Suis-nous
Interview Thibault Mouline Interview Thibault Mouline

INSIDE CLUB EXPERIENCE

INTERVIEW : Thibault Mouline, responsable boutique officielle du FCGB

Thibault anime la boutique officielle du FCGB au stade Matmut Atlantique. Un lieu de vie qui participe pleinement à l’expérience du fan.

Publié

le

Nous avons rencontré Thibault dans la boutique officielle FCGB du stade Matmut Atlantique. L’occasion de discuter de l’importance de l’animation d’une boutique pour l’expérience fan. Une interview que vous pouvez retrouver également en vidéo.

 

Une boutique est un lieu de vie du club. Elle participe pleinement à l’animation de la relation avec le fan. Thibault, le responsable de la boutique officielle du FCGB située dans le Matmut Atlantique à Bordeaux nous livre son expérience. 

Bonjour Thibault, peux-tu te présenter ? 

Je m’appelle Thibault Mouline, je suis responsable de la boutique officielle des Girondins de Bordeaux au Matmut Atlantique. Une boutique qui est ouverte 5 jours sur 7 et fermée le dimanche (sauf jour de match) et le lundi. 

N’est-il pas difficile d’animer une boutique de stade en hors matchday ?

Effectivement, notre problème est d’avoir un stade et une boutique un peu excentré par rapport au centre ville. 

La boutique est donc assez éloignée du centre de Bordeaux, alors comment arrivez vous à générer un flux de clients tout au long de la semaine dans la boutique du stade ? 

L’idée c’est d’essayer de créer de l’animation et de faire en sorte que les gens viennent quand même ici. Il y a plusieurs facteurs qui nous garantissent du monde dans la boutique. Une billetterie centrale est ouverte toute la semaine ce qui permet aux personnes qui achètent des billets de passer potentiellement par la boutique. Les propriétaires du stade travaillent avec l’office de Tourisme notamment pour les visites de stade pendant les vacances scolaires et périodes estivales. Il y a un point restauration ouvert toute la semaine qui génère également du traffic. Voilà l’idée c’est de créer de la vie, ici, autour du stade par des animations ou de l’événement pour générer de la vie sur le site. 

Le Maillot du titre en 1999 dans la boutique du Matmut

Le Maillot du titre en 1999 dans la boutique du Matmut

En ce qui concerne l’expérience proposée aux clients, peux-tu nous en dire un peu plus sur vos actions en boutique ?

Girondins TV est présent en live dans la boutique tous les soirs de match en avant et après match. Nous réalisons des animations pour les enfants, avec des stands de tir, des séances de dédicaces régulièrement. Récemment nous avons fait venir un freestyler qui faisait une démonstration au milieu des clients dans la boutique.
Cela fait partie des choses que l’on essaye de mettre en place pour quasiment tous les matchs de façon à créer de l’animation. 

Ne penses-tu pas que le fan d’aujourd’hui peut être lassé par l’offre de consommation business et qu’il s’intéresse à présent à l’expérience qu’il peut vivre au stade ou sur l’événement plutôt qu’au produit ?

De toute façon, on s’est rendu compte que lorsque les gens viennent voir un match, ils s’attendent à vivre une expérience, il ne viennent pas là pour le produit. Même nous, en boutique, on s’est rendu compte que proposer une offre commerciale ce n’était pas ça qui attirait les gens. Ils veulent vivre un moment unique, une expérience qui va les marquer. Donc nous on se sert de ça pour faire venir les gens dans la boutique, ensuite c’est à nous d’être force de vente. Mais ils s’attendent effectivement à vivre des expériences uniques. 

Selon Thibault Mouline, le fan devient donc de moins en moins intéressé par le produit en lui même. C’est alors l’expérience qu’on lui propose qui devient importante pour qu’il puisse passer à l’acte d’achat. 
Ce qui est intéressant dans cette interview avec Thibault, c’est que l’on se rend compte qu’une boutique de club présente les mêmes problématiques que les stades. Elle doit sans cesse attirer du monde, le plus régulièrement possible en adaptant ses offres commerciales. 
Certains clubs comme à Lorient où nous avons eu l’occasion de passer récemment, disposent d’une boutique de stade uniquement ouverte en match day (Lorient dispose aussi d’une seconde boutique de centre ville ouverte en semaine). C’est une stratégie qui peut paraitre compréhensible lorsque l’on comprend la difficulté que les stades ont à faire venir le public. 

La solution à ces difficultés se trouve sans doute une transformation plus fonctionnelle de nos stades notamment en hors match. Avec des commerces, des coiffeurs et autres points de vente ou de vie qui dynamiseraient l’environnement global de l’enceinte. 

