Suis-nous
Des visiteurs interagissent avec l’écran tactile géant du College Football Hall of Fame Des visiteurs interagissent avec l’écran tactile géant du College Football Hall of Fame

Fan expérience aux Etats-Unis

Prolonger l’expérience fan hors stade : exemple avec le College Football Hall of Fame

L’expérience fan est souvent cantonnée aux stades. Pourtant, la prolonger au-delà des rencontres renforce l’attachement des fans au club.

Publié

le

Le marché américain est souvent cité comme exemple lorsque l’on parle de fan expérience dans l’industrie du sport. De la finale du Super Bowl aux rencontres universitaires, la volonté de divertir les fans au-delà de l’action sur le terrain est omniprésente de l’autre côté de l’Atlantique.

 

C’est au coeur de l’état de Géorgie, dans la ville d’Atlanta qu’a ouvert en 2014 le College Football Hall of Fame. A l’image du NFL Stadium de New York, le College Football Hall of Fame, est un temple du football américain. Chaque année, des milliers de fans  s’y retrouvent pour arpenter ses 8 700 m² de galerie jalonnés d’écrans interactifs et fouler les 45 yards de pelouse de son terrain de football couvert.

Pour un prix entre 17$ et 21$ (18€50), les fans de football américains peuvent passer s’offrir une expérience hors du temps au sein de ce musée plein de surprises.

Observons de plus près ce que propose l’expérience musée du College Football Hall of Fame.

Le College Football Hall of Fame à AtlantaSource : ArchDaily

Le College Football Hall of Fame à Atlanta

Les supporters veulent garder leur costume de supporter même en dehors des matchs

Au même titre que les autres industries du divertissement, l’industrie du sport peut être interprétée comme un ensemble d’univers au sein desquels des personnages interagissent. De la même manière que les fans de Star Wars suivent les aventures de leurs Jedis favoris dans une galaxie lointaine au cours des différents volets de la saga, les fans d’un club suivent chaque semaine les matchs de leurs joueurs favoris au sein d’un univers bien défini : une compétition. Il est alors naturel que, tout comme les fans de Star Wars, les fans de sport souhaitent prolonger l’expérience de divertissement que leur offre l’univers de la compétition.

L’ouverture du College Football Hall of Fame à Atlanta répond à ce désir des fans de football universitaire. C’est un lieu où ils peuvent explorer plus en profondeur l’histoire de leur équipe favorite lorsqu’elle ne joue pas. Ce musée remplit la mission d’extension de l’expérience de divertissement puisqu’il propose un contenu immersif centré sur le championnat NCAA (1ère division du championnat universitaire américain). On y trouve notamment un écran tactile de 9 mètres sur 3 avec lequel les visiteurs peuvent interagir et revivre de grands moments de l’histoire de leur club favori en son et en image.

Des visiteurs interagissent avec l’écran tactile géant du College Football Hall of Fame

Les supporters sont de jeunes Padawan qui aspirent à devenir des Jedis du stade

Lors de leur consommation de contenu sportif, les fans développent un sentiment d’appartenance à un groupe très fort. Dans le cas du football universitaire, ce sentiment d’appartenance a notamment pour objet une équipe. Les fans de football universitaire ont alors une envie d’en connaître plus sur leur équipe favorite. Ils ont également tendance à interpréter tout le contenu relatif au football universitaire à travers le prisme de leur équipe fétiche. Comme nous l’avions remarqué lors l’interview de Hugo Boutin, associate coach des Screaming Eagles, lorsqu’il s’agit de leur équipe favorite, les fans veulent prendre part à l’aventure de leur club. Tenir compte de ces comportement lors du développement d’une expérience fan permet aux principaux concernés de l’apprécier davantage.

