Suis-nous
Fans Premier League Fans Premier League

Fan expérience dans le monde

Étude : Les fans des 5 grands championnats de football en 2018

Merchandising, sponsoring, affluence, Statista a réalisé une étude sur les fans des 5 grands championnats de football en 2018. Décryptage.

Publié

le

Connaitre ses fans est d’une importance ultime pour pouvoir leur proposer une expérience en lien avec leurs attentes. 
Une récente étude s’est attardée sur l’analyse du comportement des fans dans les 5 grands championnats de football en 2018. Décryptage de ce que l’on apprend de cette étude.

 

Nous aimons les études statistiques chez Fanstriker, car celles-ci peuvent nous donner quelques apprentissages. Après l’étude sur les liens entre les enceintes connectées et l’expérience des fans, place à une nouvelle études sur les fans de plusieurs championnats de football européen.

Premier League (Angleterre), Bundesliga (Allemagne), LaLiga (Espagne), Serie A (Italie) et la Ligue 1 (France), ce sont les 5 plus grands championnats de football au monde. Statista, un organisme de statistiques et d’études de marché a réalisé une étude auprès des fans de ces 5 grandes compétitions sportives : The big 5 leagues 2018: clubs, sponsors, fans publiée en novembre 2018.
L’étude a été réalisée auprès des 110 clubs de ces 5 championnats, incluant les relégués et promus de 2018. 

La population adulte la plus intéressée par le football est au sud

C’est en Espagne que la population adulte est la plus intéressée par le football (70%), le pays possède également le plus grand nombre de fans déclarés d’au moins un club de LaLiga (67%). En revanche, ce sont l’Angleterre et la France qui occupent les dernières places de ce classement avec une population intéressée par le football de respectivement 51% et 50%. 

Le Real Madrid en Espagne possède la plus grande part de concentration de fans dans son pays (39% des fans sont des fans du Real). En Premier League, la mixité est plus forte avec 49% de fans des autres clubs que le top 3 (Manchester United, Liverpool, Arsenal). C’est aussi le pays avec le meilleur équilibre de fans par clubs. 

En France, le PSG est le club le plus populaire mais également celui le plus détesté. La Ligue 1 est la seule compétition de ces 5 championnats avec le même club le plus populaire et le plus détesté. Suivent ensuite, Marseille et Lyon.  

La Premier League, championnat le plus apprécié par les fans de football

Le championnat anglais est celui qui présente le plus grand taux d’intérêt de la part des fans de football dans ces 5 pays. Ce sont les italiens et les allemands qui représentent le plus important potentiel de fans étrangers intéressés par ce championnat.
De façon générale, la Premier League et LaLiga sont les deux championnats les plus attrayants à l’étranger.
La Ligue 1, qui est en bout de classement, est majoritairement suivie par les italiens.

Dans le top 10 des clubs les plus attractifs pour les fans étrangers, nous retrouvons 5 clubs anglais (Liverpool, Manchester United, Chelsea, Arsenal), 3 clubs espagnols (Barcelone, Real Madrid, Atlético Madrid), 1 club allemand (Bayern Munich) et 1 club italien (Juventus). Aucun club français donc dans ce top 10.

Mais Kylian Mbappé arrive sur le podium, à la troisième marche au classement des joueurs préférés par les fans de football. Malgré tout, encore loin des deux “monstres” que sont Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

Un bref résumé de cette étude @Statista

Un bref résumé de cette étude

Les dépenses d’un fan en merchandising

La moyenne des dépenses d’un fan de football varie selon le pays. C’est en Allemagne que le fan dépense le plus faible montant (398 €) tandis que c’est en Angleterre que les dépenses sont les plus importantes (804 €). La France arrive quatrième avec une dépense d’environ 786 € par fan, à seulement une dizaine d’euros près du troisième, l’Espagne. 

Côté merchandising pure, la France n’est pas en reste, les fans de Ligue 1 consomment environ 93 €. La Premier League n’est pas le championnat avec les dépenses les plus importantes (95 €), c’est en Espagne que le titre revient avec 100€ en moyenne par fan.

LaLiga présente notamment un taux de 83% de ses fans qui déclarent avoir acheté un produit de leur équipe préférée contre 69% en Premier League et 68% en Ligue 1.  

