Suis-nous

Fan expérience EN FRANCE

Formule 1, le grand retour en France pour le plaisir des fans

La Formule 1 est en structuration, les fans peuvent espérer vivre une expérience de plus en plus forte dans les années futures.

Publié

le

Il y a neuf ans que la France était absente sur le calendrier d’une saison de Formule 1. Pour la saison 2018, les fans français auront la chance de (re)découvrir un Grand Prix de Formule 1 sur le Circuit Paul Ricard au Castellet. Pour ce retour en France, que vont proposer les organisateurs en termes d’expérience spectateur ?

 

Du spectacle sportif

Au menu de ce nouveau Grand Prix pour la saison 2018, les pilotes de monoplace auront un circuit de 5,8 km, soit l’un des plus long du calendrier. Ils pourront également offrir aux spectateurs des pointes de vitesse allant jusqu’à 344 km/h sur la ligne droite du mistral mais aussi de nombreux virages et chicanes favorisant les dépassements devant les tribunes de supporters. De quoi s’attendre à une course spectaculaire !

Le circuit a connu un lifting qui lui permet d’être aujourd’hui l’un des circuits les plus innovants en terme de sécurité. Fini les bacs à sable, place aux zones de dégagement en asphalte couvertes de bandes de surfaces abrasives rouges et bleues. Ces bandes ont la même fonction que le bac à sable traditionnel : ralentir les monoplaces lors d’une sortie de piste.

Circuit Paul Ricard, nouvel écrin de la Formule 1 en France (situé entre Marseille et Toulon).

Une Expérience Fan au delà du circuit avec la F1 Live à Marseille.

Un avant goût du Grand Prix sera proposé gratuitement aux fans dans les rues de Marseille. À l’image de ce qui se fait à Londres pour le Grand Prix de Silverstone, les véhicules et les pilotes assureront le show à travers des coups d’accélérations et des dérapages en 360°. Non loin du spectacle, les spectateurs trouveront une fan zone pour pouvoir découvrir la F1 d’une autre façon.

Aujourd’hui, aucune date n’est communiqué mais l’organisation déclarait que : “cela sera la semaine du Grand Prix. Je rappelle que le jeudi il y a la fête de la musique, donc tout ça va être, je pense, mis en musique, c’est le cas de le dire, bien coordonné, mais l’idée est de faire une activation très forte sur la métropole marseillaise.” Cet événement dans l’événement sera organisé par la FOM (Formula One Management).

“Il y aura une grande animation autour de la Formule 1, gratuite et populaire, avec les pilotes et les écuries afin de toucher le plus grand nombre, et servir d’introduction pour ceux qui iront sur le circuit le vendredi, le samedi ou le dimanche.
Gilles Dufeigneux, directeur général du Grand Prix de France de Formule 1 à propos de la F1 Live Marseille.

Et sur le circuit?

L’expérience spectateur sera simplifiée dès l’achat du billet. Le site de réservation offre à la fois, la possibilité de voir les différentes tribunes sur un tracé 3D mais également d’avoir une simulation en 3D de ce que pourrait visualiser le client assis dans la tribune sélectionnée. Après réservation, seul un service est proposé : un pass parking. Une offre globale pourrait peut-être être davantage pensée. Par exemple coupler son billet d’entrée avec une offre de restauration, d’hébergement ou bien de transport (taxi, train, covoiturage, etc).

Concernant l’accessibilité, des limites ont été soulignées par le passé mais l’organisation assure que : “des ateliers avec le préfet du Var et les services départementaux travaillent en ce moment sur l’accès et la sécurité, les flux“, mais déclare également : “On ne va pas faire six files d’autoroute pour accéder à (…) une compétition sportive“. Et pourquoi pas, hein ?
Pour les accès ferroviaires, le circuit est proche de deux grandes gares bien desservies : Nice Côte d’Azur et Marseille. Du côté aérien, le Grand Prix aura la chance de profiter de l’aéroport de Nice.

Quand nous arrivons sur le circuit, où pouvons nous se loger ?
L’organisation réfléchit à mettre en place des campings clé en main pour les spectateurs afin qu’ils restent plus longtemps sur le circuit et pour également simplifier leurs venues. Autre choix, à proximité du circuit, nous pourrons trouver trois hôtels sur place.

En terme d’animations sur le circuit, très peu d’informations circulent mis à part deux concerts durant les trois jours d’événements et une animation avant le départ avec la Patrouille de France et le Tango Bleu. Concernant une éventuelle fan zone, le directeur du Grand Prix a déclaré : “il y aura une fan zone, comme celle que l’on voit se développer depuis le Grand Prix d’Espagne. Ce sera donc une fan zone avec des simulateurs, des changements de pneus, et bien-sûr du merchandising avec beaucoup de produits dérivés à la vente. »

Andy Hone/LAT Images

La Fan Zone sur le Circuit de Catalunya à Barcelone en mai dernier.

Et nos voisins que proposent-ils ?