Passionné de foot, puis passionné des sports avec un S, je suis devenu petit à petit un fan des gens qui vont au stade tous les weekends avec écharpe et maillot sur les épaules. J'admire leur investissement et je pense vraiment que les clubs doivent encore leur donner tant. Pour finir cette présentation, on a ajouté des phrases motivantes parce que nous sommes des personnes motivées, voici la mienne : "Ceux qui essaient d'éviter l'échec, évitent le succès."

INSIDE CLUB EXPERIENCE

INSIDE CLUB : L’expérience fan au Matmut Atlantique à Bordeaux

Nous avions rendez-vous au Matmut Atlantique de Bordeaux pour vivre un match dans la peau d’un supporter des Girondins.

Publié

le

Stade Matmut en 2015

Sur notre route entre Toulouse et Lorient, nous avions oublié de nous arrêter à Bordeaux. C’est maintenant chose faite puisque les Girondins de Bordeaux nous ont invité à tester leur expérience fan.

Décidément, nous aimons l’ouest de la France ! Après les Chamois Niortais, le Stade Rennais, le Stade Toulousain & le FC Lorient, c’est à Bordeaux que nous avons fait escale pour un reportage de notre série Inside Club Expérience, le 7 avril dernier contre Lille. Récit de notre expérience.

Accessibilité du Matmut Atlantique

En 2015, dès les premiers événements au Matmut Atlantique, l’accessibilité a été désignée comme un point sombre de cette nouvelle enceinte. En cause notamment, le tramway, qui ne propose qu’une seule ligne pour accéder au stade de 42 000 places. Alors que celui-ci est situé en périphérie de la ville.

Le match de ce soir face à Lille est prévu à 20h00. Nous faisons en sorte d’être au stade 2 heures avant le coup d’envoi pour vivre les animations. Nous optons pour un trajet en voiture entre la gare et le stade qui se déroule de façon relativement simple. Les places de parking autour du stade semblent facilement accessibles.
Une fois garé et une marche de 5-10 minutes, nous arrivons au stade et nous sommes frappé par sa beauté architecturale. Il faut dire que ce stade est beau, ses pylônes semblables aux fameuses forêts landaises font tout de suite leur petit effet.

Le Matmut Atlantique à Bordeaux

Le Matmut Atlantique à Bordeaux

Bordeaux, 6ème ville la plus pluvieuse de France

Selon Météo France, il tombe plus de 944 mm de précipitations par an à Bordeaux. Moins qu’à Brest certes (comme quoi, les clichés sur la Bretagne…), mais la capitale girondine reste l’une des villes les plus pluvieuses de France. La pluie fait aussi partie de l’expérience fan à Bordeaux !
Malheureusement, on ne peut pas dire que la pluie ait amélioré cette expérience, puisque les animations gonflables prévues sur la Fan Zone n’ont pas pu être mises en place pour cause de mauvais temps.
Avec Vanessa, de l’excellent blog Champions du Digital, nous nous contenterons d’un parvis plutôt tourné vers la restauration avec différents food trucks : burger, sandwich, pizza & frites, avec une mention spéciale pour ce dernier au vue de la foule. On pouvait également retrouver, à l’entrée du parvis, un stand Coca Cola.
D’autres stands proposent des activités pour les enfants (e-sport, arcade) ou encore des espaces boutique.

Un écran géant anime la zone. Un écran sur lequel les Girondins ont eu la bonne idée de proposer la rencontre du jour de 17h00 entre l’AS Monaco et le FC Nantes.

L'un des stands situés sur la Fan Zone du Matmut Atlantique

L’un des stands situé sur la Fan Zone du Matmut Atlantique

La Kids Area et BenGi, la mascotte girondine

On l’a bien vu de l’extérieur, le stade est d’un blanc immaculé. Et bien c’est également le cas à l’intérieur, dans les coursives. Premier constat : cela manque d’identité, de marque propre au club des Girondins de Bordeaux.
Au fur et à mesure de notre avancée dans les coursives du stade, nous tombons enfin sur du bleu marine. Il s’agit d’une affiche qui fait la promotion de la Kids Area.
La Kids Area est une zone totalement dédiée aux enfants avec des espaces de jeux. Une table de Air Hockey, des jeux vidéo et bien sûr le passage de la fameuse mascotte BenGi. Une mascotte qui n’hésite pas à s’amuser avec les enfants et à poser sur les photos avec ses fans. Les parents comme les enfants en sont ravis d’après les réactions en vidéo ci-dessous lors de notre micro-trottoir.

Tout au long de notre parcours de fan, nous tombons sur des espaces de restauration avec des spécialités bien distinctes : Bagel, Sandwich (comme sur la Fan zone).
A noter également que les personnes à mobilité réduite (PMR) ne sont pas oubliées du parcours client avec des zones réservées faisant tout le tour du stade permettant de suivre le match en toute sérénité.

