Suis-nous
Une journée avec les fans de Tennis à la finale de Coupe Davis Une journée avec les fans de Tennis à la finale de Coupe Davis

Fan expérience en France

Dans la peau d’un fan à la finale de Coupe Davis à Lille

Retour sur la finale de Coupe Davis 2018 au Stade Pierre Mauroy de Lille avec une expérience fan de tennis qui possède une vraie saveur.

Publié

le

Samedi dernier, nous avons eu la chance d’assister à la finale de Coupe Davis à Lille à l’occasion du double entre les français Mahut-Herbert et les croates Dodig-Pavic. Un match qui est souvent considéré par les fans de tennis comme étant le moment le plus intense du weekend.
Alors, une finale de Coupe Davis depuis les tribunes, qu’est-ce que ça donne ?

 

Avant cette finale prévue du vendredi 23 au dimanche 25 novembre, la Fédération Française de Tennis avait déjà annoncé la couleur sur les médias sociaux et le web avec de nombreuses activations digitales pour animer les fans et les français.
Grâce à la FFT, il s’agissait pour Fanstriker de la première finale d’un grand événement international (et on en est plutôt très content). Le week-end s’est déroulé à Lille dans le récent et pratique Stade Pierre Mauroy. Plus de 20 000 spectateurs étaient attendus.

Un parvis un peu calme 

À notre arrivée sur le parvis du stade Pierre Mauroy vers 12h00, nous n’avons pas vu d’animations. Les choses se mettaient doucement en place devant les entrées du stade. Cependant les fans étaient déjà présents. Certains se baladaient autour de l’enceinte tout en profitant d’une photo devant la statue réalisée par le sculpteur Richard Orlinski et tandis que d’autres rejouaient le match de la veille dans les bars et restaurants aux alentours.

La statue réalisée par Richard Orlinski devant le stade. Fanstriker

La statue réalisée par Richard Orlinski devant le stade.

Accessoires et maillots de l’équipe de France de rugby, de football, tous les maillots bleus étaient les bienvenus au stade. Comme dans la majorité des compétitions internationales, il est commun de croiser des supporters avec des tenues bleues d’un autre sport. C’est quelque chose de plutôt positif car cela veut dire que l’événement s’étend plus largement qu’aux seuls fans de cette pratique sportive. 

Des supporters déguisés.

Des supporters déguisés.

Des supporters déguisés.

 

Avant d’entrer dans l’enceinte, nous sommes allés à la rencontre de quelques fans pour en savoir plus sur leurs attentes sur ce type d’événement à l’occasion d’un micro-trottoir. Pour beaucoup, ce n’était pas le premier événement tennis, et d’après eux, la Coupe Davis est l’un des meilleurs événements en termes d’ambiance. 
Des retours à retrouver ci-dessous en vidéo.

Dans le tennis aussi il y a des supporters qui font du bruit

Un stade de football réaménagé en enceinte de tennis avec une ambiance de foot. C’est un peu comme ça que l’on peut décrire l’ambiance de cette finale.
Les tribunes étaient relativement bien garnies ce samedi. Certains supporters présents également la veille indiquaient qu’il y avait plus de monde que le jour précédent.

“Je pense que c’est plus sportif d’être un fan de tennis qu’un fan de football ou d’un autre sport. Le fan de tennis doit sans cesse se rassoir pour la concentration des joueurs et se relever aussitôt qu’un point est marqué. C’est bon pour travailler les muscles fessiers. ”

Mathieu, Fanstriker

L’ambiance pendant le match n’avait donc rien à envier aux enceintes de sports co comme le football ou le rugby. Les fans chantaient, des olas amusaient le public sur les temps morts. La relation entre les fans est relativement bon enfant et la composition du public est très diversifiée (hommes, femmes, enfants). 

La tribune Est du stade Pierre Mauroy

Fans de tennis au stade Pierre Mauroy

La WATFA, un groupe de fans qui pousse fort

Dans le stade, nous étions assis juste à côté d’une bande de fans très organisée tous vêtus du même tee-shirt. Un maillot bleu, blanc et rouge. Il s’agissait des fans membres de la We Are Tennis Academy (WATFA) lancée il y a plusieurs années par BNP Paribas, partenaire international du tennis et de la Coupe Davis. La We Are Tennis Fans Academy assure sur de nombreux tournois pendant la saison avec une ambiance électrique dans le monde entier.