Sous l’impulsion de Liberty Media, nouveau détenteur des droits commerciaux  de la F1 depuis 2016, le directeur général Chase Carey a voulu donner un coup de jeune aux grands prix de Formule 1. C’est pour cette raison que la FOM (Formula One Management, groupe de sociétés qui gère l’exploitation de la F1) a créée la Fan Festival F1 sur le Grand Prix de Belgique et d’Espagne. Sur cette zone d’animations, on peut trouver des simulateurs à mouvements, une tyrolienne de 200m, un Pit Stop Challenge (arrêt au stand), des DJ et des stands photos comme sur la ligne d’arrivée avec le drapeau à damier ou encore sur le podium comme un champion.
Sur différentes activités, des concours sont organisés pour gagner des pass paddock, un tour de circuit en Formule 1 biplace et des photos avec les équipes.

Concernant le circuit Spa Francorchamps, il s’est amélioré ces dernières années pour proposer une expérience spectateur unique. Dans un premier lieu, une volonté de la nouvelle directrice du circuit, Nathalie Maillet, est d’offrir une connectivité globale pour les spectateurs. Ainsi, le circuit propose la wifi gratuite ainsi que différentes activations connectées (applications, activités connectées, contenus digitaux).
Ensuite, une zone pour les jeunes, “Young Village”, a été mise en place pour répondre aux besoins de cette cible à travers plusieurs activités. Une aire de camping leur est réservée avec différents bars, restaurants et des sets de DJ sont proposés. Une des animations que souhaite importer le Grand Prix de France de F1 est l’ouverture de la piste au moment du podium, à la fin de la course. Un moment de joie et de communion que le Directeur Général veut faire vivre à ses spectateurs.
Enfin, une scène digne des plus grandes scènes de concert a été installée pour accueillir les différents pilotes, invités et DJ avec un espace picnic et détente. Les spectateurs ont besoin d’être choyé sur un événement de plusieurs jours, les circuits de Belgique et d’Espagne ont relevé le défi. Maintenant c’est au tour du Grand Prix de France, rendez-vous en juin 2018.

Scène de la Fanzone du Grand Prix de Belgique – Circuit Spa Francorchamps

Nous avons hâte de découvrir les animations qui seront proposées au Grand Prix de France 2018 sur le circuit Paul Ricard. En attendant, vous trouverez l’ensemble des informations sur la billetterie ici.

Passionné par le sport, je m'intéresse aux différents événements sportifs, à la façon dont le spectateur est pris en compte et aux nouvelles tendances. La petite citation qui me caractérise : « Il faut prendre le changement par la main avant qu’il ne vous prenne à la gorge ». Churchill

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Fan expérience EN FRANCE

Le HSBC Paris Sevens, le festival du rugby à 7

La fête du rugby se tenait au stade Jean Bouin à Paris le weekend dernier avec le HSBC Paris Sevens. Un événement que nous apprécions tout particulièrement.

Publié

le

Paris 7s 2018

Cela fait maintenant 3 ans que chaque fin de mois de mai ou début de mois de juin est rythmé par le HSBC Paris Sevens au stade Jean Bouin à Paris. 

Nous avions déjà été séduits par l’édition HSBC Paris Sevens 2017 c’est donc naturellement que nous sommes revenus cette année au stade Jean Bouin pour prendre la température de cet événement du rugby à 7.

Le HSBC Paris Sevens en quelques mots 

Vous n’êtes peut-être pas un fan de l’ovalie alors une petite présentation de l’événement s’impose pour bien saisir le contexte. 
Le HSBC Paris Sevens est une étape du World Rugby HSBC Sevens Series. Un championnat international annuel de rugby à 7 organisé en plusieurs étapes dans plusieurs pays sous forme de tournoi opposant 15 nations (16 pour les hommes). Les nations masculines et féminines jouent à Paris le même tournoi. 

Pour ceux qui n’ont jamais eu l’occasion de voir à quoi ressemble du rugby à 7, c’est beaucoup plus dynamique que le rugby à 15. Les règles sont sensiblement les mêmes ou presque, le match se joue en deux fois 7 minutes et le terrain est à l’identique. C’est donc 14 minutes pleines d’actions, de tentatives, d’essais, de spectacle. Le spectateur n’a pas le temps de s’ennuyer car cela va vite, très vite même. 
Ce tournoi permet de découvrir des nations peu présentes dans le rugby à 15 comme l’Espagne, la Russie ou encore le Kenya.

Un mixte entre festival et événement sportif 

Le HSBC Paris Sevens a tout simplement des airs de festival. Nous avions parfois l’impression d’assister à un remake du festival We Love Green (le dernier festival en date à Paris), ce qui est plutôt positif. 
Alors pourquoi cet événement est si particulier ? Bonne question à laquelle nous allons apporter notre avis.

Il y a tout d’abord le concept du tournoi qui séduit. Plusieurs matchs avec plusieurs équipes internationales regroupant des hommes mais aussi des femmes cette année sur 3 journées du vendredi au dimanche. Ce format attire puisque le spectacle ne s’arrête pas qu’à une seule rencontre.

