Suis-nous

Fan expérience aux Etats-Unis

Fanswipe, l’application de dating pour les fans de sports

Aller au stade pour rencontrer son ou sa partenaire, une originalité qui sera peut-être demain dans les stades du monde entier.

Publié

le

Les applications de rencontres sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses sur diverses thématiques. Le sport n’y échappe plus. Voici l’appli qui incitera peut-être les célibataires à se rendre au stade plus souvent. 

 

Entre les applications de rencontres sentimentales ou presque comme Tinder, Happn, et Once, les apps de rencontres professionnelles comme Shapr ou plus récemment Ripple, on se dit qu’il ne manque qu’une application de rencontre pour le sport. Et bien voici peut-être l’appli qui va révolutionner l’expérience stade : Fanswipe. C’est donc le nom de cette application de dating sportif qui a fait son apparition aux Etats-Unis.

Le stade ou l’événement sportif fait figure de “best place to date” après la salle de sport, le lycée, la fac ou encore les soirées de networking et afterwork. C’est le lieu de rencontre entre toutes les personnes ayant un point commun : celui d’aimer le sport et de partager son amour pour son équipe favorite. 

L’application Fanswipe permet de matcher directement avec un fan de l’équipe de son choix. Elle présente les mêmes principes d’utilisation qu’une application de rencontre tierce. La création de son profil est simple et rapide via le Facebook connect.  Il suffit ensuite de sélectionner l’équipe que l’on supporte dans la liste prédéfinie pour démarrer sa recherche.

Le co-fondateur de l’appli Fanswipe partageait en février dernier à frntooffice.com que son objectif est de cibler principalement les Millennials. Cette jeune génération née entre 1980 et 2000 pour qui ce genre “d’outil” ne présente plus aucune surprise ou réticence.

Malheureusement pour nous, cette application n’est actuellement disponible qu’aux Etats-Unis. Les fondateurs développent l’application en ouvrant au fur et à mesure de nouvelles ligues, de nouveaux clubs. Actuellement, ce sont principalement les ligues US qui sont disponibles sur l’application, comme le baseball, le football US, le soccer ou encore le hockey. 
Un partenariat avec Ticketmaster permet à présent d’acheter leur billet via l’application.

Fanswipe app

Fanswipe app

L’intérêt d’une application de ce type pour les clubs

L’idée est intéressante pour les clubs car elle permet de rapprocher ses fans et de construire des communautés plus fortes. En imaginant un peu les pratiques futures de ce genre d’application, nous pouvons imaginer que l’événement sportif devienne un événement qui touche plus largement qu’un simple fan de sport. Tous les profils pourraient alors se sentir intéresser pour rejoindre les tribunes d’un stade pour faire la bonne rencontre qu’ils attendent. 

Getafe avait déjà imaginé le concept 

En 2015, le club de football espagnol de Getafe CF souhaitant solutionner sa problématique d’affluence la plus faible de la Liga et son faible taux d’abonnés (seulement 9 000 spectateurs de moyenne, pour 17 000 places) a lancé l’application “Getafinder”.

Orchestrée par l’agence publicitaire El Ruso de Rocky, l’opération séduction du club espagnol avait pour objectif de proposer aux fans de trouver l’amour en allant au stade. Via une application similaire à Tinder mais uniquement réservée aux supporters de Getafe. 
Aujourd’hui, l’application “Getafinder” qui ne semble plus fonctionner restera sans doute dans les annales comme une action de communication forte et originale de la part du club.

Tinder inspire le monde du sport 

Le dating est une belle source d’inspirations pour beaucoup d’acteurs du sport comme Getafe. Il y a quelques semaines, Joannes Henry, le commercial du club de Rugby de l’Aviron Bayonnais partageait une façon originale pour “matcher” avec de potentiels partenaires pour trouver un sponsoring maillot. 

Plus lointain dans le temps, c’est le FC Grenoble Rugby qui avait inscrit sa mascotte Buky sur l’application de rencontre Tinder dans le cadre d’une opération pour la Saint Valentin en 2016.

Le sport est un moyen de rencontre fort qui rassemble des passionnés, des supporters, des fans de tous les genres. Il est fort probable que ce genre d’application se développe dans nos stades. Mais il va falloir patienter, le temps que l’application Fanswipe actuellement disponible uniquement aux Etats-Unis ne traverse l’Atlantique. 

Au stade, je passe plus de temps à observer les animations, le comportement des fans et les actions du club que le match en lui même. J'aime le sport mais j'aime encore plus l'expérientiel. Qu'il soit dans le monde du commerce ou celui du sport business. | "Ceux qui essaient d'éviter l'échec, évitent le succès."