Pour cette finale, les fans français du We Are Tennis ont été des moteurs du stade grâce leurs chants et chorégraphies. Ce groupe de supporters a su se faire entendre pour bien évidemment encourager Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert, mais surtout pour créer une atmosphère chaleureuse et dynamique dans les tribunes.

La WATFA, les fans de tennis par BNP Paribas

Le groupe est relativement bien organisé. Il y a un animateur qui chapeaute le déroulement avec un micro fixé sur le visage, trois micros d’ambiance pour prendre le son des fans, une enceinte ainsi que des drapeaux, des pancartes, des instruments et un tifo géant. Ils n’hésitaient d’ailleurs pas à répondre aux sollicitations des fans autour en lançant notamment des olas, afin de récompenser la motivation de certains membres du public.

Pendant toute la durée du match, la WATFA et les autres fans offraient tout simplement la sensation d’être dans un stade de football ou de rugby. Ce qui fait la charme de la Coupe Davis comme le témoignaient de nombreux supporters avant notre entrée dans le stade.

Une animation des fans régulière

Dans les coursives du stade, l’offre de restauration se mélangeait à quelques stands photos et des espaces boutiques. Le public pouvait se prendre en photo avec la réplique en carton des joueurs de l’équipe de France de Tennis. Ou faire la presque traditionnelle photo sur le photobooth de l’événement. Le Hashtag #TousEnBleu s’affichait un peu partout sur ces lieux d’animations. 
Aussi, des affiches de la finale étaient en libre service sur le stand Lille Métropole. 

Même si nous avons peu vu d’animations à destination des fans dans les coursives et ou autour de l’enceinte, une fois à l’intérieur nous avons pu observer quelques messages à leur destination. 

Régulièrement pendant le match, les fans pouvaient voir sur les écrans géants du stade (il y avait 6 écrans au total dans la salle) un message pour les inciter à visiter l’une des boutiques situées dans les coursives. 

Une mise en avant de la boutique sur les écrans du stade

Une mise en avant de la boutique sur les écrans du stade

Un espace boutique dans les coursives du stade Pierre Mauroy

Un espace boutique dans les coursives du stade Pierre Mauroy

Toujours sur les écrans, un message invitait les fans à partager leurs émotions en photo sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag #TousEnBleu. 
Un second hashtag était visible #DavisCup qui était lui proposé par l’organisation elle-même avec le slogan “Show Your Colours”.

Les photos et les tweets de quelques fans passaient régulièrement sur les écrans géants ainsi que les publicités des sponsors lors des breaks. 

Le stade Pierre Mauroy, un stade modulable pour une expérience unique

Très apprécié des supporters et de l’Équipe de France de tennis, le Stade Pierre Mauroy à Lille offre un confort et une expérience rare dans sa configuration tennis.
Habituellement occupé par le LOSC pendant l’année, ce stade a la particularité de pouvoir accueillir d’autres sports et événements. Pour cette finale contre la Croatie, l’enceinte fêtait déjà son cinquième événement en Coupe Davis depuis 2014.

Comme ce que l’on peut voir sur la vidéo ci-dessous, le changement de décor est assez bluffant. Un énorme rideau sépare le stade en deux. D’un côté, nous voyons le terrain de tennis et les tribunes et de l’autre les deux moitiés du terrain de football. 

Pendant le match, nous étions attentifs à l’expérience que nous proposait les deux équipes et les organisateurs. 
Première bonne surprise, l’entrée des joueurs.
Comme en boxe, l’entrée des équipes sur le court est très scénarisée. Elles doivent en effet utiliser une grande rampe illuminée sur plusieurs mètres pour rejoindre le court. Ce qui permet de faire monter la salle en pression et de créer un premier lien entre les joueurs et les fans. Dans n’importe quel sport, l’entrée des athlètes est un moment clé de l’expérience fan, comme au Stade Rennais par exemple. La mise en scène réalisée pour cette finale de Coupe Davis en est la parfaite illustration.

Nous avons également apprécié les nombreux écrans installés dans l’enceinte, que ce soit sur le court ou dans les coursives. Des écrans qui permettent aux fans de voir ou revoir les ralentis selon leur position dans le stade. Cependant, il n’y pas encore d’écrans dans les toilettes comme ce que prévoit le Real Madrid dans son futur stade

Les écrans en hauteur au stade Pierre Mauroy

Les écrans placés en hauteur dans la salle.