Ensuite gros avantage que nous avons noté également : la possibilité d’entrer et de sortir du stade à sa guise, contrairement à un événement sportif traditionnel où toute sortie est définitive. Un “circuit” a été mis en place par l’organisation pour permettre au public d’entrer d’abord dans le stade pour ensuite revenir sur le parvis où se trouve le village d’animations. Des allers et retours sont donc autorisés entre ces deux lieux. 

L'espace détente installé au coeur de la fan zone du Paris 7sFanstriker

L’espace détente installé au coeur de la fan zone en direction de l’écran géant

Le village et ses animations représentent l’un des gros atouts du HSBC Paris Sevens. Plusieurs stands proposent des activités auxquelles tous les publics peuvent participer (mur digital pour remporter un maillot, atelier maquillage, exercice technique de précision avec ballon (Technidrop), cible géante). Des foodtrucks et des stands de vente de produits dérivés partenaires sont également à disposition du public. 
Le Stade Français Paris qui est résident du Stade Jean Bouin pendant la saison, tenait un stand pour promouvoir ses abonnements. La mascotte Rucky se prêtait au jeu des selfies sur le stand.  

Nouveauté cette année, la FFR avait installé un terrain d’échauffement au coeur de la fan zone. Ce qui laissait la possibilité aux fans de prendre un verre ou de se restaurer devant la préparation des équipes. Ce côté immersif dans la préparation des joueurs(ses) procure au spectateur une sensation d’exclusivité.

Des enfants devant le terrain d'échauffementFanstriker

Des enfants devant le terrain d’échauffement

Face au terrain, se trouvait une longue table haute avec chaisesFanstriker

Face au terrain, se trouvait une longue table haute avec chaises

Autre avantage, les fans eux-mêmes, ils sont de vrais acteurs du show, de l’ambiance. Ils supportent leur équipe fièrement et bien souvent de façon originale. Le Sevens c’est aussi l’occasion pour eux de rencontrer des fans du monde entier et de partager cet amour pour la fête, la rencontre ou le rugby. 

Les vraies stars : les fans, le public

C’est souvent vrai mais au HSBC Paris Sevens ça l’est encore plus. La vraie star est dans les tribunes. Ces tribunes qui sont composées en partie de fins connaisseurs mais en majorité de non fans de rugby à 7 à 13 ou à 15 qui sont principalement là pour l’atmosphère qui règne dans cet événement. 

https://twitter.com/Paris7s/status/1005797703564124160

La vraie force du Paris 7s est qu’il attire autant des fans de rugby que des personnes étrangères à ce sport. C’est un événement où l’on se rend entre amis, en famille parce que l’on sait que tous le monde passera un bon moment. Un bon moment qui passera par le spectacle sur le terrain bien-sûr mais également par les animations et autres originalités des fans autour du jeu. 

La danse, la musique et les déguisementsFanstriker

La danse, la musique et les déguisements

Chaque année un thème est donné aux spectateurs. En 2017, les fans pouvaient voter entre 3 thèmes proposés sur les réseaux sociaux. Le thème de l’édition 2018 était Crazy rugby. Un thème guidé par la nouvelle charte graphique du HSBC Paris Sevens. 

Les fans sont donc venus pour beaucoup avec leur plus beau déguisement, des charentaises à la tenue complète en passant par le simple drapeau. Nous avons même pu retrouver des fans des éditions précédentes avec encore et toujours le même déguisement. Magique. 

https://twitter.com/MawOra_/status/1005742258828824578

Un très bon événement sur le plan des animations mais des questions sur l’affluence

Le stade n’était pas plein lors de ces 3 journées de compétition. La première journée aurait rassemblé entre 100 et 800 personnes. Tandis que les jours suivants ont été suivis par près de 15 000 fans (capacité 20 000 places). 
Sur les réseaux sociaux et dans certains médias, la question de la localisation du tournoi se pose. Certains estimant que ce type d’événement aurait davantage sa place dans une ville de Provence où la passion de l’ovalie y est forte. 
D’autres estiment qu’il y a des incohérences entre l’esprit du Paris Sevens et le comportement des organisateurs, notamment en terme de sécurité. En effet, plusieurs fans déguisés se sont vus parfois interdire l’entrée car leur attirail n’était pas autorisé. Le fan des Blitzboks (le nom de l’équipe à 7 d’Afrique du Sud) qui apparait dans la vidéo plus haut n’a pas pu pénétrer dans l’enceinte avec l’ensemble de son déguisement le premier jour. Le fameux “mec en slip” qui participe pleinement à l’ambiance en tribune rencontre régulièrement des problèmes. C’est donc frustrant pour le fan qui fait l’effort de s’habiller (ou de se dévêtir pour certains) pour l’occasion et de se voir refuser l’accès.
C’est quelque peu contradictoire avec la volonté de remplir son stade et de proposer une ambiance intéressante. 

L’édition HSBC Paris Sevens 2018 confirme notre approche de la précédente édition qui fait de cet événement une référence en matière d’expérience fan. Il reste l’un de nos événements préférés.
Retrouvez notre album photo de la journée de dimanche ci-dessous. 

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.2059552054367369.1073741835.1698983043757607&type=1&l=9a958be7c2

Vous y étiez ? Vous avez apprécié le tournoi ? 

Continuer la lecture

Nouveautés