plan domestique ou international. Manchester City est l’un des clubs les plus avancés en Europe. De même que, de l’autre côté de l’Atlantique, les Canadiens de Montréal et son fameux club 1909 devrait donner de nombreuses idées aux futurs «Fan Relationship Managers» et «Sponsorship Activation Managers».

Lionel Maltese

Maître de Conférences Aix Marseille Université
Professeur Associé Kedge Business School
 
 

Continuer la lecture

Nouveautés