Suis-nous

FAN STORY

FAN STORY : Romain, animateur radio et fan du Stade Rennais

Fan Story c’est l’interview qui donne la parole aux fans, de tous les horizons, de tous les clubs.

Publié

le

La Fan Story du mois est consacrée à notre Inside Club réalisé avec le Stade Rennais le week end dernier. Découvrons dans cette interview, Romain un jeune animateur d’une web Radio locale qui suit régulièrement l’équipe Bretonne.

Partage ton expérience de fan

Bonjour Romain, avant de partager ta vision de supporter, peux-tu te présenter ?

Salut ! Je m’appelle Romain, j’ai 17 ans et je suis actuellement en Terminale ES à Rennes. Passionné de sport depuis des années, je suis depuis août 2016 animateur et gérant de l’équipe sur Radio Roazhon, une webradio bretillienne où l’on parle uniquement de sports. J’anime donc tous les dimanches soirs “Le débrief”, l’émission où nous parlons uniquement du Stade Rennais. C’est un réel plaisir en tant que supporter avant tout de réunir environ 2 000 personnes chaque dimanche…

Tu es donc un fan du Stade Rennais, depuis combien de saisons suis-tu l’equipe ?

Auparavant, je suivais le Stade Rennais de loin, mais depuis 4 saisons, je le suis vraiment à fond.

@Romain

Romain avec Benoit Costil, ex gardien du club Breton

Quel genre de supporter es-tu ? ultra ? abonné ? régulier ? occasionnel ?

Au départ j’allais dans la même tribune que le kop, mais en haut. J’écoutais avec attention leurs chants, puis je me suis mis à les chanter, presque seul dans mon rang. Pour les 25 ans du RCK, en février dernier, j’ai osé pour la première fois descendre dans le kop. Cette date qui restera gravée m’aura converti à la mouvance ultra. Depuis, à chacun des matchs où je vais, c’est avec eux. Je ne suis cependant pas abonné.  

En tant que fan, as-tu un souvenir que tu souhaiterais partager ?

J’en ai même deux. Le premier c’était le 5 octobre 2008. Nous accueillions le grand Lyon de Lloris, Benzema ou Juninho. La crainte se faisait évidemment sentir parmi les 28 000 spectateurs. A la surprise générale, devant un olympique amorphe, nous gagnions 3-0 suite à un triplé magistral de M.Pagis, d’où vient le “pagistral”. Je m’en souviens, j’ai enlacé mon voisin de droite que je ne connaissais absolument pas, c’était magique.

Mon deuxième est beaucoup plus récent. Nous sommes le 6 mars 2016. Nous recevons le FC Nantes pour le derby de L’Ouest. Accompagné d’un ami (supporter rennais) et de mon parrain (inconditionnel supporter nantais), nous attendions ce match avec impatience. Arrivés au Stade, à peine le temps de se poser, Ousmane Dembélé, à la suite d’un coup franc à la première minute embrase le Roazhon Park. 45 minutes plus tard, Rennes menait 4-0. Le stade vibrait comme jamais, mon cousin (complètement dépité) avait peur que la tribune s’effondre, tellement elle vibrait. Tout le stade chantait à l’unisson, c’était magnifique.

Animation chronométrée

Comme tu le sais, nous étions aussi au Roazhon Park ce week end, c’est donc pour nous le moyen de tester ton sens de l’observation. Peux-tu nous citer au moins 3 animations que tu as pu observer lors du match Stade Rennais vs Nantes ?

A titre personnel, j’ai participé au cortège organisé par le RCK afin d’être dans l’ambiance dès le début de l’après-midi. En arrivant au stade, j’ai pu voir comme d’habitude le village animation avec ses nombreux ateliers tournant autour du foot. Ce village, présent quelques heures avant le début du match permet à de nombreux supporters comme moi d’échanger autour d’une galette saucisse (même si là c’était dans l’après-midi). Enfin, je salue J.Gamard, l’un des deux speakers qui conditionne le public (avec l’aide d’Erminig notre mascotte) avant l’arrivée des joueurs. Ainsi, dès l’arrivée du car, de nombreux supporters tapent sur les barrières et agitent des drapeaux. Je suis persuadé que dans la tête des joueurs, c’est très important de se sentir soutenu avant un match. Le craquage du RCK aide aussi.

Pour quelles raisons vas-tu au stade au lieu de vivre le match dans un bar avec tes amis ou chez toi ?

