Suis-nous
Le peuple français sur les Champs-Elysées pour fêter la victoire des bleus. Le peuple français sur les Champs-Elysées pour fêter la victoire des bleus.

Fan expérience dans le monde

La finale, bien plus qu’un match de football, une ferveur nationale

Demain, ce sera l’ultime occasion de vivre l’un des moments les plus marquants d’une vie. La finale de la coupe du monde avec l’équipe de France de Football.

Publié

le

Mardi dernier, vous étiez surement comme nous, devant votre petit ou grand écran en train de vivre la demi-finale de l’équipe de France de Football avec famille ou amis. La France a gagné sa place pour jouer la victoire finale mais aussi beaucoup plus.

 

Dans les appartements, maisons, bars, restaurants et autres lieux publics, il y avait des airs de fête nationale mardi dernier. Jusque tard dans la nuit, les festivités ont continué dans plusieurs villes de France et du monde.
Certains ont déjà connu cette ambiance festive qui donne l’impression que nous sommes tous unis derrière une seule et même passion, le football. Pour d’autres, c’est une première et c’est une sensation incroyable.

La génération 3 finales de Coupe du Monde

Je fais partie de cette jeune génération passionnée de football qui a la chance de dire : j’ai vécu 3 finales de Coupe du Monde en moins de 20 ans.

France 98 et la victoire au Stade de France pour la 1ere Coupe du Monde des bleusLe Parisien

France 98 et la victoire au Stade de France pour la 1ere Coupe du Monde des Bleus

En 1998, j’avais 8 ans. Un peu jeune pour tout comprendre à l’époque, mais je me souviens parfaitement de ce moment de la finale, du lieu où je me trouvais et des personnes qui m’accompagnaient. Vous aussi sans doute, c’est un exercice que beaucoup ont aimé raconter sur les réseaux sociaux le 12 juillet dernier pour les 20 ans de cette fabuleuse épopée. Et 1, et 2, et 3 zéro !

La malheureuse finale de 2006 face à l'Italie

La malheureuse finale de 2006 face à l’Italie

En 2006, l’épopée 1998 était encore dans les mémoires. D’autant plus que le retour de Zidane accompagné par Makelele, Thuram et les autres fut un clin d’oeil mémorable. Ce mondial fut beau, intense, avec des rencontres de folie, comme ce match incroyable face à l’Espagne ou encore face au Brésil et ce show de Zizou pour sa dernière compétition sous le maillot bleu, blanc, rouge.

Mais malheureusement, la fin ne sera pas aussi belle qu’une roulette de notre emblématique numéro 10. Il terminera sa carrière en bleu sur un coup de tête qui assommera plus d’un fan (dont moi même pendant plusieurs jours). Cette malheureuse fin pour l’équipe de France mais aussi et surtout pour le joueur et l’homme qu’est Zinedine Zidane restera pour beaucoup comme une période triste du football.
Après cette fameuse finale perdue du 09 juillet 2006, 2 bonnes semaines de troubles m’ont été nécessaires pour comprendre la situation. Mais comme dans toutes mauvaises histoires, nous nous relèverons.

AFP PHOTO / CHRISTOPHE SIMON

L’équipe de France 2018

La relève, justement parlons en. En 2018, ces jeunes joueurs prometteurs évoluant tous dans les plus grands clubs européens nous offrent un récit, enfin plutôt leur récit, que nous suivons avec passion depuis le début. Mardi soir, nous avons vécu un moment fort après la victoire face à la Belgique. Un moment qui ressemblait à 1998, puis à 2006.
C’est étonnant de voir que l’engouement populaire prend vraiment à partir de la demi-finale. Les collectivités locales commencent à mettre en place des espaces pour voir le match, les pessimistes commencent à acheter leur maillot et les non-fans de football ou de sport rejoignent peu à peu les bars et autres lieux publics pour vivre ces moments.

Dimanche, ce sera bien plus qu’une finale

Hasard du calendrier, la finale de la Coupe du Monde tombe le lendemain de la fête nationale française. Mais il semble que celle-ci soit relayée au second plan pour cette année. Car demain dimanche, la vraie fête nationale aura lieu (enfin nous l’espérons). Les rues seront la propriété de la population, la joie sera le seul sentiment que l’on arborera. Croisons les doigts.

Je suis partagé entre l’impatience et la patience, je souhaite connaitre le dénouement mais je n’ai également pas envie que tout cela s’arrête. Les discussions à refaire le match à la machine à café, la passion partagée entre les générations, la joie, les sourires.