Les écrans dans les coursives au stade Pierre Mauroy

Les écrans situés dans les coursives du stade.

Autre élément intéressant, le chauffage du stade. En effet, ce sont des radians à infrarouge au-dessus du terrain qui chauffent le court et les gradins inférieurs. Un chauffage qui offre d’ailleurs une ambiance lumineuse plutôt agréable. En revanche, pour les tribunes les plus hautes, la température est plus fraîche. De nombreux spectateurs avaient donc gardé leur manteau et leur bonnet. Ce qui renforce la sensation d’être dans un stade et non dans une salle de tennis.

Une nouvelle formule et un mécontentement des fans 

La belle atmosphère de la Coupe Davis devrait néanmoins être différente les prochaines années. En effet, à partir de 2019 la Coupe Davis change de formule. Désormais le tournoi se tiendra sur une semaine sur terrain neutre en fin de saison. Ce qui aura certainement un impact sur cette ambiance générale si propre à la Coupe Davis. C’est d’ailleurs pour cette raison que de nombreux fans sont contre cette nouvelle formule.

Une bonne expérience avec des apprentissages et des idées

En matière d’expérience fan, nous avons trouvé de nombreuses choses intéressantes au Stade Pierre Mauroy pour cette finale de Coupe Davis. Nous avons également pu relever quelques idées d’amélioration pour rendre cette expérience encore plus agréable.

Au tennis, les spectateurs sortis du court doivent rester dans les coursives jusqu’au prochain changement de côté. Une attente qui peut durer en moyenne 15 à 20 minutes. Malgré les écrans pour suivre le match à distance, il y a très peu d’animations pour faire patienter les fans. Il peut donc être intéressant de proposer des activités à ces supporters. Des animateurs pourraient aller à leur rencontre pour leur faire faire des quizz, proposer des simulations de jeu réelles ou virtuelles avec des stands à proximité ou bien faire un micro-trottoir pour créer du contenu et échanger avec eux. 

À l’intérieur du stade, nous avons également constaté qu’il y avait peu d’interactions entre le terrain et le public. Entre deux sets, nous pouvons envisager d’animer les spectateurs en tribune. Les écrans peuvent par exemple mettre en avant les fans les mieux déguisés (car beaucoup de fans jouent le jeu du déguisement). Un tirage au sort peut être organisé pour faire gagner la balle de match à un spectateur grâce à son numéro de billet. Ou encore, un fan peut pronostiquer le prochain set depuis son siège et gagner un cadeau en cas de bon résultat.
Bien évidemment, ces idées d’animations en tribune dépendent des possibilités qu’offrent la Fédération Internationale de Tennis.

Enfin, il y avait des bâches unies noires qui étaient installées sur les sièges qui n’offraient pas une bonne visibilité. Comme dans d’autres enceintes sportives, ces bâches peuvent être exploitées pour y afficher des hashtags ou bien des logos. Un habillage qui pourrait rendre le lieu encore plus vivant et coloré. Ces bâches peuvent aussi renforcer le sentiment d’appartenance chez les fans, si elles sont aux couleurs de la France par exemple.

Les coursives du stade Pierre Mauroy

Les coursives du stade Pierre Mauroy

Globalement, cette expérience fan à la finale de Coupe Davis a été très agréable. Le dispositif du stade, le groupe de supporters We Are Tennis et les différentes animations garantissent un moment convivial. On ressent une atmosphère chaleureuse avec un événement sportif de haut niveau qui se transforme en grande fête.

Avec la nouvelle formule de cette compétition, une question se pose : une compétition sportive avec des matchs à l’extérieur et à domicile génère-t-elle forcément plus d’ambiance qu’une compétition sur terrain neutre ? En comparant les chaudes ambiances dans certains clubs de football ou de rugby à des finales nationales ou européens moins animées, on aurait tendance à dire oui. En voyant l’émotion que génère une Coupe du monde sur une période donnée, le débat semble alors plus complexe.

Cet article était-il intéressant ?

Chargé de SEO & SEA dans une agence de voyage sportif, je suis un passionné du Sport Digital et de la Fan Experience. Chez Franstriker, j'ai pour objectif de faire grandir le projet et d'écrire de temps en temps sur les activations digitales des uns et des autres dans le monde du sport.