Premièrement pour l’ambiance. Même si j’aime aussi aller voir des matchs dans des bars avec mes amis (notamment les matchs de l’équipe de France), le stade reste pour moi la meilleure expérience. Ensuite, nous allons souvent à la rencontre des joueurs, notamment pour interviewer les joueurs en fin de match pour la radio.

Quel moyen de transport utilises-tu pour aller au stade et pourquoi ? Est-ce facile selon toi de te rendre au Roazhon Park ?

Ca dépend, souvent en bus, ou en voiture si quelqu’un peut me déposer car je n’ai pas encore le permis de conduire. Parfois j’arrive à m’arranger avec des amis. Puisque je n’habite pas tout à fait à Rennes mais dans un village à côté, c’est très difficile de rentrer en bus les soirs de match à 20h même si en soi le stade est facile d’accès. Les bus de stade sont une très bonne chose mais j’ai quand-même hâte d’avoir le permis.

De façon générale, que penses-tu de la façon dont le Stade Rennais anime sa relation avec ses fans ?

Comme je l’ai dis au dessus, le village par exemple est un très bonne initiative. En interne, le Stade Rennais travaille très bien. Je suis plutôt bien placé pour en parler, que ce soit le service communication ou autre ils sont très ouverts aux sollicitations. La communication du club s’est nettement améliorée. Il y a quelques semaines, un point sur l’infirmerie a été effectué par le club. C’est une très bonne chose qui serait à réitérer. Par cette approche de proximité, le club donne une bonne image et ça colle bien avec le “projet breton”.

“En jouant sur la proximité avec les bretilliens, le club, notamment par le biais de M.Possel entretient une relation donnant-donnant avec les supporters.

Que penses-tu de l’ambiance au Roazhon Park ?

L’ambiance est très bonne. C’est mieux de saisons en saisons je trouve. Le RCK réunit de plus en plus d’adeptes et c’est très positif. Dans la tribune en face, l’ambiance est un peu moins festive malgré les quelques chants. Un kop ambitieux avait tenté d’éclore il y a 2 saisons, le RBR, malheureusement ça a échoué… C’est dommage mais j’espère que de plus en plus de personnes chanteront au Roazhon Park. Nous avons la chance d’avoir un stade à l’anglaise que beaucoup nous envient. La proximité avec le terrain est une force, il faut s’en servir pour pousser l’équipe au maximum.

@Fanstriker

Le public au Roazhon Park

Le Stade Rennais est l’un des rares clubs en France à posséder un intermédiaire privilégié entre le club et les supporters en la personne de Fréderic Possel, en quoi ceci est un avantage ?

Je l’ai sous-entendu au dessus, Frédéric fait un travail passionnant dans les relations avec les fans. Avec le service de communication, ils nous ont reçu à deux reprises dans le cadre de la webradio et un nouveau rendez-vous est à programmer. C’est évidemment un plus pour notre club. En jouant sur la proximité avec les bretilliens, le club, notamment par le biais de M.Possel entretient une relation donnant-donnant avec les supporters. Un grande partie de son travail s’effectue sur les réseaux où il lutte contre l’auto-bashing nocif. L’image d’un club se joue en partie sur les réseaux donc c’est un gros plus.

Raconte nous ton parcours avant le match mais aussi ce que tu fais pendant la mi-temps et en fin de match ?

En général on se réunit avec l’équipe de la Radio et on mange ensemble. Ensuite, une heure avant le match, on se poste devant la porte 4, pour rejoindre le RCK. Pendant tout le match on donne de la voix pour porter notre équipe. À la mi temps, on reste à nos places, elles sont tellement précieuses dans cette tribune. Après le match, passage obligé à côté du salon VIP où certains joueurs sortent. Je suis posté avec mon micro pour les interviewer. Un grand plaisir de les approcher. Même si cette année, ils ont changé la sortie on garde espoir de les ré-interviewer.

@Fanstriker

Quelques produits dans la boutique du stade Roazhon Park

Est-ce que tu achètes régulièrement au stade, sur internet ou dans la boutique du stade ? Si non, pourquoi ?

Ca dépend, pour les places, même si nous aspirons à avoir des places avec le club pour la radio, nous achetons aujourd’hui nos places. C’est donc sur la billetterie en ligne que cela se passe. Sinon pour acheter un maillot ou le floquer, tout se passe en boutique. J’ai d’ailleurs très récemment fait floquer mon maillot, au nom de la radio. Enfin, la barquette de frite est également obligatoire après un passage au local RCK.