Mardi soir, je n’ai pas seulement vu une victoire des Bleus de l’équipe de France, j’ai vu bien plus que cela. Le seul fait de porter le maillot de l’équipe de France (peu importe son année, sa marque ou sa couleur) c’était défendre la même cause, c’était afficher fièrement son sentiment d’appartenance. Bien qu’en France le patriotisme ne soit pas légendaire, mardi dernier il était présent et c’était beau à voir.
J’ai vu un mélange des cultures et des générations, j’ai vu le partage d’une même fête, en chantant, dansant, s’enlaçant ou se félicitant.

Le football est une fête intergénérationnelle@SandozProd

Le football est une fête intergénérationnelle

Seul le football ou le sport de façon générale procurent ces émotions, même si cela retombera, dans quelques jours ou quelques mois, avant la prochaine grande animation sportive que le pays tout entier portera.
Alors profitons-en, que l’on soit en Russie comme Adrien, en France ou n’importe où dans le monde, dimanche ce sera la dernière occasion de profiter de ces moments. Choisissez bien les amis qui vous accompagnerons. Car les souvenirs que nous construirons demain resterons gravés pendant longtemps dans la victoire comme dans la défaite.

Après tout, certains diront que ce n’est que du football, mais en réalité c’est bien plus que ça.

Au stade, je passe plus de temps à observer les animations, le comportement des fans et les actions du club que le match en lui même. J'aime le sport mais j'aime encore plus l'expérientiel. Qu'il soit dans le monde du commerce ou celui du sport business. | "Ceux qui essaient d'éviter l'échec, évitent le succès."

Fan expérience dans le monde

Qui suivre en 2019 pour réaliser une veille de l’expérience fan

En 2019, les acteurs seront de plus en plus nombreux à s’exprimer sur le sujet de l’expérience fan. Voici nos inspirations actuelles.

Publié

le

Les comptes à suivre sur l'expérience fan

La thématique de l’expérience des fans dans les événements sportifs est de plus en plus évoquée. Certains acteurs se signalent sur les réseaux sociaux à travers la qualité de leur contenu sur ce sujet. Alors qui sont les personnes à suivre pour se tenir informer des nouveautés et des bonnes pratiques ?

 

Petit cadeau en ce début d’année 2019, nous vous partageons une liste de nos inspirations les plus fortes sur la thématique de l’expérience spectateur.
Chaque année, de nombreux étudiants du sport ou des professionnels du secteur nous demandent qui sont les personnes à suivre pour se tenir au courant des dernières innovations ou initiatives en matière d’expérience fan.

Voici donc une liste non exhaustive des personnes qui s’expriment régulièrement sur l’expérience des fans dans le sport. Des “influenceurs” qui représentent pour nous des sources d’inspirations que nous suivons très régulièrement.

Les personnes à suivre sur les réseaux sociaux sur l’expérience fan

Nous l’observons, depuis que nous existons (début 2017), sur les réseaux sociaux, de plus en plus de personnes s’expriment sur le sujet de l’expérience des spectateurs dans le monde du sport. Certains acteurs savent se démarquer à travers la qualité de leur contenu ou par leur approche. Voici ceux que nous suivons avec attention et avec qui nous interagissons, en France ou à l’étranger.

Les comptes de personnalités à suivre selon Fanstriker

Les comptes de personnalités à suivre selon Fanstriker

  • Blair Hughes sur Twitter
    Blair est selon nous l’une des plus grandes sources d’inspirations concernant l’expérience fan et l’engagement des fans. Australien, Blair Hughes partage de très bonnes inspirations sur Twitter et sur son site web avec notamment une news mensuelle en ligne : the monthly fan engagement journal, FANS HQ.
  • Mark Bradley & The Fan Experience Company sur Twitter
    Il est le fondateur de Fan Experience Company, un site anglais qui traite de l’expérience des fans outre manche. Ses analyses sont pointues et son regard est toujours judicieux. 
    Via son site internet, Mark partage souvent des articles intéressants sur la situation en UK.
  • Antony Thiodet sur LinkedIn
    Antony est un habitué de la scène française du sport business, ex-directeur exécutif du club de basketball de l’ASVEL, il a lancé en 2017 sa société Time For Biz dans le but d’accompagner les clubs dans le changement. Il partage régulièrement du story telling autour de son travail avec les clubs.
    Nous avions eu l’occasion de lui consacrer une interview complète il y a quelques mois. 
  • Bas Schnater sur Twitter et LinkedIn
    Bas est dans la région d’Amsterdam aux Pays-Bas. Il est en charge des missions CRM et Digital dans le club de football d’AZ Alkmaar. Il est également speaker sur la thématique du fan engagement. 
    Très actif sur les réseaux sociaux, il partage de nombreux contenus issus de ses actions ou des relais de son réseau. 
  • Nicolas Bourreau sur Twitter et LinkedIn
    Consultant en marketing et communication dans la région Lyonnaise, Nicolas démontre un réel intérêt sur l’expérientiel à travers ses publications très souvent pertinentes sur des situations aux États-Unis ou sur le territoire français. Un très bon storyteller. 
  • Rachel Jung sur LinkedIn et Twitter
    Ancienne community manager du club de rugby du Biarritz Olympique, Rachel travaille aujourd’hui chez les Girondins de Bordeaux. Régulièrement, elle nous partage ses retours d’expériences à l’écrit et en image via des articles sur LinkedIn. 
  • Jonas Djian sur LinkedIn
    Travaillant pour le stade de France et la startup ArtDesignPainting, Jonas est un passionné des stades. Il a d’ailleurs rassemblé une grande quantité de professionnels du sport business international dans une conversation sur le réseau social Whatsapp dont nous faisons partie. Des échanges entres les différents stadium managers des clubs et autres acteurs aux 4 coins du monde permettent d’obtenir un benchmark rapide des actions entreprises par chacun.