Actu fan expérience

FDJ ParionsSport au plus près des supporters de l’OM

À la découverte du #CityParionsSport et du partenariat entre la FDJ Parions Sport et l’Olympique de Marseille lors de l’Olympico.

Publié

le

#cityparionssport

Nous avons eu l’opportunité d’assister à l’Olympico dimanche dernier avec la Française des Jeux. Une belle opportunité pour en apprendre plus sur le partenariat qui lie FDJ à l’Olympique de Marseille. L’occasion aussi de découvrir la nouvelle activation événementielle de la marque ParionsSport, le CityParionsSport.

 

Le dimanche 10 novembre 2019, à 21h00, avait lieu le choc de la 13e journée de Ligue 1 Conforama entre l’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais. Cet Olympico avait lieu dans un Orange Vélodrome qui affichait complet : 65 369 spectateurs. Un record pour le club marseillais qui s’est imposé sur la pelouse par 2 buts à 1. Un moment fort, idéal pour les partenaires du club phocéen.
Nous étions à Marseille, avec Jérémie Mathé, le responsable activation partenariat football FDJ pour en découvrir davantage sur le partenariat qui lie les deux parties et particulièrement sur l’activation CityParionsSport.

Un partenariat gagnant-gagnant

Avant le début de la saison 2018-2019 la Française Des Jeux avait annoncé 4 nouveaux partenariats. Le choix s’est orienté vers 4 grands clubs français : l’Olympique de Marseille, l’Olympique Lyonnais, l’AS Monaco et le FC Nantes. Chacun de ces clubs disposent d’une grande base de fans, d’une histoire forte, d’un palmarès et cela offre à FDJ un joli maillage du territoire. De plus, le football est le premier sport dans l’offre des paris sportifs ParionsSport, les mises sur ce sport représentent plus de 72 % des paris sportifs.

Ce club mythique qu’est l’Olympique de Marseille est l’un des 4 clubs avec qui FDJ a signé pour 4 saisons. En s’engageant avec ce club, FDJ vient renforcer sa stratégie football en cohérence avec les orientations de ces parieurs. ParionsSport va bénéficier d’une plus grande visibilité, le but étant d’instaurer une plus grande proximité avec toute la communauté de supporters marseillais. Cela va permettre à la marque de mieux communiquer autour de son offre et de ses innovations.

“Grâce à ce partenariat, ParionsSport affiche l’ambition de se rapprocher des supporters, d’offrir aux parieurs des expériences ciblées qui contribuent tout au long de la saison à créer du lien…”

Jérémie Mathé, Responsable activation partenariat football FDJ

Pour Jérémie Mathé, Responsable activation partenariat football pour la marque : “FDJ est fier d’avoir noué ce partenariat avec l’Olympique de Marseille pour quatre saisons. Il s’agit d’un partenariat d’envergure avec un club populaire, attractif, compétitif, doté d’un palmarès historique et d’une communauté de fans présente dans toute la France. L’Olympique de Marseille et FDJ partagent un certain nombre de valeurs communes que sont la performance, l’innovation ou le respect des règles. Grâce à ce partenariat, ParionsSport affiche l’ambition de se rapprocher des supporters, d’offrir aux parieurs des expériences ciblées qui contribuent tout au long de la saison à créer du lien, de la préférence de marque et une forte visibilité. Ce qui participe à la stratégie de la marque : c’est-à-dire recruter et fidéliser les parieurs.

À l’Olympique de Marseille, la logique est similaire. Le club est désireux depuis plusieurs années de s’associer aux entreprises françaises ou internationales les plus attractives. De part ces partenariats, le club souhaite offrir une expérience toujours plus riche et innovante à sa communauté.

Pour Alexandre Venec, Partnership activation executive à l’Olymique de Marseille : “La collaboration avec FDJ s’inscrit dans la stratégie du club de s’associer aux plus grandes entreprises françaises. La recherche de la performance à l’Olympique de Marseille mais surtout celle de l’innovation rejoint parfaitement les valeurs de FDJ. Ensemble, ces synergies permettent  d’offrir une expérience toujours plus riche à nos fans à travers le monde mais également au niveau local avec nos supporters qui se rendent à l’Orange Vélodrome. Enfin, nous avons également à cœur d’être une entreprise sociétalement engagée tout comme FDJ. Nous travaillons donc sur de nombreux projets responsables, comme la sensibilisation aux paris sportifs, l’engagement pour le développement du football féminin, etc.

