Vous êtes ici
Accueil > ITW > INTERVIEW : Jordan Isen, le community manager du Nîmes olympique

INTERVIEW : Jordan Isen, le community manager du Nîmes olympique

ITW Jordan ISEN

Temps de lecture environ 7 minutes

Ces deux dernières semaines, vous avez pu découvrir une observation sur l’utilisation des réseaux sociaux par les clubs professionnels. À cette occasion, nous avons voulu donner la parole à l’acteur qui est au centre de toute cette animation sur le digital, le Community Manager. Rencontre avec Jordan, le CM du Nîmes Olympique. 

 

Salut Jordan, tu es donc le CM du club professionnel du Nîmes Olympique qui évolue en Ligue 2, peux-tu te présenter et nous en dire un peu plus sur tes missions au quotidien ?

Bonjour, je m’appelle Jordan Isen, j’ai 23 ans, et je suis Chargé de Communication au Nîmes Olympique. Je suis arrivé à Nîmes en octobre 2015 après le dépôt de bilan de l’AC Arles-Avignon, club dans lequel je m’occupais déjà de la communication dans le cadre d’un contrat d’apprentissage.
Je suis en charge de l’animation des réseaux sociaux du club, de son site internet, des relations avec les médias, de la panneautique LEDs et d’autres missions de ce type. 

Nous savons qu’un club a tout intérêt à être présent sur plusieurs réseaux. Sur quels réseaux sociaux communiques-tu dans ton club ?

 Le club est présent sur Facebook, Twitter, Instagram et dans une moindre mesure Snapchat. Comparé à certains clubs de Domino’s Ligue 2, nous possédons des communautés de petites tailles, mais c’est peut-être aussi ça qui fait la force du Nîmes Olympique sur les réseaux sociaux.

Chaque réseau possède son propre langage, quelles stratégies adoptes-tu pour chacun d’entre eux ?

Les informations publiées sur Facebook et Twitter sont les mêmes. C’est le style d’animation qui change d’un réseau social à l’autre. Facebook c’est plus un réseau généraliste, c’est de l’informatif pur.
Le ton que l’on emploie sur Twitter est différent, et permet à nos supporters de leur proposer une expérience différente. On peut construire une vraie relation de proximité, la barrière Club – Supporters n’existe pas trop sur Twitter.
Sur Instagram, on essaye de proposer aux supporters des photos inédites, des photos de coulisses (vestiaires, préparatifs …). Instagram a quand même des similitudes avec Snapchat, le contenu possible et la photo ou la vidéo uniquement, les messages sont aussi plus éphémères que sur Twitter ou Facebook.

Selon nos observations, les clubs utilisent moins Instagram que les autres réseaux, est-ce un choix selon toi et est-ce le cas pour Nîmes ?

Ce n’est pas vraiment un choix, plus une « obligation ». Le système de publication n’est pas vraiment pratique, si on veut proposer du contenu de qualité, il faut publier des photos prises avec de vrais appareils photos. Il faut donc transférer sans cesse ces images d’un ordinateur sur un téléphone pour les publier. Il existe des applications tierces mais c’est le meilleur moyen de se faire pirater ou d’avoir des déconvenues.

En France ou à l’étranger, y-a-t-il un club ou un sport que tu as remarqué pour l’originalité de son travail et de ses pratiques sur le digital ?

Il y a des bonnes pratiques à prendre dans chaque club, que ce soit dans le foot ou pas, et en France ou pas. J’ai ai eu la chance d’assister à plusieurs matches de différents sports aux Etats-Unis, ils sont vraiment en avance. Ils ont un système d’information en Match Day bien plus avancé que chez nous, je pense qu’à terme la clé sera là. Les enceintes sont entièrement digitalisées, le spectateur ne se contente plus d’assister au spectacle, il y participe.

