Suis-nous

Fan expérience AUX ETATS-UNIS

L’emoji cam, la nouvelle tendance aux Etats-Unis

Décidément, l’utilisation de la vidéo est le principal accessoire de l’expérience fan aux US. Nouveau né de la famille Cam, l’Emoji Cam. Et c’est fun.

Publié

le

Emoji Cam Kings

Temps de lecture environ 2 minutes

Décidément, l’utilisation de la vidéo est le principal accessoire de l’expérience fan aux Etats-Unis. Nouveau né de la famille Cam, l’Emoji Cam. Et c’est plutôt fun. 

 

Nous avions vu la Kiss Cam, la Dance Cam, et même la Lion King Cam, alors nous pensions que la boucle était bouclée, mais non. Le show n’est jamais terminé avec les américains. C’est bien mal connaitre nos amis de l’autre côté de l’Atlantique que de penser que cela aurait pu s’arrêter ici.
Voici en exclusivité, venue tout droit de Sacramento spécialement pour Fanstriker, l’Emoji Cam

Et à ce moment là, on se dit : « Ah oui mais c’est tellement logique ». Et bien oui, ça l’est totalement. Quoi de plus drôle d’imiter des emoticones ? Nous on ne trouve pas grand chose de mieux.
Emojis, emoticones, smileys, peu importe le nom que vous leur donner, puisqu’ils sont partout. Dans votre vie, dans vos sms, dans vos posts et commentaires sur les réseaux sociaux et bientôt sur votre visage pendant les temps morts des matchs.

L’Emoji Cam, l’animation sourire à coup sûr ?

C’est drôle, c’est funny et c’est accessible à tous. À l’inverse de la Kiss Cam, où il faut avoir une copine ou un copain, de la Dance Cam où il faut savoir bouger son body et de la King Lion Cam où il faut avoir un enfant à portée de main (oui, pas très jolie, jolie cette expression), l’Emoji Cam ne demande que de la bonne volonté et un peu de talent d’imitateur facial.
En bref, c’est fait pour le spectateur de 8 ans à celui de 78 ans. Et ça fait marrer, ça c’est important pour l’ambiance et dévergonder les plus silencieux. 

Une soirée totalement consacrée aux réseaux sociaux

L’Emoji Cam s’est déroulé dans le cadre de la Social Media Night organisée le 27 février dernier au Golden 1 Center lors du match de NBA entre les Kings de Sacramento et les Timberwolves de Minnesota.

Pour l’occasion, plusieurs animations étaient proposées aux spectateurs lors de la soirée.
La venue d’un Youtubeur local : @famouslos32. Mais aussi la possibilité pour les fans de se prendre en photo avec des emojis géants. Ou encore de poster leurs photos et vidéos sur Snapchat avec un filtre dédié au thème de la soirée. Les fans pouvait même acheter le tee-shirt de la soirée et le personnaliser avec les emojis de leur choix. 

Emojis géants@Kings

Le thème s’affichait également sur le maillot d’échauffement des joueurs puisqu’ils portaient un tee-shirt avec le visage de chacun en emoji.
Enfin, tout au long de la soirée, des vidéos virales et memes étaient diffusés sur les écrans de l’enceinte.

Photos social media night Kings@Kings

 

Le maillot à personnaliser pour les fans.  

https://www.instagram.com/p/BRCtmTzDtiw/

 

Les visages des joueurs en emoji sur le maillot d’échauffement. 

 

On aimerait bien nous aussi, faire des grimaces dans l’écran géant du stade, ou se prendre en photo avec des emojis géants, pas vous ?

Passionné de foot, puis passionné des sports avec un S, je suis devenu petit à petit un fan des gens qui vont au stade tous les weekends avec écharpe et maillot sur les épaules. J’admire leur investissement et je pense vraiment que les clubs doivent encore leur donner tant.

Pour finir cette présentation, on a ajouté des phrases motivantes parce que nous sommes des personnes motivées, voici la mienne :
« Ceux qui essaient d’éviter l’échec, évitent le succès. »

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Fan expérience AUX ETATS-UNIS

Etude : L’impact des sponsors sur les fans

Au delà des résultats sportifs, la vie des sponsors est le sujet d’actu n°2 dans les médias spécialisés du secteur sportif. Quel impact peuvent avoir ces sponsors sur l’expérience fan ? Retour sur une étude américaine qui traite la question.

Publié

le

Temps de lecture environ 3 minutes

Au delà des résultats sportifs, la vie des sponsors est le sujet d’actu n°2 dans les médias spécialisés du secteur sportif. L’explication est simple, la part qu’apporte ces marques dans l’économie du sport est devenue aujourd’hui vitale et la source de revenus n°2 après les droits TV.