C’est la stratégie qu’a adopté le College Football Hall of Fame pour s’assurer de la satisfaction de ses clients. Le musée répond à ces désirs en utilisant habilement la technologie tout au long de la visite. Dès leur entrée dans l’enceinte, les visiteurs peuvent renseigner leur équipe de prédilection. Ils pourront alors profiter d’une expérience personnalisée et interactive à l’intérieur du musée. Elle commence par l’illumination du casque de leur équipe sur le Helmet Wall (le mur des casques). Le grand succès de cette animation prouve que la personnalisation de l’expérience fan, qu’elle soit high tech ou low tech, ravit les supporters.

Le Helmet Wall du College Football Hall of Fame@StateOfTheU

Le Helmet Wall du College Football Hall of Fame

Plus loin dans la visite, les fans peuvent eux-mêmes rejouer des actions mythiques de l’histoire de leur équipe sur un terrain synthétique d’intérieur. Entre plaquage et touchdown, cette attraction retient instantanément l’attention des plus jeunes qui aiment s’imaginer dans la peau de leurs joueurs préférés.

Le terrain intérieur : attraction phare du College Football Hall of Fame

Tout au long de leur visite, les fans sont exposés au contenu relatif à leur équipe favorite : les moments qui ont fait son histoire, son palmarès et les performances de ses joueurs historiques. Le College Football Hall of Fame est l’exemple type d’une intégration harmonieuse de la technologie au sein d’un lieu de divertissement. L’intégration technologique du musée offre aux visiteurs une expérience personnalisée et interactive. Ainsi, le musée remplit sa mission de développement du sentiment d’appartenance des fans à leur club.

La technologie au service de l'expérience fan avec plusieurs stands d'activités numériques@SyskaHennessyGroup

La technologie au service de l’expérience fan avec plusieurs stands d’activités numériques

Expérience immersive de la traversée du tunnel vers le terrain aux côtés de silhouettes de joueurs@AtlantaMagazine

Expérience immersive de la traversée du tunnel vers le terrain aux côtés de silhouettes de joueurs

Un concept de prolongement de l’expérience du fan d’une telle ampleur ne se réalisent pas en quelques semaines. Cependant chaque club, chaque organisation peut avoir une action à moindre échelle pour répondre à la demande de ses fans pour prolonger leur expérience.

Certes, les réseaux sociaux participent à cette extension, mais ils restent un espace virtuel. Par conséquent, ils ne permettent pas le contact humain direct qui rend les événement sportifs si spéciaux. Telle est la force qui réside dans les attractions similaires au College Football Hall of Fame : elles constituent une extension de l’expérience de divertissement dans un lieu physique où les fans peuvent retrouver et rencontrer d’autres passionnés.

Si l’industrie du sport est souvent centrée sur des événements précis et ponctuels, il est intéressant de développer l’expérience fan en dehors de ces événements et en dehors des stades. Cette stratégie répond à des désirs naturels des fans : prolonger l’expérience de divertissement et alimenter son sentiment d’appartenance à un groupe.

I am a finance and entertainment student excited by the idea of enhancing entertainment experiences thanks to numbers and technology.

Fan expérience aux Etats-Unis

Le Purple Pricing : une stratégie de billetterie fan friendly

Les stratégies billetterie sont essentielles dans le monde de l’événementiel, deux professeurs américains ont imaginé une méthode en 2013 : le Purple Pricing.

Publié

le

Comme le rappelait Danny Lee dans une précédente interview sur Fanstriker, le lien entre la billetterie et l’expérience fan est très fort. Des spécialistes réfléchissent à des actions pour améliorer cette étape de l’expérience. C’est cet objectif qui a mené deux professeurs américains à inventer le Purple Pricing.

L’amélioration de l’expérience du fan est un sujet omniprésent dans l’industrie du sport. Elle vise à augmenter l’affluence aux événements et à maximiser les revenus des clubs. S’il semble naturel de commencer par le perfectionnement de l’expérience en stade, l’expérience fan peut être repensée à sa base, dès l’étape d’achat d’un billet pour l’événement. C’est l’idée qu’ont eu Sandeep Baliga et Jeff Ely en créant le Purple Pricing. Ces deux professeurs d’économie de l’université de Northwestern à Chicago aux États-Unis ont mis au point une technique de pricing intéressante.