FDJ x OM

FDJ x OM

Les deux parties ont désormais des objectifs communs et doivent activer ensemble ce partenariat pour les atteindre. Plusieurs actions physiques et digitales vont être déployées tout au long de cette nouvelle saison. Ainsi, chaque supporters pourra vivre plus intensément les matchs.

Un dispositif urbain : le “CityParionsSport”

ParionsSport, la marque de paris sportifs de FDJ met en place depuis peu, un nouveau dispositif sur le parvis Ganay de l’Orange Vélodrome. C’est là l’une des principales raisons de notre venue à Marseille pour assister à l’Olympico. Ce city stade, le City ParionsSport, va permettre à la marque d’aller à la rencontre des supporters de l’Olympique de Marseille.

Lors de ce match contre l’Olympique Lyonnais, l’Orange Vélodrome a ouvert ses portes à 19h. Soit deux heures avant le début de la rencontre prévue à 21h. Une occasion exceptionnelle que ParionsSport n’a pas raté en devenant le parrain du match.

Le “CityParionsSport“, toute nouvelle animation événementielle certains soirs de matchs, est une animation ludique, sportive et musicale.
Techniquement, c’est un énorme container qui est donc posé sur l’un des deux parvis du stade. Devant lui, deux terrains de “street foot” et une mini scène où un DJ diffuse une playlist entraînante. Toute l’installation est évidemment aux couleurs du club et de la marque. Une installation n’utilisant aucun élément gonflable, un choix plus coûteux mais avec un rendu très qualitatif. Les supporters de l’Olympique de Marseille pourront une nouvelle fois, profiter de cette animation, le week-end du 7-8 décembre 2019, lors du match face à Bordeaux.

Le #CityParionsSport

Le CityParionsSport

C’est “The place to be” avant le début du match de l’Olympique de Marseille et les supporters l’ont bien compris. En effet la foule était bien présente autour du CityParionsSport. Les raisons sont simples à comprendre, il ne s’agit pas là d’une simple animation posée sur le parvis. Le dispositif est complet et bien coordonné.
Dans un premier temps, le public peut jouer et s’affronter dans des matchs deux contre deux, sur l’un des deux terrains dont est composé le dispositif. L’occasion pour eux de s’amuser entre amis ou en famille avant le début du match mais aussi de vivre une expérience ultime. En effet, lors de leurs matchs deux contre deux, les animateurs proposent aux participants de se prendre en photo avec leurs téléphones sur le terrain. Il suffit ensuite de poster la photo sur Twitter ou Instagram avec le hashtag #CityParionsSport pour participer à un tirage au sort. Ce tirage au sort offrira aux heureux gagnants l’opportunité de disputer une rencontre de gala sur la pelouse de l’Orange Vélodrome en fin de saison. Les participants se voient aussi remettre quelques cadeaux pour avoir participé à l’animation.
Jouer sur la pelouse de votre club favori n’est-il pas l’un des rêves les plus fous à réaliser ?

La mécanique de participation sur les réseaux sociaux : Prends-toi en photo

La mécanique de participation sur les réseaux sociaux : Prends-toi en photo

Un exemple d'une photo que nous pouvons retrouver avec le hashtag #CityParionsSport

Un exemple d’une photo que nous pouvons retrouver avec le hashtag #CityParionsSport

Dans un second temps, et afin d’apporter un peu de variétés à l’animation, la zone accueille d’autres temps forts. Pour l’occasion, deux jeunes troupes d’artistes étaient présentes. C’est lors de temps bien définis que les supporters présents ont eu l’opportunité d’assister à des démonstrations de Foot Freestyle et de Breakdance. Le show était ainsi assuré par Street Lights, une équipe de football freestylers du sud de la France et la compagnie Evolves, un collectif hip-hop de 4 danseurs.

Street Lights | Foot Freestyle

Street Lights | Foot Freestyle

La compagnie Evolves | Breakdance

La compagnie Evolves | Breakdance

De part ce dispositif, FDJ ParionsSport contribue pleinement à l’expérience fan proposée au spectateur présent lors de l’Olympico. L’occasion pour la marque d’affirmer son positionnement. En effet, le dispositif est parfaitement adapté aux jeunes adultes passionnés de football et de culture urbaine. Retour en image ci-dessous :

🎥 Pendant 3 matchs de l’Olympique de Marseille à domicile, ParionsSport propose une activation sur le parvis du stade. Plusieurs city stade sur lesquels les visiteurs peuvent jouer au foot ou profiter des shows proposés (danse, freestyle et DJ). Notre reporter Thomas était sur place. Il nous raconte son expérience.