1 spectateur sur 3 dans les stades est une femme

Les femmes sont donc minoritaires dans les stades de ces 5 championnats majeurs. Elles représentent 45% des spectateurs en Angleterre, 44% en Allemagne, 36% en France et en Italie, et enfin 35% en Espagne. C’est donc seulement 1/3 du stade qui est aujourd’hui composé de femmes dans les stades dans les trois derniers pays cités. 

En termes de capacité d’utilisation de son stade, ce sont les clubs de Premier League qui l’emportent avec un taux de 95%. Suit ensuite la Bundesliga avec 91%, LaLiga avec 71%, la Ligue 1 avec 69% et enfin la Serie A avec 64%.

Il y a donc une grande marge de progression pour les pays dont les femmes ne représentent qu’environ 35% des spectateurs dans les stades. 

Les français et les espagnols consomment plus de foot sur les plateformes digitales

Enfin une partie où la France arrive dans les premières places, en effet les espagnols (86%) et les français (84%) sont plus nombreux à consommer du football sur les plateformes digitales que les autres pays. 
En Allemagne, seul pays où la télévision reste la source d’informations principale pour le football. 

La consommation du football est globalement plus forte sur les 5 championnats via les chaines de TV gratuites. Mais dans certains pays les chaines payantes offrent plus de foot que les autres. C’est le cas en Italie, en Angleterre et en France.

L’Espagne et la France sont les pays les plus performants dans l’usage d’applications par les fans de football, l’Allemagne ferme le classement.
Cependant, les clubs de Ligue 1 ont encore un gros potentiel à développer pour toucher davantage de fans via les applications en comparaison aux résultats de LaLiga. 

Du côté des réseaux sociaux, c’est encore LaLiga qui lead le classement de l’engagement. En Espagne, ce sont près de 58% qui ont répondu avoir liké ou partagé un contenu posté par un club ou un joueur de football. L’Angleterre, la France ou encore l’Allemagne ont encore une grande marge de progression.

@Statista

La répartition des sponsors en Premier League et en Bundesliga

Le traitement des sponsors par les fans

L’étude traite également des contrats de sponsoring réalisés par les clubs de ces 5 grands championnats.

En termes de diversification de sponsors, la Bundesliga est l’une des plus performantes. Les sponsors du championnat allemand sont diversifiés, même si le domaine de l’assurance et des finances représente 25% des acteurs. Ces sponsors sont pour beaucoup en cohérence avec l’histoire locale du club. 
La Premier League, est le championnat qui possède la plus faible diversification de sponsors. Ce championnat possède une grande dépendance au secteur des paris sportifs (43%). 

Du côté de la perception des investisseurs dans le monde du football par les fans, c’est en France et en Espagne qu’il y a le plus de critiques. Entre 21% et 22% des français et des espagnols pensent que les investisseurs nuisent au football. 
Heureusement, environ 35% des fans pensent que ces investisseurs sont là pour aider les clubs (de 33% à 36% selon les pays). 

La violence dans les stades, un problème qui n’est pas basé sur la propre expérience des fans

Une question de cette étude concernait la perception des fans vis à vis de la violence et des dangers dans les stades de football. 
Les résultats de cette question sont assez intéressantes, car ils démontrent que pour la grande majorité des fans de foot de ces 5 championnats, la violence dans les stades est un gros problème dans ce sport (environ 55%). Cependant très peu d’entre eux déclarent avoir vécu une expérience de ce type (environ 28%). 

Autre donnée intéressante, c’est en Angleterre que les réponses sont les plus faibles et les plus équilibrées entre la perception de violence (29%) et l’expérience négative réellement vécue (26%). 

Des statistiques et encore du travail à fournir

Même si celle-ci concerne les 5 plus grands championnats de football, cette étude démontre qu’il reste encore du travail pour réduire les écarts et équilibrer la balance.
Le remplissage des stades est un enjeu essentiel pour tous les acteurs du monde sportif. Le travail réalisé pour accueillir davantage de public féminin va participer considérablement à cet enjeu. 

L’export des championnats à l’international est également un objectif qui est aujourd’hui majeur pour les organisations. En France, la LFP (Ligue de Football Professionnel) vient d’ailleurs de s’organiser pour lancer une tournée d’été aux États-Unis pour ainsi faire la promotion de la Ligue 1 auprès de potentiels touristes américains. 