Un système d’enchères descendantes pour maximiser le revenu du club

Nous connaissons la méthode du Yield management qui consiste à optimiser le remplissage en adaptant le prix de vente en fonction de la demande et de l’offre restante, ici nous allons parler d’une autre stratégie.

En 2013, ces deux professeurs Baliga et Ely ont été appelés à la rescousse par les dirigeants du mouvement sportif de l’Université de Northwestern (les Wildcats) pour trouver une solution pour perfectionner l’offre billetterie des équipes sportives de l’Université. Le constat était que le second marché de revente prenait trop de place dans la vente de billets. Les plus malins achetaient plusieurs billets bien en amont du match pour les revendre plus cher sur la billetterie secondaire. Une perte donc pour l’Université au bénéfice du revendeur.

C’est pendant leur recherche qu’ils vont s’inspirer des enchères à la hollandaise (le Dutch Auction) pour imaginer le Purple Pricing. Une stratégie d’enchères expérimentée pour la première fois lors des matchs des Wildcats, leur équipe de basketball universitaire.

Le Dutch Auction est une pratique qui consiste à réaliser une baisse du prix d’un produit jusqu’à ce qu’un enchérisseur soit prêt à acheter le bien. L’enchère est alors terminée. Le Purple Pricing est donc, comme le Dutch Auction, une stratégie d’enchère descendante. Cependant, cette méthode s’en distingue en 3 points :

  • Les fans peuvent acheter des tickets à tout moment de l’enchère, c’est-à-dire que l’achat du premier ticket n’arrête pas l’enchère.
  • Le prix décroît jusqu’à épuisement des stocks ou fermeture de la billetterie au début du match.
  • Si un spectateur a acheté des tickets à un prix supérieur au prix final auquel ont été vendu les derniers tickets, il est remboursé de la différence.

Lorsque le Purple Pricing est appliqué sous sa forme la plus pure, elle permet de remplir une salle au plus haut prix possible. En l’optimisant en direct, on peut déterminer la limite à partir de laquelle une nouvelle baisse de prix n’entraînerait pas suffisamment de ventes supplémentaires pour augmenter le profit.

Dans l’exemple ci-dessous, baisser les prix sous 70€ ne permet pas de générer assez de nouvelles ventes pour augmenter le profit.

Evolution des ventes en fonction des prix

Evolution des ventes en fonction des prix

 

Revenus en fonction du prix du billet

Revenus en fonction du prix du billet

L’intérêt principal du Purple Pricing est de se rapprocher de la courbe de demande a priori. L’entité qui vent les places peut d’abord l’estimer grâce aux enchères placées par les fans avant la mise en vente des tickets. Puis, le dessin de la courbe de demande se précise après l’ouverture de la billetterie lors du placement de nouvelles enchères et de l’évolution des prix.

Le club peut même espérer que les spectateurs potentiels placent des enchères légèrement plus hautes que leur prix de réserve (hors méthode Purple Pricing) dans l’espoir d’être remboursé plus tard.

Le Purple Pricing pour augmenter l’implication des fans

Alors oui, c’est peut-être un peu complexe, alors nous allons vulgariser un peu le sujet : imaginons que Jean Jacques veuille aller voir un match. Il souhaite acheter un billet, mais le prix de vente est pour le moment de 150 €. Beaucoup trop cher pour cet étudiant. Il décide donc d’attendre un peu pour voir si les prix baissent puisqu’il sait que son club pratique le Purple Pricing. Les spectateurs qui sont prêts à débourser 150€ peuvent dès maintenant acquérir un billet. Ils bénéficieront des meilleurs places. Les autre supporters peuvent attendre que les prix baissent. Jean-Jacques observe donc l’évolution des prix tous les jours. Il veut vraiment assister à ce match mais pas à n’importe quel prix.