D’autres acteurs s’expriment sur la thématique de l’expérience fan, nous pensons à Boris Helleu dans la région de Caen, à Danny Lee en Angleterre, Julien Barthélémy à Lyon et aux Etats-Unis, Gregory Trottet en Rhône Alpes,  Pierre Lebot à Paris, Olivier Maillard à Lille, Clément Barouillet à Londres,  ou encore Fabrice Bouthier et Jérémie Sibert en Ile de France.

Les médias traditionnels qui traitent (entre autres) de l’expérience fan

En parallèles des personnalité, les médias sportifs dit traditionnels partagent régulièrement des contenus en lien avec l’expérience des fans. Bien qu’ils ne soient pas spécialisés sur ce sujet, ils relayent des originalités des clubs, des expériences ‘Money can’t buy’, des actions sponsoring ou encore des interviews.  
Voici les médias traditionnels que nous vous conseillons :

  • PK Foot
    Média qui traite essentiellement du football, PK Foot partage régulièrement des actions réalisées par les clubs ou des originalités issues directement des fans eux-mêmes.
  • Ecofoot
    Média spécialiste du football business, Ecofoot apporte cette vision économique au monde du footballe. Anthony Alyce son fondateur s’entretient directement avec les clubs et les acteurs du monde professionnel. Des échanges qui offrent des analyses et des entretiens souvent pertinents et toujours intéressants parfois en lien avec l’expérience spectateur.
  • Le Sport Business
    Mathieu Poplimont qui gère ce média réalise différents contenus et immersions auprès des acteurs de l’environnement sportif. Des interviews de marques, de médias, de clubs qui traitent parfois de la fan expérience. Matthieu s’essaye depuis peu a d’autres formats plus originaux : podcast, videos, etc.
  • Sportbuzzbusiness
    Média généraliste du marketing du sport, Sportbuzzbusiness partage des actions de sponsoring ponctuelles réalisées par les marques dans la thématique Game day – fan expérience.
  • Sport-digital.fr
    Thibault qui gère ce média dispose d’un onglet spécifique fan expérience dans lequel nous pouvons retrouver des informations locales, nationales ou internationales.
  • Champions du Digital
    Vanessa, la fondatrice et gestionnaire de ce blog traite de cette thématique à travers des partages de contenus sur ses différents réseaux sociaux. Elle réalise également des immersions et interviews avec des clubs ou des structures issues du tissu sportif français.

Les autres médias nationaux généralistes comme L’équipe, Football Stories sur Facebook ou Front Office Sport pour les US, traitent également ponctuellement de cette thématique et représentent donc des sources potentielles.

Les acteurs professionnels avec une fibre fan expérience

Les comptes sociaux des clubs sont évidemment des bonnes sources, ainsi que les comptes des responsables dans ces clubs qui partagent régulièrement des contenus en insights.
Des acteurs professionnels se sont spécialisés dans le fan engagement ou l’expérience fan. Voici quelques acteurs que nous suivons : 

  • ESSMA 
  • Fan insights.co
  • SIS
  • FanXperience

Les réseaux sociaux sont de vrais sources d’inspirations pour suivre les actualités sur les actions des clubs et organisations sportives. Sur Twitter particulièrement, il existe un outil spécifique pour assurer une veille : tweetdeck. Un outil très simple qui permet en quelques minutes d’observer toutes les discussions sur un thématique précise. 
En suivant Fanstriker ici ou encore sur les réseaux sociaux, nous vous offrons la possibilité de bénéficier des contenus de l’ensemble des acteurs précédemment cités sous un même espace.

Vous suivez des acteurs en particulier sur cette thématique ? N’hésitez pas à nous les soumettre via les réseaux sociaux en commentaire.

Continuer la lecture

Nouveautés