Le digital casse également totalement les frontières et permet aujourd’hui à des personnes de l’autre côté du continent de suivre leur équipe à travers les réseaux sociaux. Même s’ils ne sont pas dans les stades, ce sont des fans qui s’engagent et dont les clubs doivent prendre de plus en plus considération. 

Si vous souhaitez aller plus loin et voir en détail cette étude, vous pouvez la retrouver (en anglais) via le lien suivant Statista: The big 5 leagues 2018: clubs, sponsors, fans

Au stade, je passe plus de temps à observer les animations, le comportement des fans et les actions du club que le match en lui même. J'aime le sport mais j'aime encore plus l'expérientiel. Qu'il soit dans le monde du commerce ou celui du sport business. | "Ceux qui essaient d'éviter l'échec, évitent le succès."

Fan expérience dans le monde

Qui suivre en 2019 pour réaliser une veille de l’expérience fan

En 2019, les acteurs seront de plus en plus nombreux à s’exprimer sur le sujet de l’expérience fan. Voici nos inspirations actuelles.

Publié

le

Les comptes à suivre sur l'expérience fan

La thématique de l’expérience des fans dans les événements sportifs est de plus en plus évoquée. Certains acteurs se signalent sur les réseaux sociaux à travers la qualité de leur contenu sur ce sujet. Alors qui sont les personnes à suivre pour se tenir informer des nouveautés et des bonnes pratiques ?

 

Petit cadeau en ce début d’année 2019, nous vous partageons une liste de nos inspirations les plus fortes sur la thématique de l’expérience spectateur.
Chaque année, de nombreux étudiants du sport ou des professionnels du secteur nous demandent qui sont les personnes à suivre pour se tenir au courant des dernières innovations ou initiatives en matière d’expérience fan.

Voici donc une liste non exhaustive des personnes qui s’expriment régulièrement sur l’expérience des fans dans le sport. Des “influenceurs” qui représentent pour nous des sources d’inspirations que nous suivons très régulièrement.

Les personnes à suivre sur les réseaux sociaux sur l’expérience fan

Nous l’observons, depuis que nous existons (début 2017), sur les réseaux sociaux, de plus en plus de personnes s’expriment sur le sujet de l’expérience des spectateurs dans le monde du sport. Certains acteurs savent se démarquer à travers la qualité de leur contenu ou par leur approche. Voici ceux que nous suivons avec attention et avec qui nous interagissons, en France ou à l’étranger.

Les comptes de personnalités à suivre selon Fanstriker

Les comptes de personnalités à suivre selon Fanstriker

  • Blair Hughes sur Twitter
    Blair est selon nous l’une des plus grandes sources d’inspirations concernant l’expérience fan et l’engagement des fans. Australien, Blair Hughes partage de très bonnes inspirations sur Twitter et sur son site web avec notamment une news mensuelle en ligne : the monthly fan engagement journal, FANS HQ.
  • Mark Bradley & The Fan Experience Company sur Twitter
    Il est le fondateur de Fan Experience Company, un site anglais qui traite de l’expérience des fans outre manche. Ses analyses sont pointues et son regard est toujours judicieux. 
    Via son site internet, Mark partage souvent des articles intéressants sur la situation en UK.
  • Antony Thiodet sur LinkedIn
    Antony est un habitué de la scène française du sport business, ex-directeur exécutif du club de basketball de l’ASVEL, il a lancé en 2017 sa société Time For Biz dans le but d’accompagner les clubs dans le changement. Il partage régulièrement du story telling autour de son travail avec les clubs.
    Nous avions eu l’occasion de lui consacrer une interview complète il y a quelques mois. 
  • Bas Schnater sur Twitter et LinkedIn
    Bas est dans la région d’Amsterdam aux Pays-Bas. Il est en charge des missions CRM et Digital dans le club de football d’AZ Alkmaar. Il est également speaker sur la thématique du fan engagement. 
    Très actif sur les réseaux sociaux, il partage de nombreux contenus issus de ses actions ou des relais de son réseau. 
  • Nicolas Bourreau sur Twitter et LinkedIn
    Consultant en marketing et communication dans la région Lyonnaise, Nicolas démontre un réel intérêt sur l’expérientiel à travers ses publications très souvent pertinentes sur des situations aux États-Unis ou sur le territoire français. Un très bon storyteller. 
  • Rachel Jung sur LinkedIn et Twitter
    Ancienne community manager du club de rugby du Biarritz Olympique, Rachel travaille aujourd’hui chez les Girondins de Bordeaux. Régulièrement, elle nous partage ses retours d’expériences à l’écrit et en image via des articles sur LinkedIn. 
  • Jonas Djian sur LinkedIn
    Travaillant pour le stade de France et la startup ArtDesignPainting, Jonas est un passionné des stades. Il a d’ailleurs rassemblé une grande quantité de professionnels du sport business international dans une conversation sur le réseau social Whatsapp dont nous faisons partie. Des échanges entres les différents stadium managers des clubs et autres acteurs aux 4 coins du monde permettent d’obtenir un benchmark rapide des actions entreprises par chacun.