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Fan expérience aux Etats-Unis

La toute première Data War Room se trouve à San Francisco

Les San Francisco 49ers se sont dotés d’un outil inédit en matière d’analyse de données en temps réel en vue d’améliorer l’expérience en jour de match.

Publié

le

Data War Room San Francisco

Le Levi’s Stadium à Santa Clara en Californie, est équipé depuis cette semaine de la première salle d’analyse de données en temps réel, nommée “Data War Room”. Un véritable levier d’action pour l’amélioration de l’expérience fan, rendu possible grâce à la technologie.

L’analyse de la data dans le sport n’est pas une nouveauté! Mais jusqu’à présent elle était principalement tournée vers une exploitation des données sportives, statistiques, pourcentage de possession, équipe type de la journée basée sur des algorithmes de prédiction, traqueurs en tout genre et analyses vidéos.

L’émission Data Room de Canal+ est vite devenue une institution pour les fans de football, offrant une nouvelle dimension aux matchs. En 2013, le club lyonnais avait fait du bruit en s’intéressant de près à la data sur les réseaux sociaux en temps réels avec la SociOL Room. Depuis peu, les clubs se tournent vers un nouveau type de data, plus ‘back office’, en dehors des terrains.

La Data côté expérience jour de match

Les San Francisco 49ers ont toujours porté une grande attention à la satisfaction de leurs fans. Depuis 2014, pendant chaque match, les fans peuvent répondre a une enquête de satisfaction simple, “Happy or Not” en appuyant sur les boutons smiley de couleurs comme on peut les voir dans de plus en plus de lieux publics. Cela permettait au staff du club d’identifier en temps réel et sur un lieu donné l’état d’humeur des fans. 

@49ers

Enquêtes HappyOrNot au Levi’s Stadium

Ce concept a d’ailleurs fait l’objet d’une Friday Idea de Fanstriker.
Ces enquêtes ont été très utiles au club puisqu’elles ont permis de mettre en place 150 améliorations différentes de la fan expérience en jour de match depuis leur mise en place.

Le passage à la vitesse supérieure

Cette saison, les 49ers se sont offerts la Rolls des outils de mesure de data en temps réel. Et ils ont placé la fan expérience au cœur de leur analyse.

Une loge complète avec vue sur le terrain a donc été aménagée en Data War Room : une pièce remplie d’écrans et de moniteurs diffusant des graphiques et diagrammes en temps réel. Ces données permettent d’analyser l’ensemble des opérations en jour de match : l’affluence, les parkings, l’offre de restauration, le merchandising, la billetterie et les réseaux sociaux.

La première Data War Room au sein d’un stade est créé au Levi’s Stadium

Cette analyse est rendue possible grâce à la technologie d’ERP de SAP dont vous avez peut être déjà entendu parlé dans de nombreuses autres industries comme un logiciel de gestion de ressources.

“La technologie de SAP offre à notre franchise un grand pouvoir en matière d’analyse de la data en vue d’améliorer l’expérience de nos visiteurs en temps réel au Levi’s Stadium.”

Moon Javaid, 49ers’ vice president of business strategy and analytics

En plus de cette War Room, les employés du club peuvent consulter en temps réel sur leur mobile les données stratégiques visuelles et propres à leur fonction, peu importe où ils se trouvent.

Ecrans geants de la Data War Rom des 49ers @49ers

Ecrans géants de la Data War Rom des 49ers

Mais concrètement, en quoi cela améliore-t-il la fan expérience ?

Si les informations collectées dans la Data War Room démontrent par exemple qu’un des parkings se rempli plus vite que prévu, le personnel peut modifier les panneaux de signalisation pour diriger les fans vers d’autres parking avant qu’il ne soit plein. Idem pour une queue a une certaine entrée du stade. Le staff peut également déployer rapidement une équipe de nettoyage ou de réparation si un incident est remarqué sur les moniteurs.

Grace à cet outil, les 49ers pourront surement plus facilement contrôler les 100 000 M2 autour du périmètre du Levi’s Stadium, les 3 500 collaborateurs (dont la plupart sont des volontaires ou travaillent à temps partiel), 15 000 voitures, 70 000 fans, 600 points de ventes et 50 WC à chaque match.

La course à la collecte, l’analyse et l’utilisation de la data est lancée depuis déjà un petit moment au sein des clubs. En 2013, la création de la SociOL Room, dédiée a l’analyse des datas en temps réel sur les réseaux sociaux avait déjà fait du bruit. Quel club sera le prochain ?

Lors du lancement officiel de la Data War Room cette semaine, les San Francisco 49ers ont invité d’autres franchises et démontré l’utilité de leur outil inédit qui semble avoir fait des envieux !

Continuer la lecture

Nouveautés