fbpx
Suis-nous
Un jeu d'arcade pour les fans des Cavs Un jeu d'arcade pour les fans des Cavs

Fan expérience aux Etats-Unis

Un jeu d’arcade grandeur nature pour les fans des Cavs de Cleveland

La franchise de NBA de Cleveland vient de passer à un autre niveau en matière d’expérience fan. En proposant à ses fans un jeu d’arcade géant en 3D.

Publié

le

Le club de basket américain des Cavaliers de Cleveland dans l’Ohio vient de passer à un autre niveau en matière d’expérience fan. Le club de NBA, vient d’installer dans son stade un système de projection en 3D lui permettant de faire des animations avec ses fans d’une nouvelle ère. 

 

Qui n’a jamais voulu jouer aux jeux d’arcade à taille humaine ? Qui plus est devant des milliers de spectateurs ? Ceci est maintenant possible pour les fans des Cavs (le surnom donné aux joueurs de Cleveland). Ils peuvent maintenant s’essayer à plusieurs jeux d’arcade grand format au stade Quicken Loans Arena, l’antre des Cavaliers. 

Cette nouveauté a été lancée à l’occasion du match face aux Clippers de Los Angeles le 1er décembre dernier. Quelques fans ont pu jouer directement sur le parquet du stade au célèbre jeu d’arcade : Pong. Ce jeu qui se joue à deux, l’un contre l’autre et dont le principe est de renvoyer “la balle” vers son adversaire sans que celle-ci dépasse notre limite. 
Reste à savoir comment ces derniers sont sélectionnés. 

Cleveland Cavaliers Court Projection Arcade Game from Quince Imaging on Vimeo.

Une belle opportunité pour les marques

Une super activation pour les marques également puisque pour le cas des Cavaliers de Cleveland, l’opération est sponsorisé par Bud Light, une célèbre marque de bière américaine. 
Il est probable que la marque ait financé également cette innovation qui sera probablement proposée à tous les matchs à domicile de Cleveland au Quicken Loans Arena. Selon nos informations, cela aurait couté plus d’un million de dollars.

Encore une fois, la projection via des écrans ou des projecteurs est un élément essentiel de l’expérience du spectateur dans un stade. Même si l’action réelle est la principale motivation d’un spectateur quand il se rend au stade, il souhaite bénéficier des avantages qu’il ne retrouvera pas devant son poste de télévision. Notamment grâce aux écrans géants présents dans l’enceinte qui permettent ses animations tant appréciées. 

Une seule et même entreprise derrière tout cela

Cette prouesse technique est réalisée par une entreprise américaine nommée Quince Imaging. C’est aussi cette entreprise qui réalise bon nombre de projections sur les parquets des équipes de basket américaines depuis 2014 et la multiplication des projections virtuelles en NBA. 

Une technologie testée il y a plusieurs mois, déjà à Cleveland mais cela n’avait pas fait de grands éco dans la sphère sportive. Il semblerait que la direction des Cavs de Cleveland souhaite cette fois imposer un nouveau moyen de divertir ses fans. Ce n’est pas pour nous déplaire, bien au contraire. 

CavsArcade! Interactive Court Game from Quince Imaging on Vimeo.

Cela laisse présager des possibilités pour une enceinte de sport comme le Quicken Loans Arena d’être rentable même les jours de no match day. Nous pouvons imaginer que l’enceinte soit ouverte les jours de non match pour laisser le public participer à un arcade géant contre un achat de ticket comme dans un jeu d’arcade normal.
En tout cas c’est une nouvelle approche attrayante, que nous imaginerions bien en Europe. Quoi que le coût risque de refroidir plus d’un club. 
Vous avez déjà assisté à un spectacle de ce type ?

Was this post helpful?

Au stade, je passe plus de temps à observer les animations, le comportement des fans et les actions du club que le match en lui même. J'aime le sport mais j'aime encore plus l'expérientiel. Qu'il soit dans le monde du commerce ou celui du sport business. | "Ceux qui essaient d'éviter l'échec, évitent le succès."

Fan expérience aux Etats-Unis

Interview : Benjamin Roumegoux “retour sur mon stadium tour aux États-Unis”

Après son retour des États-Unis, nous faisons le point avec Benjamin Roumegoux sur les meilleures inspirations et idées qu’il a découvert sur place.

Publié

le

Interview de Benjamin Roumegoux

Quitter son emploi et partir vivre le rêve américain est dans l’esprit de nombreux passionnés de sports et notamment de fan expérience. Benjamin Roumegoux, 32 ans a réalisé un trip d’une soixantaine de jours au États-Unis. Il nous raconte ses découvertes dans cette interview. Une interview à retrouver en vidéo.

 

Nous avions déjà rencontré Benjamin en 2017 lorsqu’il travaillait chez les Chamois Niortais. Une interview à lire ou relire ici. Cette fois-ci, c’est pour son voyage aux États-Unis que nous avons revu Benjamin dans un café parisien pour qu’il nous partage ses meilleures anecdotes et inspirations qu’il a pu observer de ses 2 mois sur le continent américain. 

Bonjour Benjamin, ce n’est pas la première fois que tu es présent chez Fanstriker, mais pour ceux qui ne te connaissent pas encore, peux-tu te présenter ? 

Bonjour à tous, je suis Benjamin Roumegoux, j’ai 32 ans et je rentre d’un stadium tour de 2 mois. J ‘étais responsable commercial des Chamois Niortais donc qui joue en Domino’s Ligue 2. J’ai quitté le club au moi de mai 2019 et j’ai travaillé sur ce projet de stadium tour aux États-Unis pendant 3 mois je dirais. 

Quel était le but de ce voyage ? 

En partant de fin août à fin octobre, la date était cruciale pour voir un maximum de sports. J’ai eu la chance de voir l’US Open, du catch, du rodéo, du football américain, du soccer, du basketball, du hockey… Au total, j’ai fait plus de 33 matchs sur une soixantaine de jours aux États-Unis. Donc quasiment 1 jour sur 2. 

J’ai aussi beaucoup partagé mon aventure sur les réseaux sociaux, notamment LinkedIn et Instagram. En gardant toujours un oeil un peu business sur tout ce qui était fan expérience que ce soit côté entreprises et partenaires ou alors grand public. 

33 matchs en une soixantaine de jours, c’est pas rien ! Tu as dû vivre de bons moments ?!

Oui, j’ai eu la chance d’aller sur la pelouse du Mercedes Benz Stadium, le stade d’Atlanta United. L’un des plus beaux stades actuels. J’ai pu aussi aller dans le AT&T Stadium des Dallas Cowboy qui est pour moi l’un des plus beaux de mon trip et surement un des plus beaux du monde. En tout cas en matière de technologie. 
J’ai eu des superbes bonnes surprises en allant dans des petites équipes avec des ambiances dingues. Comme à Las Vegas avec leur équipe de hockey qui est créée de toutes pièces il y a 2/3 saisons. Et l’ambiance est juste dingue ! Au bout de 5 minutes, j’étais supporter des Vegas Golden Knights alors que je ne les avais jamais vu jouer avant. 

 

L’intégralité de l’interview est à voir en vidéo sur notre chaine YouTube

Was this post helpful?

Continuer la lecture

Nouveautés