Suis-nous
Analyse de l'étude sur les enceintes connectées Analyse de l'étude sur les enceintes connectées

Fan expérience en France

Étude : Quels liens entre enceintes connectées et fan expérience ?

Une lecture orientée Fan expérience de la récente étude sur la connectivité des enceintes sportives du Ministère des Sports.

Publié

le

Au mois de Novembre, le Ministère des Sports sort une étude très complète sur la problématique de connectivité des salles et stades en France. Nous avons synthétisé quelques idées à retenir concernant la fan expérience : comment la connectivité peut-elle contribuer à l’amélioration de l’expérience spectateur ?

 

L’étude commandée par le Ministère des Sports, la FFF, l’Association nationale des sports professionnels et les ligues professionnelles de basket, football, handball et rugby offre un panorama complet de la question de la connectivité dans le secteur sportif. 

Une étude menée auprès de 108 clubs professionnels (dont 27 de basket-ball, 23 de football, 13 de handball, 29 de rugby et 16 de volley-ball) qui révèle de nombreuses statistiques dont celle-ci : les clubs français ne génèrent que 15% de leur budget grâce aux revenus jour de match contre une moyenne de 25% en Europe.
Pour lire l’intégralité des 3 volets de l’étude, c’est par ici.

Etudes sur la connectivité des enceintes sportives

Connectivité, de quoi parle-t-on ?

La première partie de l’étude fait un réel état des lieux de la connectivité et définit ses concepts de base.
La connectivité d’une enceinte sportive peut être définie par :

  • un aspect technique évident, nécessaire pour optimiser et pour permettre un fonctionnement efficace de l’enceinte.
  • la notion de création de liens entre différentes parties prenantes, ici les spectateurs, les joueurs, mais aussi le club au sens plus large, l’exploitant, et même la ville dans son ensemble.

En France, le sujet de la connectivité est récent, technique et complexe. Les clubs manquent souvent de ressources (humaines ou financières), compétences et savoir-faire sur le sujet. Les différents modèles de structurations des organisations sportives, ainsi que leurs différents niveaux de maturité économiques et sportives rendent les situations très hétérogènes face à cette problématique.

“L’enceinte connectée répond d’abord à un objectif majeur : augmenter le taux de remplissage des stades et salles grâce à une plus grande satisfaction des spectateurs et une capacité à attirer de nouveaux publics.”

ESC, Ministère des Sports

enceinte-connectée-panasonic@Panasonic

Le stade connecté selon Panasonic au salon CES 2018

Personnaliser l’offre

Les enceintes connectées pourraient permettre d’aider les clubs à offrir une bonne expérience, à la bonne personne, au bon moment et au bon endroit. Cela nous rappelle bien-sûr la data analytics et le CRM souvent bien utiles à la fan expérience !

Selon l’étude, le digital devrait être une opportunité pour créer des services différents, personnalisés et surtout pour ne pas homogénéiser davantage l’offre. Rappelez vous, toutes ces petites attentions personnalisées qui rendent l’expérience sportive unique !

Répondre à la demande des fans

L’étude prouve le taux de connexion des français : nous passons en moyenne 7,7 heures par jour sur Internet, dont 2,8 heures sur smartphone ! Pas étonnant donc que le stade souhaite répondre à ce nouveau mode de vie. En revanche, avoir la possibilité de se connecter au Wifi ou à d’autres services digitaux du stade ne fait pas partie des attentes prioritaires des spectateurs (enquêtes LFP 2014 et 2016), contrairement à l’atmosphère et la possibilité de vivre de bons moments.

Une bonne connectivité permettra tout de même aux fans d’avoir accès aux informations fondamentales : infos pratiques en amont de l’événement, parking, accès dans l’enceinte, restauration…
Mais à l’inverse, une bonne connectivité et une mauvaise expérience proposée au fan sera d’autant plus dangereux car les moyens de partager cette mauvaise expérience seront immédiats et encore plus importants.