D’autres acteurs s’expriment sur la thématique de l’expérience fan, nous pensons à Boris Helleu dans la région de Caen, à Danny Lee en Angleterre, Julien Barthélémy à Lyon et aux Etats-Unis, Gregory Trottet en Rhône Alpes,  Pierre Lebot à Paris, Olivier Maillard à Lille, Clément Barouillet à Londres,  ou encore Fabrice Bouthier et Jérémie Sibert en Ile de France.

Les médias traditionnels qui traitent (entre autres) de l’expérience fan

En parallèles des personnalité, les médias sportifs dit traditionnels partagent régulièrement des contenus en lien avec l’expérience des fans. Bien qu’ils ne soient pas spécialisés sur ce sujet, ils relayent des originalités des clubs, des expériences ‘Money can’t buy’, des actions sponsoring ou encore des interviews.  
Voici les médias traditionnels que nous vous conseillons :

  • PK Foot
    Média qui traite essentiellement du football, PK Foot partage régulièrement des actions réalisées par les clubs ou des originalités issues directement des fans eux-mêmes.
  • Ecofoot
    Média spécialiste du football business, Ecofoot apporte cette vision économique au monde du footballe. Anthony Alyce son fondateur s’entretient directement avec les clubs et les acteurs du monde professionnel. Des échanges qui offrent des analyses et des entretiens souvent pertinents et toujours intéressants parfois en lien avec l’expérience spectateur.
  • Le Sport Business
    Mathieu Poplimont qui gère ce média réalise différents contenus et immersions auprès des acteurs de l’environnement sportif. Des interviews de marques, de médias, de clubs qui traitent parfois de la fan expérience. Matthieu s’essaye depuis peu a d’autres formats plus originaux : podcast, videos, etc.
  • Sportbuzzbusiness
    Média généraliste du marketing du sport, Sportbuzzbusiness partage des actions de sponsoring ponctuelles réalisées par les marques dans la thématique Game day – fan expérience.
  • Sport-digital.fr
    Thibault qui gère ce média dispose d’un onglet spécifique fan expérience dans lequel nous pouvons retrouver des informations locales, nationales ou internationales.
  • Champions du Digital
    Vanessa, la fondatrice et gestionnaire de ce blog traite de cette thématique à travers des partages de contenus sur ses différents réseaux sociaux. Elle réalise également des immersions et interviews avec des clubs ou des structures issues du tissu sportif français.

Les autres médias nationaux généralistes comme L’équipe, Football Stories sur Facebook ou Front Office Sport pour les US, traitent également ponctuellement de cette thématique et représentent donc des sources potentielles.

Les acteurs professionnels avec une fibre fan expérience

Les comptes sociaux des clubs sont évidemment des bonnes sources, ainsi que les comptes des responsables dans ces clubs qui partagent régulièrement des contenus en insights.
Des acteurs professionnels se sont spécialisés dans le fan engagement ou l’expérience fan. Voici quelques acteurs que nous suivons : 

  • ESSMA 
  • Fan insights.co
  • SIS
  • FanXperience

Les réseaux sociaux sont de vrais sources d’inspirations pour suivre les actualités sur les actions des clubs et organisations sportives. Sur Twitter particulièrement, il existe un outil spécifique pour assurer une veille : tweetdeck. Un outil très simple qui permet en quelques minutes d’observer toutes les discussions sur un thématique précise. 
En suivant Fanstriker ici ou encore sur les réseaux sociaux, nous vous offrons la possibilité de bénéficiez des contenus de l’ensemble des acteurs précédemment cités sous un même espace.

Vous suivez des acteurs en particulier sur cette thématique ? N’hésitez pas à nous les soumettre via les réseaux sociaux en commentaire.

Continuer la lecture

Nouveautés