Au stade, que penses-tu des prix pratiqués et de l’offre proposée ? Est-ce suffisamment varié selon toi ?

Les prix pour les places sont raisonnables, pour ce qui est des abonnements, c’est justement le prix qui m’a fait hésiter les deux dernières années. Je n’avais pas la certitude en début de saison de rentabiliser les entrées. Et pourtant, aujourd’hui je suis largement perdant avec les billets achetés à l’unité. La saison dernière, j’ai été voir un peu plus de 10 matchs à domicile… Pour ce qui est des maillots, je les trouve un peu cher mais ce sont les prix du marché, et ce dans pratiquement tous les clubs…

Est-ce que tu suis régulièrement les actualités du Stade Rennais sur les réseaux sociaux ou sur le site ?

Évidemment, à chaque intercours je suis sur les réseaux. Pour nous, il est très important d’être au courant de toutes les actualités. Une bonne part de notre contenu se base sur les actualités. Faire des articles entre autres nous force à rester informer, c’est essentiel…

Fan story Fanstriker

Nous aimerions également avoir ton ressenti sur la situation générale de l’expérience des fans.
Selon toi, les clubs sont-ils suffisamment actifs pour remplir leurs stades et séduire un public plus large ?

Les clubs sont très actifs sur les réseaux et en ville sur les différents événements. En revanche, ils offrent beaucoup de places aux clubs affiliés. Sans ces places, le stade serait un peu moins remplis. Le Stade Rennais a pour objectif de rassembler les bretons, depuis quelques années, de plus en plus de personnes s’intéressent au club, je suis persuadé que ça va continuer.

Si tu étais en charge de l’expérience fan au Stade Rennais, quelles idées pourrais-tu proposer ?

Je pousserais au maximum le dialogue avec les supporters (ex : Conférence de presse en live Facebook ou point infirmerie hebdomadaire) ce sont des choses simples mais très importantes aujourd’hui, nous recevons beaucoup de messages à ce sujet. Je continuerais également les entraînements délocalisés, c’est une très bonne idée du club, il faut que ça continue.

@Fanstriker

Un espace détente au Village

Que penses-tu de l’expérience proposée aux spectateurs, aux fans dans le sport en général ?

Les supporters prennent de plus en plus d’importance dans le monde du sport. À travers les différents avis, le sport évolue et se modernise, c’est très positif.

Enfin, si tu pouvais vivre un évènement sportif, lequel serait-il et pourquoi ?

J’en ai plusieurs. Premièrement je rêve de supporter le Stade Rennais en Ligue des Champions. Ensuite je rêve de voir une finale de Coupe de France SRFC – FCN.
Pour finir, j’aimerais assister à une finale de Coupe du Monde avec la France.

Merci Romain, si vous voulez suivre Romain sur sa web radio bretonne voici les infos : Facebook | Twitter | WebRadio

Passionné de foot, puis passionné des sports avec un S, je suis devenu petit à petit un fan des gens qui vont au stade tous les weekends avec écharpe et maillot sur les épaules. J'admire leur investissement et je pense vraiment que les clubs doivent encore leur donner tant. Pour finir cette présentation, on a ajouté des phrases motivantes parce que nous sommes des personnes motivées, voici la mienne : "Ceux qui essaient d'éviter l'échec, évitent le succès."

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

FAN STORY

FAN STORY : Olivier, a sports fan explorer

This week, we meet Olivier a true sports adventurer, who shares with us his Fan Story. US, Europe, Korea, Australia and soon Russia, this fervent supporter and sports passionate invites us to travel thought his experience.

Publié

le

Olivier raconte sa fan story

This week, we meet Olivier a true sports adventurer, who shares with us his Fan Story. US, Europe, Korea, Australia and soon Russia, this fervent supporter and sports passionate invites us to travel thought his experience.

Pour l’article en français, c’est ici !

Hi Olivier, can you tell us briefly who you are ?

Hello everyone, my name is Olivier Chicha. I live in Australia since October 2017 where I am following sports events in Asia and Oceania. Passionate about sports and travel I decided to combine my two passions and make a world tour of sports events.

Olivier, supporter français aux JO de Pyeongchang@baroud4sports

Olivier, french fan at the Pyeongchang Olympic Games

What kind of fan are you ?

