Suis-nous
Laetitia Thomas, fan des Chamois Niortais Laetitia Thomas, fan des Chamois Niortais

Fan story

FAN STORY : Laetitia, fan inconditionnelle des Chamois Niortais

Suite et fin de notre trilogie consacrée à l’expérience fan chez les Chamois Niortais avec l’interview de Laetitia, supportrice des Chamois.

Publié

le

Suite et fin de notre trilogie consacrée à l’expérience fan chez les Chamois Niortais avec l’interview de Laetitia, gagnante de notre concours et fan des Chamois.

Bonjour Laetitia, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour ! Je m’appelle Laetitia, j’ai 39 ans. Je suis née à Reims mais je vis à Niort depuis août 1996.

Es-tu juste une fan de football ou une fan de sport en général ?

J’aime le sport en général. Je suis la Moto GP et j’aime également regarder des matchs de rugby ou de tennis. Mais je suis plus particulièrement fan de football bien sûr et surtout des Chamois Niortais. J’ai eu un énorme coup de cœur pour cette équipe, ce club !

Laetitia avec le maillot des Chamois
Laetitia habillée tout en Chamois

En tant que fan de sport, as-tu un souvenir fabuleux à partager avec nous ?

La victoire de l’Équipe de France lors de la Coupe du Monde 1998, mes premières larmes footballistiques…

Quel genre de supportrice es-tu ? Plutôt ultra, abonnée, régulière ou occasionnelle ?

Régulière mais pas abonnée. Je gagne régulièrement des places car je fais absolument tous les concours que je trouve. Mais je me rends aux entraînements au moins une fois par semaine et je suis les Chamois sur les réseaux sociaux.

Justement, les réseaux sociaux permettent de mettre en place des actions en dehors du jour du match. Est-ce qu’il t’arrive de participer à celles-ci ?

Je participe aux jeux-concours mais, pour l’instant, c’est tout.

[#Jeu] Il fait beau, on est de bonne humeur, du coup, on vous fait gagner un cadeau cet après-midi ! Vous préférez quoi ?
🎁🔵⚪⚽

— Chamois Niortais FC (@CNFC_Officiel) 27 avril 2017

Qu’est-ce qui te pousse à aller voir un match dans le stade au lieu de le vivre depuis chez toi ou dans un bar avec des amis ?

L’ambiance est différente dans un stade, plus intense, plus vraie… Et c’est important pour moi d’être présente pour soutenir les joueurs. Par exemple, j’aime les attendre à la sortie des vestiaires pour échanger quelques mots.

A quelle fréquence vas-tu au stade René Gaillard ?

En général, depuis 5 saisons, j’assiste à quasiment tous les matchs à domicile et un déplacement en coupe. J’aimerais beaucoup faire plus de déplacements mais mon emploi du temps et l’aspect financier m’en empêche.

Est-ce que des facteurs tels que le jour et l’horaire de la rencontre ont un impact sur ta volonté de venir au stade ?

Non, la plupart du temps les matchs sont le vendredi à 20h et ce n’est pas un soucis pour moi car je réside vraiment tout près du stade.

 

Partage ta Fan story sur Fanstriker

 

Comment fais-tu pour te rendre au stade ? Est-il facile d’accès ?

En général, je viens en voiture mais il m’arrive assez souvent de venir à pieds. Le stade est facile d’accès, oui.

Est-ce que tu te sens en sécurité dans le stade ?

Pour le moment, je n’ai jamais ressenti un sentiment d’insécurité mais c’est un endroit dans lequel je viens depuis plus de 20 ans, donc il est difficile d’en être autrement. Je n’ai pas le souvenir d’un incident majeur dans le stade.

As-tu l’habitude de faire des achats une fois entrée dans le stade ?

On mange régulièrement au stade et, de temps en temps, j’achète une écharpe ou deux. Les tarifs sont plutôt corrects.

Que penses-tu des animations proposées avant, pendant ou après le match ?

René Gaillard est, malheureusement, un peu pauvre en animations.

Au-delà de ces animations, quel est ton avis sur l’ambiance au stade ?

Elle pourrait être bien meilleure mais la majorité des gens présents sont plus spectateurs que supporters. Ils ont beaucoup de mal à encourager et à pousser les joueurs. Nous sommes nombreux à le déplorer.

Les fans des Chamois en action !
Les fans des Chamois en action !

Et que penses-tu du stade René Gaillard en lui-même ?

La piste d’athlétisme est un réel problème à René Gaillard, tout comme le grillage autour qui est très haut. Cela empêche d’avoir une plus grande proximité avec les joueurs. Depuis certains endroits dans le stade, il y a également un soucis de visibilité… De plus, les structures sont inconfortables, vieillissantes et, en cas de pluie, peu de gens restent au sec.

Au vu de ton amour pour le club, tu dois être au courant du projet de nouveau stade. As-tu un avis sur le sujet ?

La construction d’un nouveau stade est indispensable à la survie du club et en particulier de son statut professionnel. De mon point de vue, ça ne peut être qu’une bonne idée.

Est-ce qu’il y a des choses qui t’ont marquées dans tes différentes expériences de supportrice au stade René Gaillard ?

Le dernier excellent souvenir en date c’est la victoire des Chamois contre Bourg-en-Bresse (3-2). Alors que nous étions encore menés 2 à 0 à la 75ème minute, nous avons inscris 3 buts en 15 minutes !

Chez Fanstriker, nous avons découvert leur dispositif appelé “la Terrasse”. As-tu eu l’occasion d’assister à un match depuis cet espace ?