Publiée par Fanstriker sur Dimanche 17 novembre 2019

Des activations physiques et digitales cohérentes

En tant que partenaire premium de l’Olympique de Marseille et parrain officiel de l’Olympico, FDJ ParionsSport disposent de belles possibilités pour communiquer. Cela permettra à la marque d’être toujours plus proche des parieurs et de la communauté marseillaise.

Pour Alexandre Venec, Partneship activation executive à l’Olymique de Marseille : “Cela permet de toucher un grand nombre de nos supporters qui sont souvent très friands des paris sportifs. Nous travaillons quotidiennement avec FDJ afin de pouvoir proposer un dispositif large d’activations pour nos fans et supporters. Cela va de la simple activation digitale à des opérations de plus grandes envergures dans les coulisses très fermées de l’Olympique de Marseille.

En plus du CityParionsSport, nous avons pu observer de nombreuses autres activations et mises en avant de la marque en ce soir de match.

Des notre arrivée à l’Orange Vélodrome nous pouvions rapidement comprendre que le match était parrainé par FDJ ParionsSport. Plusieurs Oriflammes étaient disposées sur le parvis et plusieurs signalétiques directionnelles étaient brandées “FDJ ParionsSport”. Ces outils de communication font la part belle au meilleur parieur du mois et permette à la marque de communiquer notamment sur le Parions Club. Clin d’oeil à la devise de l’Olympique de Marseille “Droit au but” qui se transforme en “Droit au but, droit aux gains”.

Les oriflammes FDJ ParionsSport visibles autour du stadeFanstriker

Les oriflammes FDJ ParionsSport visibles autour du stade

Branding FDJ ParionsSport

Branding 2 FDJ ParionsSport

Branding 2 FDJ ParionsSport

Sur les deux parvis de l’Orange Vélodrome nous avons aussi remarqué la présence d’hôtes et d’hôtesses FDJ ParionsSport. Nous nous sommes évidemment prêtés au jeu, la première hôtesse nous a distribué un flyer communiquant sur le CityParionsSport. Le flyer nous explique toute la mécanique décrite précédemment. La seconde, équipée d’une tablette nous a proposé de participer à un concours. Il s’agissait là, pour les personnes majeures, de parier gratuitement sur le score exacte du match via l’application. L’hôtesse vous présente les différentes côtes, donne quelques explications et prends ensuite les renseignements pour contacter le gagnant. Il se verra remettre deux places pour le prochain match de l’Olympique de Marseille. Le spectateur reçoit aussi un flyer contenant des informations sur le Parions Club et un coupon ParionsSport utilisable en point de vente.

Un visiteur et une hôtesse FDJ ParionsSport

Un visiteur et une hôtesse FDJ ParionsSport

Tablette FDJ ParionsSportFanstriker

Tablette FDJ ParionsSport

FDJ ParionsSport dispose aussi d’une loge très bien située où le service proposée y est excellent. Un bel outil pour animer le réseau de collaborateurs et offrir des expériences à certains gagnants de concours.

Autre dispositif très important mis en place par les deux partenaires : Le Parions Club “2019-2020“. Pour cette nouvelle saison, le Club des parieurs ParionsSport devient multi-sports. Cet espace est un club privé permettant de mettre en valeur les meilleurs parieurs, parmi les supporters du club. Toute l’année, les meilleurs parieurs  auront l”opportunité d’être récompensés. Près de 900 parieurs seront ainsi récompensés à raison de trois par mois et de vingt par semaine. Le meilleur d’entre eux aura le privilège d’assister à un match à domicile de l’un des 4 clubs partenaires dans des conditions exceptionnelles. Ce sont les membres de ce club qui sont bien souvent présents sur les différents supports de communication de la marque. On peut reconnaître ces supports à leur style “peinture flamande”.