Mais pour le fan, quelle importance ? Quel rôle jouent ces marques dans l’expérience spectateur ? Quelle différence pour le supporter de se rendre au Stade des Lumières ou au Groupama Stadium ? Quel impact sur l’expérience fan que de voir affiché sur les panneaux LED des messages de Volkswagen à la place de ceux de Nissan ?

Au coeur des préoccupations de ces marques, de nombreuses études marketing essaient de valoriser ces courses au naming, à l’appellation “sponsor titre” ou “équipementier officiel” mais très peu (voire aucune) placent le fan au milieu des préoccupations en se demandant l’impact que les marques pourraient avoir sur son expérience de l’événement sportif.

Cela vaut le coup donc de vous partager une étude qui vient de sortir aux USA : DECODING 2.0 by MKTG  et qui s’intéresse de prêt à l’impact des sponsors sur la vie des fans de sport.

Les enjeux de l’étude

Mesurer la réceptivité des fans aux messages des sponsors. Quoi de mieux pour les marques que de comprendre quel profil de fan est le plus réceptif aux messages des marques lors des événements sportifs. En effet, pour ne pas se noyer dans la masse des messages et se différencier de leurs concurrents, les marques du sport doivent faire un gros effort pour comprendre les habitudes des consommateurs et adresser les bons messages aux bonnes personnes.

Des résultats surprenants

Seuls 23% des fans sont très facilement réceptifs aux messages des sponsors (les « victimes parfaites »). Les fans de sport sont d’ailleurs les fans les moins faciles à convaincre pour les marques par rapport aux fans de e-sport ou de musique par exemple.

Etude MKTG Decoding 2.0

Etude MKTG Decoding 2.0

Ces fans réceptifs sont pour la plupart des jeunes, des “Millenials” (génération des jeunes ultra-connectés) qui consomment le sport sur 2 écrans à la fois et sont férus d’infos sportives présentes sur les réseaux sociaux.

Les femmes sont également plus attentives aux messages des marques. On avait d’ailleurs évoqué dans un précédent article la tendance des marques à essayer de s’adresser de manière plus personnalisée à travers une fan expérience au féminin. Voilà de quoi conforter cette stratégie !

29% des fans de sport sont totalement hermétiques aux messages des sponsors.

En revanche, de plus en plus de fans de sport (29%) sont totalement hermétiques aux messages des sponsors. Un enseignement marketing dont les marques doivent se saisir pour adresser leurs efforts auprès des bonnes cibles !

Une évolution des comportements des fans de sport

L’étude démontre que les fans sont de moins en moins dédiés à leur équipe préférée et font moins de sacrifices pour celle-ci. Depuis 2012, le nombre de fans éprouvant de la fierté en cas de victoire de leur équipe est en baisse et atteint les 53%. Le sport devient également plus individualiste : 20% des fans préfèrent regarder du sport seuls. Est-on en train de devenir « moins fans » ?

Et l’impact des marques sur les fans alors ?

Les fans les plus réceptifs déclarent apprécier ce que les sponsors proposent en matière de fan expérience. Ils sont également plus loyaux envers les marques qui sponsorisent leur équipe et préféreront acheter leurs produits plutôt que ceux d’un concurrent puisqu’ils estiment partager les mêmes valeurs et se sentent proches de la marque.

Différence entre un fan réceptif et un fan peu sensible aux messages des marques

Différence entre un fan réceptif et un fan peu sensible aux messages des marques

Les marques ont vraiment leur rôle à jouer dans l’expérience fan !

De nombreuses marques ont saisi l’importance d’exister auprès des fans et de leurs offrir des expériences uniques. Certaines marques ont à cœur de réellement améliorer l’expérience du fan sans penser uniquement aux recettes potentielles et au marketing.

On avait par exemple relayés les actions d’Audi et Airbnb qui faisaient dormir les fans au stade, les maintenant classiques canapés bord de stade PMU ou Conforama, et l’on se souvient de la très réussie animation d’Emirates Airlines lors d’un match du Benfica.

Cette réflexion sur le réel impact des marques à travers ces activations ne fait que s’amorcer (en France du moins) et s’adressent encore trop souvent à quelques privilégiés ou sont simplement un moyen de publicité déguisée (ou pas).

Un petit point de vigilance sur l’étude

L’étude MKTG porte sur le marché des États-Unis et donc sur des fans de sports américains, aux comportements et à la culture sportive très particulière, souvent bien différente des habitudes des fans made in France ! Il n’est donc pas forcément automatique d’appliquer ces enseignements à notre propre territoire.

À quand une étude sur l’impact des sponsors sur les fans de sport en France ? Agences, la balle est maintenant dans votre camp !

Dans les 6 prochains mois, de nouveaux éléments de cette étude seront révélés sur le site ! Nous restons à l’affût. 

Continuer la lecture

Nouveautés