Je n’ai pas eu le plaisir d’assister à un match “en Terrasse” mais le concept me plait bien du fait que les gens se trouvent vraiment au bord du terrain, au plus près des joueurs.

Pour conclure, si tu étais en charge de l’expérience fan chez les Chamois Niortais, quelles idées pourrais-tu apporter ?

Déjà, je laisserai plus de liberté à la mascotte, Chami, pour mettre l’ambiance. Je demanderai aussi au speaker de venir plus souvent chercher le public pour encourager et porter les joueurs. Pour que les supporters soient VRAIMENT le 12ème Homme !

Merci à Laetitia pour son retour sur l’expérience fan chez les Chamois Niortais. Bonne fin de saison à ton club de cœur !
Vous pouvez commenter ou partager l’article sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à passer nous voir aussi sur twitter Follow @fanstriker

Jeune manager du sport, je suis convaincu que le salut économique des clubs professionnels passe par le fan. "Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends."

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Fan story

FAN STORY : Souhil, dessinateur, infographiste et fan de rugby

Cette semaine, c’est Souhil qui nous raconte sa fan story. Dessinateur et infographiste, il est passionné par le rugby et par son club du RC Toulon.

Publié

le

Souhil arborant le maillot du RCT, son équipe de coeur.

En cette semaine de juillet, nous rencontrons Souhil, un fan de rugby, plus précisément du Rugby Club Toulonnais. Dessinateur et infographiste, il partage sa passion en conceptualisant des maillots des équipes. 

 

Bonjour Souhil, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Souhil, bientôt 30 ans, vivant à Toulon dans le Var (83). Je suis passionné de sport et plus particulièrement de rugby depuis de très longues années.
Dans la vie, je suis dessinateur et infographiste à mon propre compte. Je dessine dans tous les domaines notamment les maillots de clubs de sports et des affiches-portraits.

Quel genre de fan es-tu ?

Je me considère comme un fan régulier mais je ne suis pas abonné au stade.

Tu es un fan du Rugby Club Toulonnais, depuis combien de temps ?

Je suis fan de rugby depuis mon enfance, c’est mon grand-père qui m’avait initié à ce sport sur les bords de la Rade. Je supporte le Rugby Club Toulonnais depuis l’âge de 3 ans environ.

Est-ce que tu suis régulièrement ton équipe préférée sur les réseaux sociaux ?

Je suis tout le temps l’actualité de mon club de cœur à travers tous les réseaux sociaux. 

Parmi les souvenirs que tu as comme fan, as-tu un souvenir fort que tu souhaites partager avec nous ?

J’ai beaucoup de souvenirs forts à travers le rugby et mon club de coeur. Mais si je dois en retenir un en particulier, c’est celui du déplacement à Barcelone pour la finale du Top 14 en 2016 contre le Racing 92. Même si mon équipe a perdu ce match alors qu’il était largement à notre portée. Je voyageais avec un groupe de supporters du RCT : Les Corsaires de la Rade, en bus avec une ambiance de dingue ; le départ se faisait vers 5h du matin pour arriver en Espagne vers 14-15h.

Les fans du RCT au Camp Nou en Juin 2016 pour la Finale du TOP 14@Pluris

Les fans du RCT au Camp Nou en Juin 2016 pour la Finale du TOP 14

En arrivant à Barcelone, j’ai découvert un univers unique du paysage catalan avec tous ces monuments et notamment le stade, le Camp Nou où se déroulait la finale avec plus de 99 000 personnes. Hélas, la tristesse s’est emparée de moi quand mon équipe a perdu ce match contre le Racing, à ce jour je l’ai encore en travers la gorge.

À quelle fréquence vas-tu au stade ? Aimerais-tu y aller plus souvent ? Si oui, qu’est-ce qui peut te freiner à y aller plus régulièrement ?

Je vais à tous les matchs de mon club, en étant un supporter inconditionnel du RCT. J’encourage l’équipe dans n’importe quelle circonstance. Le Stade Mayol est un endroit mythique pour tous les supporter Toulonnais de tous âges.

Lorsque tu es au stade, quel est ton comportement de spectateur ?

Je me comporte comme tout spectateur à encourager quitte à me casser la voix. Je vais au stade à pied de chez moi, c’est plus pratique dans la mesure où je mets 30 minutes pour rejoindre l’enceinte.
Avant le match, bien sûr je consomme de la bière pour me mettre dans l’ambiance d’une rencontre. Comme tous les toulonnais ou presque, c’est dans les gènes du rugby. 

Pourquoi aller voir un match au stade au lieu de le vivre chez toi devant ta télé ou dans un bar avec des amis ?

Je vais au stade car tu peux ressentir l’adrénaline du rugby, être au plus près des joueurs. Vivre des moments intenses durant un match et faire la fête. Chose que tu n’as pas en étant chez toi. 

Si tu ne devais vivre ou assister qu’à un seul et unique évènement sportif, lequel serait-il ? Et pourquoi celui-ci ?

Je veux vivre la Coupe du Monde 2023 de Rugby en France, car elle est à domicile et ce serait l’occasion d’assister à des matchs du XV de France.

Si tu étais nommé responsable de l’expérience des spectateurs dans ton club préféré, quelles idées ou actions mettrais-tu en place ?

Je ne ferais pas grand chose car je n’ai pas les épaules pour ça.

Merci Souhil pour ce partage de fan story. Vous pouvez suivre son travail via son compte Twitter : Souhil-SZ Design Art

Continuer la lecture

Nouveautés