Amplifier la dimension sportive pour tous

Bien-sûr, les outils digitaux et analyses de données permettent aux fans d’avoir des données plus détaillées et précises sur le match, le jeu en soi. Et ce, que les fans soient présents dans l’enceinte ou chez eux.

Favoriser l’immersion

Grâce à de nombreuses technologies (réalité augmentée, réalité virtuelle, sonorisation), le fan vivra une expérience immersive et sera le propre acteur de sa fan expérience.

Illustration du stade du futur par le cabinet d’architecture Populous et le National Geographic

Développer concrètement la connectivité dans son stade

Le second volet de l’étude met en avant des exemples concrets et applicables par les clubs dans les domaines tels que la billetterie, l’accès au stade, la sécurité, les animations, etc.

Nous avons retenu quelques idées ayant un impact direct sur la fan expérience :

  • Signalétique intelligente en écrans LED pour orienter les fans, indiquer les temps d’attente ou de marche (applicable dans de nombreux autres lieux que les stades).
  • Digicodes sur le mobilier du stade, scannés par le smartphone qui délivreront secrets, anecdotes, histoire du stade (on peut facilement imaginer une chasse au trésor).
  • Disparition du billet physique par contrôle d’accès biométrique (sera testé en 2020 à Tokyo pour les Jeux Olympiques).
  • Le cashless comme moyen de paiement généralisé.
  • Éclairage extérieur du stade qui varie en fonction de l’ambiance de celui-ci.
  • Écrans en tout genre et à tous les endroits : pour informer, animer, diffuser le jeu, etc.
  • Écrans sur le dos des sièges comme dans les avions pour les tribunes VIP : services de commande à la place, statistiques, etc.
  • Écrans tactiles pour l’orientation (comme dans certains centres commerciaux), proposer des jeux interactifs, etc.

Signalétique intelligente modifiable en temps réel

Un plan d’action pas à pas

La dernière partie de l’étude offre un véritable guide aux clubs pour mettre en place leur révolution digitale, adaptée à leurs ressources et cas particuliers. L’étude fait aussi référence à de nombreuses start-up françaises (essentiellement issues du Tremplin telles que Vogo Sport, bFAN, Digifood, Tech4Team) qui proposent des solutions de connectivités aux clubs.

Au delà du digital

Ce n’est pas nouveau, le digital est une des clés principales pour le développement des enceintes sportives et l’amélioration de l’expérience spectateur. En revanche, nous avons particulièrement apprécié le fait que l’étude rappelle l’importance de créer des relations humaines entre le fan et le club.

“Au-delà du digital, l’enjeu demeurera toujours de parvenir à créer des relations interpersonnelles et un sentiment d’appartenance fort à une communauté, un lieu, amenant les spectateurs et partenaires à se sentir bien, avoir envie de rester et de revenir.”

ESC, Ministère des Sports 

La France est, à cet égard, assez en retard, mais tend à prendre exemple sur des programmes RH proposés aux Etats-Unis, tels que la politique du sourire à Atlanta. Les clubs doivent également prendre en compte le droit à la déconnexion et ne pas imposer la connectivité de façon intrusive.

Une étude donc très intéressante qui place bien le digital comme un outil fort de l’évolution de l’expérience d’un fan, mais qui n’oublie pas l’importance de la relation humaine dans cette expérience.
Nous avons hâte de voir comment ces conseils seront reçus par les clubs et ainsi venir tester ces innovations digitales !

Cet article était-il intéressant ?

Passionnée, supportrice et grande curieuse, j'ai à cœur de partager ma vision des événements. Convaincue du rôle central que les fans ont à jouer dans le développement du sport, je suis ravie de pouvoir mettre en lumière les bonnes pratiques qui peuvent servir d'exemple et d'inspiration à tous grâce à Fanstriker. Passionate, curious by nature, and a true fan, I like to share my vision about sport events. I am convinced that fans have a considerable part to play to develop the sport economy. Through Fanstriker I aim at bringing to light the best practices that can serve as an example or an inspiration.