 

Le principe est aussi dupliqué avec les autres clubs partenaires de la marque : l’Olympique Lyonnais, l’AS Monaco et le FC Nantes.
Tout au long de la saison, FDJ et ParionsSport ne manquent pas une occasion de communiquer notamment sur les réseaux sociaux. Différents concours et tirage au sort sont organisés par la marque avec de jolis cadeaux à la clé. Les plus chanceux pourront remporter des places pour les matchs ou des maillots de l’OM.

Dans le cadre de son partenariat avec le club, ParionsSport a souhaité travailler aussi avec un pool d’influenceurs sur Marseille. Lors de la saison 2019/2020, le #ajamaislespremiers constitue l’action fil rouge que la marque déploie pour sa communauté d’influenceurs. Le dispositif d’influence propre à l’OM permet la mise en place d’un concours de paris entre 6 influenceurs. C’est sous forme de 1 vs 1 (battle d’influenceurs) que le titre sera disputé. Il se déroulera de la 13ème journée de championnat, jusqu’au “Classico” OM vs PSG. Chaque mois, l’un d’entre eux aura la chance de bénéficier de deux places VIP, dont une à offrir à un membre de sa communauté. FDJ ParionsSport fera vivre au grand gagnant de cette première édition #ajamaislespremiers une expérience inédite.

FDJ, ParionsSport et l’Olympique de Marseille s’engagent ensemble sur plusieurs opérations.
En février 2019, les deux partenaires avaient mis en place une sensibilisation dédiée aux risques de corruption sportive en lien direct avec les paris sportifs. Cela à permis à certains membres de l’équipe professionnelle, du staff et des jeunes d’êtres informé sur les dérives possibles des jeux d’argent. En mai 2019, l’OM à aussi participé à l’opération “Buts pour Elles” avec FDJ. À chaque buts inscrits par le club, 500€ étaient reversés dans une cagnotte pour un projet visant à soutenir une initiative en faveur du football féminin.

Jérémie Mathé, le responsable activation partenariat football de FDJ nous confirme l’envie pour la marque de jouer un rôle dans l’expérience fan : “FDJ entend placer le fan au centre de son engagement dans le football. Les partenariats noués par ParionsSport avec 4 clubs de Ligue 1 Conforama s’inscrivent dans cette logique, par le biais d’expériences digitales mais aussi événementielles, si possible innovantes. Ceci afin de permettre que chaque fan puisse vivre le match le plus intensément possible tout en étant interpellé et surpris. Par exemple, le challenge « Parions Club », lancé en 2018, offre l’opportunité à nos parieurs d’être mis à l’honneur dans les stades et de vivre des expériences uniques et exclusives : rencontre avec les joueurs, visite des vestiaires, accès au bord terrain, etc… Je pense aussi au #CityParionsSport qui anime les avants matchs de l’Olympique de Marseille grâce à des matchs de foot urbain organisés sur le parvis de l’Orange Vélodrome. Nouveauté qui rencontre un vif succès en cette fin de première partie de saison.

De belles perspectives pour les supporters de l’Olympique de Marseille et les parieurs

La liaison est bien assurée entre les actions physiques et digitales. Chaque brique de ce dispositif 360° permet au partenariat de prendre forme. Les parieurs et fans du club se voient offrir une meilleure expérience grâce à la marque. Au niveau national, FDJ observe une croissance de 21% sur le nombre de mise à l’année. Les performances dans les régions sont très positives, les fruits d’un partenariat bien maîtrisé et aux intérêts partagés. De plus, le marché des paris sportifs est en constante croissance ces dernières années. FDJ et ParionsSport en profite pour, innover sur l’offre qu’elle propose, renforcer ses partenariats et recruter des ambassadeurs tout en prenant soin du bien être des parieurs.

Avec leur nouveau dispositif le CityParionsSport, les perspectives sont nombreuses. Il pourrait y avoir à moyen terme plus de terrains, des animations urbaines variées comme des artistes graffeurs en live, des shootings photos dans un décor underground, etc. De plus, les paris sportifs permettent de multiplier les émotions du spectateur et de lui faire vivre une expérience différente. En effet, le spectateur a une autre vision sur la rencontre, il peut la vivre avec plus d’intensité et expérimente le match de manière ludique. Les possibilités d’activations, physiques ou digitales, pour offrir une expérience fan encore plus complète sont nombreuses. Il est appréciable de voir que ces deux acteurs que sont la Française des Jeux et l’Olympique de Marseille, oeuvrent dans ce sens.

Cet article était-il intéressant ?

Continuer la lecture

Nouveautés