Si l’on analyse la saison de Nîmes cette saison sur les réseaux, vous avez été présent en grande pompe sur Twitter. Notamment avec cette histoire d’amour avec Virginie, la CM de Guingamp. Peux-tu nous en dire plus ?

C’est vrai, mais avec Virginie on ne se connait pas réellement, tout s’est passé via Twitter. Je trouvais qu’on avait le même style d’animation sur Twitter, et j’ai pensé qu’en interagissant avec elle j’allais pouvoir récupérer une partie de sa communauté. C’est aussi ça le but d’un réseau social, c’est d’agrandir sa communauté, et d’aller chercher des fans au-delà du cercle de fans habituels. Du coup à la base je cherchais plus un club partenaire pour faire le buzz, et de fil en aiguille des liens sont apparus entre nos deux comptes, et l’histoire était partie.

Comment vis-tu l’arrivée du C.M des Chamois dans votre histoire ?

 J’aime beaucoup Michaël et ce qu’il fait. Pour rigoler on a réagi à son arrivée avec de la jalousie, mais plus on est de fou plus on rit ! Il y a de la place pour tout le monde sur Twitter, et même si sportivement on est adversaire, il n’y a pas de concurrence sur Twitter, c’est même plutôt de l’amitié.

 

Lire cet article

 A LIRE ÉGALEMENT : INTERVIEW de Michaël Michée, le community manager des Chamois Niortais 

 

Quel est ton plus gros buzz ou l’action dont tu es le plus fier cette saison ?

Je pense que c’est l’annonce de la fausse fusion avec Guingamp. L’info a été rapidement reprise par les médias locaux et nationaux et le buzz a pris comme ça. À l’heure actuelle ce tweet a été vu plus de 149 147 fois.

Il y a eu aussi une partie de pétanque avec de nombreux CM de clubs, et autres.

J’ai eu aussi récemment la proposition à Usain Bolt de rejoindre le Nîmes Olympique. Ca faisait suite à une interview dans laquelle il disait qu’il n’était pas contre d’évoluer en L2. Même si le tweet original n’a pas eu beaucoup d’interaction, l’info a été reprise dans plusieurs médias, à l’antenne sur beIN Sports et dans la Story Snapchat de l’Equipe.

Avant de conclure ce petit échange en ta compagnie, nous te proposons une rapide interview dans l’interview que nous avons appelé la Fast-riker. Il faut choisir l’une ou l’autre des réponses en évitant les jokers.

Facebook ou Twitter ?
Twitter, c’est plus marrant

Ordinateur ou smartphone ?
Ordinateur, je suis plus réactif sur un ordinateur

Jour de match ou jour de semaine ?
Quelle question … Jour de match

Lendemain de victoire ou lendemain de défaite ?
On ne connait pas trop les lendemains de défaites à Nîmes (😏), mais le plus sympa c’est les lendemains de victoires, forcément.

Gifs ou punchlines ?
Gifs, sans hésiter

Ligue 1 ou championnat étranger ?
La Ligue 1, j’ai pas trop le temps de regarder les Championnats étrangers

Guingamp ou Niort ?
C’est pas que Michaël n’a pas un joli minois, mais à choisir je préfère Guingamp

Ton CM préféré ?
Je n’ai pas de CM préféré, mais le CM idéal serait un mix entre Guingamp, Bordeaux, Niort et moi 😀

Enfin, le mercato est ouvert depuis quelques jours, si demain tu devais être transféré dans un club, lequel te tenterais le plus ?

Le Bayern Munich en Allemagne. Il faut avoir un peu d’ambition dans la vie.

Un CM avec beaucoup d’idées qu’il faut suivre sur Twitter à coup sûr.
Merci à toi Jordan d’avoir répondu à nos questions et de nous avoir présenter tes missions au quotidien. 

Vous pouvez suivre Jordan et les Nîmois sur les réseaux sociaux et réagir à cette interview avec nous via twitter 

Articles en relation

Laisser un commentaire

Top