Quelques jours plus tard, les places sont descendues a 115 €. Initialement il était prêt a dépenser 100 € pour assister à ce match, mais il a trop peur que le stade soit complet rapidement. Il se décide finalement de dépenser 15€ de plus que prévu et achète une place pour 115€.

Pour satisfaire Jean Jacques, si le prix du billet baisse encore avant le coup d’envoi, il sera remboursé de la différence entre le prix auquel il a acheté sa place et le prix auquel l’enchère s’est arrêtée.

Attiser ou entretenir l’intérêt de spectateurs potentiels pour un match est un défi constant pour les organisations sportives. Le Purple Pricing constitue une force supplémentaire dans la réalisation de cette mission. C’est une stratégie de billetterie qui contribue à la promotion des matchs.

Tout d’abord le Purple Pricing crée un premier contact très accrochant avec les fans. Avant la mise en vente des billets, les spectateurs ont la possibilité de placer une première enchère sur le match. C’est un premier acte très intéressant puisqu’il implique les fans dans le match avant même l’ouverture de la billetterie. Cette étape crée un lien fort entre des fans avec un fort potentiel d’achat et le produit. On peut comparer ce geste à une inscription sur une newsletter de vente : les inscrits manifestent d’eux-mêmes un fort intérêt pour le produit et une volonté de suivre l’actualité du produit.

Une fois les places mises en vente et les enchères ouvertes, les fans intéressés par le match suivent l’évolution des prix. Jusqu’à la fixation finale des prix, les acheteurs potentiels sont donc exposés au produit. Le suivi de l’enchère agit comme une campagne publicitaire de retargeting : on crée de nouveaux contacts avec des clients dont on sait qu’ils ont manifesté un intérêt pour le produit. On peut même espérer que le suivi de l’enchère poussera certains consommateurs à convertir leur intérêt en achat à un prix plus élevé qu’ils ne l’avaient prévu par peur de ne pas avoir de place.

Le Purple Pricing a donc des effets similaires à ceux d’un panier abandonné sur un site de vente en ligne. C’est une stratégie qui permet de cibler très précisément des consommateurs intéressés et de les exposer fréquemment au produit en question.

Les fans des Wildcasts surexcités dans la fanzone de leur équipe@NorthwesternUniversity

Les fans des Wildcasts surexcités dans la fanzone de leur équipe

Le fonctionnement du Purple Pricing augmente la satisfaction des fans

Le Purple Pricing est une stratégie de billetterie qui crée des émotions positives chez les fans lors de leur achat.

Si les fans ont acheté une place à un prix supérieur au prix final, ils sont remboursés de la différence. Les fans concernés qui achètent vont pouvoir éprouver ensuite une émotion positive, peu avant le début du match, si le prix définitif de leur billet est fixé. Les supporters abordent alors le match avec une bonne nouvelle : un remboursement à venir.
C’est n’est donc pas forcément de se faire rembourser qui va leur donner satisfaction, mais plutôt le sentiment d’avoir acheté sa place au juste prix selon la valeur que cet événement avait dans leur esprit. 

Enfin, les fans qui ont été incité à enchérir tôt sont récompensés lors du match. Non seulement ils ont obtenu des billets à un prix inférieur ou égal à leur prix de réserve, mais en plus ils ont obtenu les meilleures places disponibles à ce prix.

Cela peut donc paraitre une technique assez complexe, mais ce qu’il faut retenir est certainement que le Purple Pricing est une stratégie de billetterie qui contribue à la fois au succès économique des clubs et à la satisfaction des fans. Mais si cette technique parait efficace pour ces deux professeurs, pourquoi tous les clubs ne la pratique pas encore ? Est-ce que nous pourrions observer cette stratégie billetterie en France ?

Continuer la lecture

Nouveautés