A regular fan, but not season ticket holder because I live far from my favourite club. I always try to go with the most fervent supporters whatever the sport.

Which club are you supporting ? For how long ?

I have been a fan of PSG since the end of the 90s, which, among other things, I followed during their American tour in 2015. I am also a fan of the French team, which is why I will be in Russia in June and July to follow the French Team at the next World Cup. I’m really a fan of our national team since the World Cup 98. Moreover, I’m also a fan of Tennis, Cycling, Rugby and I’m following all sports in general. That explains my world tour of sports events.

Do you follow your favourite team on social medias ?

Yes!! My team but also all the news about my favourite sports and other teams and athletes of this sport. I think I spend one hour a day to check the news.

Among all your best fan memories, is there one that you would like to share with us ?

Maybe the Champions Trophy in Montreal at the Saputo stadium between PSG and Lyon in 2015. I lived in New York at that time and I was an active member of the PSG Club Supporter. We made the trip to Montreal to support our players. Members of Montreal’s PSG fan club were so many, but they did not know how to launch the songs and organize the grandstand. That’s why we had to do it with 2-3 other members of PSG NY fans. At every game in New York we met in a bar to sing our love of PSG. So I became one of the “Capo” [Captain of the grandstand] during the game. It was an amazing thing to be in this place and to see this whole tribune singing. This remains for me a great moment!

Rencontre entre le PSG et l'OL à Montréal pour le Trophée des Champions 2015 @LFP

Champions Trophy game in Montreal between PSG and OL in 2015

How often do you go the stadium ? Would you like to go more often ?

Living in Nice area I cannot support my team every weekend, but I go to a lot of Nice games at the Allianz Riviera. I also travel a lot in Europe to discover new stadium and new atmospheres.

“Nothing can replace the stadium, the thrill you can have when you arrive at the stadium, up the steps, hear the fervor goes up, see the full stadium.”

With whom do you like to be at the stadium ?

I’m still looking to be in the ultras stands even here in Australia where I was able to watch 4 football matches from different cities and I always went with the ultras club home. No matter the sporting event, I always try to feel the thrills and for that be with the fans who make all the noise is one of the best solution !

What do you think about the atmosphere at the french stadiums ?

I think that if the French professional league havn’t done bad things for the fans and have asked the real questions about supporters, it would only be better. The groups of fans within in the clubs are doing a lot of work to animate the tribunes and it’s amazing. The atmosphere is not that which can be found in other championships, but I find it better than in England and better than in a majority of Italian and Spanish stadiums too.

It’s sure that the atmosphere could be better here in France, but we must realize the difficulty of the task including unsuitable schedules, lack resources, etc.

Why do you go to the stadium instead of watching it at home on TV or with friends at the bar ?

Both are things I like. But nothing can replace the stadium, the thrill you can have when you arrive at the stadium, climbing the steps, hearing the fervor goes up, see the full stadium. The bar will never replace that, despite the best friends in the world!

Partage ton expérience de fan

You too, share with us your fan experience in an interview sending us an email!

If you had the opportunity to go to one and only one sport event which one would it be ? And why ?

I had the chance to realize some of my dreams already like doing the 4 grand slams of tennis, attending the Olympics, and soon see the World Cup…

However I think that if I had to choose only one it would be a football Derby between Boca and River Plate at the Bombonera… or maybe a Wimbledon final with R. Federer… It’s not easy to choose but these are two really different things that make me dream!

Boca Juniors contre River Plate à la Bombonera en Argentine© PikoPress

Boca Juniors v River Plate at Bombonera in Argentina

If you were responsible for the fan experience in your favourite club, which ideas or actions would you implement ?

I would try to bring back the fervor in all the grandstands. I would distribute the song lyrics to all the spectators. I would send them on their email one day before the match, videos of supporters and how to sing and react to the songs.

I would also improve the experience before the match with activities in front of the stadiums, as we can see often now, with animations for children. I will do the same for the older ones. In particular, activities tracing the history of clubs to raise awareness about the love of their club.

Thanks a lot Olivier for this story ! We hope too that the Bleus will do a good World Cup in Russia and that you can tell us your experience there ! And now that we are also in New Zealand why not meeting us around there ?!

You can follow Olivier and all the events he’s experiencing on Twitter @baroud4sports, Facebook, Instagram, Youtube and on his web site.

Continuer la lecture

Nouveautés