Fan expérience en France

StadiumGO, l’application qui transporte les fans au stade

StadiumGO, la nouvelle plateforme qui invite les supporters à utiliser le covoiturage pour se rendre au stade débarque cette saison.

Publié

le

StadiumGO, l'application de covoiturage entre supporters

Aller au stade entre supporters en favorisant le covoiturage, c’est la volonté de l’équipe de la nouvelle application StadiumGO. 

 

Faire démarrer la fan expérience dès l’instant où les supporters se mettent en route vers le stade, c’est le défi que s’est lancé l’équipe de StadiumGO. La plateforme de covoiturage entre supporters et fans de football débarque sur le marché juste à temps pour la reprise de la saison sportive. Son objectif est simple : inviter les supporters à voyager ensemble jusqu’au stade pour partager des moments entre amoureux d’un même sport et ainsi créer du lien avant même d’arriver sur le lieu du spectacle.

Accroître l’enthousiasme d’avant-match en s’entourant d’autres fans de football sur le chemin

L’idée de StadiumGO est venue à son fondateur, Romain Lauvergnat en 2014, alors qu’il se rendait lui-même à un match en covoiturage. Romain est passé par une plateforme de covoiturage traditionnelle pour voyager jusqu’au stade. Alors qu’il était enthousiaste à l’idée d’assister à une rencontre qui s’annonçait palpitante, son excitation a vite laissé place à de la frustration lorsqu’il a commencé à échanger avec son compagnon de voyage à propos du match auquel il allait assister. Ce dernier, particulièrement critique à l’égard du football professionnel et de son économie, a presque refroidi Romain. C’est cette expérience qui lui a donné l’idée de créer StadiumGO, la première application de covoiturage entre fans de foot. Il s’est rendu compte que voyager avec d’autres fans lui permettrait d’apprécier davantage l’événement.

Entouré d’une dream team de 4 coéquipiers, Romain s’est alors lancé le défi de créer cette plateforme de covoiturage entre supporters. 

Une application complète pour créer du lien entre les fans de foot avant l’arrivée au stade

Pour répondre à la demande des supporters, l’équipe de StadiumGO a misé sur une application très complète. Les utilisateurs peuvent facilement proposer un covoiturage ou en rechercher un, comme une app traditionnelle type Blablacar. L’application a été optimisée pour faciliter la tâche de l’utilisateur, en proposant une recherche d’un trajet par compétition, la possibilité de mieux connaître ses compagnons de route grâce à leur profil, une messagerie directe et un détail du tarif. Soucieux de satisfaire les groundhoppers du monde entier qui se font de plus en plus nombreux en Europe, l’équipe de StadiumGO propose même une version en anglais de l’application.

Du covoiturage pour faire commencer l'expérience avant d'être au stade

Du covoiturage pour faire commencer l’expérience avant d’être au stade

Tout est réuni pour faire passer un excellent voyage à ses supporters en allant au stade. Ainsi, le voyage avant et après le match est un véritable prolongement de la fan expérience en dehors du stade. StadiumGO offre aux spectateurs la possibilité de se rencontrer facilement grâce à une plateforme sécurisée et simple d’utilisation.

Une forte proximité avec les fans et les spectateurs

Chez StadiumGO, les collaborateurs sont avant tout de grands fans de football. L’idée est partie d’un besoin exprimé par Romain en tant que supporter. C’est la raison pour laquelle on peut observer qu’un véritable souci de la satisfaction des supporters était présent lors de la conception de ce service.

Tout d’abord, la stratégie de pricing des trajets a été pensée pour rester au maximum abordable pour le client. La première raison est que le côté économique est une motivation fréquente des voyageurs qui se tournent vers le covoiturage. La seconde raison est que le sport rassemble toutes les couches de la société et l’équipe tenait à ce que les prix soient accessibles à toutes les bourses. Ainsi, si le conducteur peut facilement modifier le tarif des places dans sa voiture, le prix des courses est volontairement plafonné. Un standard que l’on retrouve dans la plupart des applications de covoiturage. 