Le stand Bagel dans les coursives du stade

Le stand Bagel dans les coursives du stade

BenGi et ses fans

BenGi et ses fans

La kids Area

La kids Area

Le Matmut Atlantique vu de l’intérieur

Pendant le match, nous observons plusieurs points : le stade en lui même, la communication, l’ambiance, les tribunes, la connectivité.
Seul le premier niveau est équipé d’affichage destiné aux partenaires du club. Malgré plusieurs espaces disponibles pour communiquer, ces derniers ne sont pas encore utilisés.
En ce qui concerne l’ambiance du soir, celle-ci n’est pas complètement au rendez-vous. Sportivement parlant, le club ne vit pas ses plus belles heures, la météo n’étant pas non plus au rendez-vous ce qui peut expliquer cette ambiance fragile. Malgré tout, les groupes de supporters des Girondins dont l’UB1987 sont présents et assurent le spectacle en donnant de la voix.
A la mi-temps, le désormais classique Challenge Orange occupe le public.

L'intérieur du Matmut Atlantique

L’intérieur du Matmut Atlantique

Le stade n’étant pas plein, les tribunes sont parsemées. Cela est possiblement intensifié avec la couleurs des sièges (variant du blanc au gris). Peut-être que des sièges de couleurs comme nous pouvons le voir à la Beaujoire à Nantes ou encore au Parc des Princes à Paris, donnerait une âme plus forte à ces tribunes.

Nous avons assisté à 2 buts des Bordelais, et cela peut sembler être un détail mais le speaker n’interagissait pas ce soir là avec le public pour l’annonce du buteur. Une pratique qui pour nous fait partie des best practices en animation de match, qui est déjà bien installée dans beaucoup de stade.

La génération “digital native” que nous sommes ne peut plus se passer de connexion internet (sinon comment pourrions nous tweeter notre aventure en live hein ?). Nous sommes alors surpris de ne pas trouver de réseau à disposition. Curieux pour un stade si récent.
Du reste, nous avons quand même pu apprécier les chants des ultras bordelais, portés par la très bonne acoustique du stade.

Le canapé Conforama était bien présent. Pour rappel, dans le cadre de son partenariat avec la Ligue 1, Conforama installe un canapé en bord de pelouse des stades pour faire vivre une expérience immersive à deux fans sélectionnés sur les réseaux sociaux.

Le match se termine, Bordeaux l’emporte par 2 buts à 1, c’est le moment pour les spectateurs de quitter le stade.

La boutique du stade, un outil pour l’expérience

En fin de parcours, nous passons par la boutique du stade Matmut Atlantique où nous rencontrons Thibault Mouline, le responsable.
Il nous partage plusieurs infos concernant l’animation de la boutique du Matmut Atlantique. Une interview que vous pouvez retrouver ci-dessous.

Bilan de notre Inside Club Expérience chez les Girondins

Cette soirée Bordelaise aura été encore une fois très enrichissante.
L’accessibilité au stade, point que l’on attendait au tournant, n’a pas été un problème pour nous puisque la Fan zone a joué son rôle de fluidifiant du trafic. Dommage que la pluie ait joué les trouble-fêtes, nous aurions beaucoup apprécié expérimenter toute la capacité de la Fan zone.
Malgré cette pluie, nous étions bien au sec au stade et avons pu apprécier le dynamisme de la mascotte BenGi ainsi que l’espace Kids Area. Un espace qui va certainement prendre une place encore plus importante dans le stade tant elle présente un fort potentiel.

Dans la boutique du stade

Dans la boutique du stade

Le stade est magnifique mais il manque clairement d’identité, celle du FCGB. Ce manque de branding s’explique en partie par le fait que le stade n’appartient pas au club (comme c’est le cas pour beaucoup de stades en France). Mais il va être difficile de faire grimper l’affluence si les spectateurs pensent entrer dans un hôpital (remarque lancée par un fan sur la fan zone) lorsqu’ils arrivent au Matmut Atlantique.

La couverture du réseau Wifi doit être un axe d’amélioration majeur du stade. Le fait qu’il n’en existe pas ou peu, peut être préjudiciable pour le club quand on voit à quel point cela est devenu important dans l’expérience du spectateur.
Finalement, si l’on en oublie les conditions météorologiques, nous avons apprécié cette expérience au Matmut Atlantique. Une belle enceinte avec un potentiel qui l’est tout autant et qui ne demande qu’à être exploité.
Et vous, vous avez déjà été au Matmut Atlantique ? Qu’en avez vous pensé ?

Continuer la lecture

Nouveautés