Ensuite, la notion de “famille” est centrale au service. Le message que reçoivent les nouveaux utilisateurs de l’application lorsqu’il rejoignent StadiumGO est un message leur souhaitant la “bienvenue dans la famille”. C’est ainsi que les collaborateurs perçoivent la plateforme : une opportunité de faire des rencontres. L’objectif est de créer une grande communauté de fan de sport autour du covoiturage.

L’attachement à la communauté du football a poussé l’équipe à s’engager sur des sujets sociétaux

L’équipe de StadiumGO baigne dans la communauté du football et elle est très à l’écoute des gens qui l’entourent. La volonté de créer une communauté autour de la mobilité lors des événements sportifs les a menés à s’engager sur des sujets sociétaux et à participer à la création d’une fan expérience plus responsable.

StadiumGO rend la fan expérience plus écologique. Le covoiturage implique l’utilisation d’un plus petit nombre de véhicules ce qui diminue les émissions de gaz polluants tout au long du trajet ainsi que la congestion des voies de circulations aux abords du stade. Plus écologique et plus économique, à grande échelle, l’utilisation de StadiumGO améliore aussi l’expérience des fans en réduisant le temps qu’ils passent dans les embouteillages à tenter d’accéder au stade et de trouver une place de parking.

Romain et son équipe travaillent d’arrache pied pour proposer à terme un service de mobilité accessible à tous les supporters. Pour cela, les collaborateurs n’hésitent pas à consulter directement des supporters utilisateurs ou non. L’équipe est très impliquée auprès des personnes à mobilité réduite, elle veut s’assurer qu’elles pourront utiliser StadiumGO pour se rendre plus facilement au stade en bénéficiant d’un véhicule adapté et d’une place de parking suffisamment proche du stade. Le service vise également à être adapté à des personnes en situation de handicap non moteur. L’équipe de développeurs a aussi pour projet de faire en sorte que la plateforme soit facilement accessible à des supporters aveugles ou daltoniens.

L'application StadiumGO, disponible dès maintenant sur les stores mobiles@StadiumGO

L’application StadiumGO, disponible dès maintenant sur les stores mobiles

StadiumGO est désormais disponible depuis une semaine sur les systèmes d’exploitation iOS et Android. L’application permettra aux supporters de profiter d’une fan expérience prolongée et plus responsable tout en faisant de nouvelles rencontres. 

Le covoiturage, une solution d’avenir pour l’expérience fan et les clubs

Si l’expérience fan est importante une fois dans le stade, l’accueil du public sur le lieu de rencontre est tout aussi essentiel. Comment penser à une stratégie expérience au stade complète si nous ne travaillons pas sur l’accessibilité à ce dernier. Plus il est facile de se rendre sur un lieu, plus les visites sont fréquentes. 
Quelques clubs ont déjà pris ce point avec sérieux, l’ESTAC propose une application de covoiturage dédiée à ses supporters, tout comme le Stade Rennais.
D’autres clubs sont associés à des plateformes qui répondent à ce besoin de mobilité des fans pour se rendre au stade. 

La démarche de Romain avec StadiumGO est intéressante et laisse imaginer un futur avec de multiples possibilités. Nous sommes curieux d’imaginer son évolution avec quelque chose de similaire qui proposerait la rencontre entre tous les fans de sport. Un fan qui se rend à un match de football à Lyon qui voyagerait avec un fan de l’ovalie qui lui va assister à une rencontre de rugby. 

Le sujet de la mobilité des supporters et spectateurs est de taille car il regroupe de nombreux points importants (tels que l’environnement, l’accessibilité, la responsabilité environnementale, etc.). 

Cet article était-il intéressant ?

Continuer la lecture

Nouveautés