Suis-nous
Journée des abonnées ESTAC 2018-2019 Journée des abonnées ESTAC 2018-2019

Fan expérience en France

La traditionnelle journée des abonnés de l’ESTAC

Avant la reprise du championnat de Domino’s Ligue 2, l’ESTAC a invité ses abonnés pour sa traditionnelle journée des abonnés au stade de l’Aube.

Publié

le

Seulement deux semaines après la finale de la coupe du monde et la fabuleuse victoire des bleus, le football est déjà de retour en France avec le championnat de Domino’s Ligue 2.

 

Hier vendredi 27 juillet marquait le début du championnat de France de Domino’s Ligue 2. Un championnat qu’a rejoint l’ESTAC suite à sa relégation en fin de saison dernière. Une reprise qui a plutôt bien démarrée pour les Troyens puisqu’ils ont remporté leur premier match à Ajaccio.

En dehors de l’aspect purement sportif, cette période estivale de reprise est l’occasion pour les clubs de proposer des actions traditionnelles ou inédites à leurs fans/communautés. Des actions qui peuvent permettre de booster les campagnes d’abonnements.

Les fans Troyens sur le parvis du stade de l’Aube pour la journée des abonnés.

La journée des abonnés, une tradition à Troyes

À Troyes, c’est une tradition, depuis plusieurs années maintenant, le club organise la journée des abonnés de l’ESTAC quelques jours avant la reprise du championnat. Cette journée avait lieu le vendredi 20 juillet.

“La journée des abonnés est désormais ancrée dans les traditions du club car cela fait plusieurs années que nous organisons cet évènement à 1 semaine de la reprise officielle du championnat. C’est un événement très apprécié du public, et c’est la 2eme édition pour laquelle je travaille sur l’organisation de cet événement.”

Henri Neveu,
Service organisation à l’ESTAC

Organisée au Stade de l’Aube, la soirée se décompose en deux parties : la première partie est composé d’un match amical à 18h30 (contre Auxerre cette saison) et la seconde partie est dédiée à une soirée de convivialité, d’animations et de rencontre.

Cette édition était particulière puisque nous profitions de cette journée des abonnés pour présenter officiellement notre nouvelle technologie cashless avec laquelle les points de ventes du stade sont désormais équipés.” précise Henri Neveu, en charge de la coordination de l’événement.

Dès 17h30, le public était accueilli dans le stade pour profiter d’une animation football freestyle avec le freestyler professionnel Mohamed Bekhti (show + initiations). Avant le coup d’envoi prévu à 18h30, les nouvelles recrues étaient quant à elles présentés au public en tribune.

En amont de l’événement, le club proposait deux jeux concours à destination des abonnés : le premier permettant à 5 x 2 abonnés de vivre le match depuis un banc de touche en “inside” en bord de pelouse. Le deuxième jeu concours permettait à 14 jeunes abonnés (entre 8 et 15 ans) de devenir ramasseurs de balles pour ce match amical. À la mi-temps, les nouveaux maillots Home et Away ont été présenté au public. Deux membres du public ont même pu repartir avec la nouvelle tunique de l’ESTAC via un jeu concours. Les sponsors partenaires officiels étaient également mis à l’honneur avec une présentation individuelle au public.

Cashless et food-trucks, deux nouveautés cette saison

Pour l’occasion, chaque abonné présent au match s’est vu être crédité de 5€ offerts par le club sur sa carte d’abonnement lors de l’accès dans l’espace animation sur le parvis du stade à l’issu du match. Ce crédit cadeau cashless de 5€ permettait à l’abonné d’aller consommer dans les buvettes mobiles de son choix. De plus, un ticket repas était également offert à chaque abonné.

Au total 4 food-trucks étaient présents avec différentes spécialités (burritos, bagels, burgers, américains).
Le club Troyen a signé une convention avec 5 food trucks Aubois qui seront présents à chaque match à domicile cette saison. Ces foods trucks deviennent donc désormais les “foods trucks officiels de l’ESTAC”.

La saison dernière le club de l’Aube avait déjà fait preuve d’innovation avec son application de covoiturage.

Jeux-concours, animations, rencontres, une soirée pleine

À l’issue du match (victoire 2-0 des locaux), la fête se déroulait ensuite sur le parvis du stade où un large espace animation était mis en place. Muni d’un ticket repas et du magazine mensuel ESTAC MAG tous deux offerts par le club, chaque abonné faisait ensuite connaissance avec les bornes de rechargement cashless pour se faire créditer de 5€, une nouveauté cette saison.

Sur le parvis, le fan pouvait bénéficier du destockage avec des tarifs avantageux sur les produits de la saison précédente dans la boutique officielle. Il pouvait également croiser des artistes de rue (échassiers, cracheur de feu, jongleur), un artiste graffeur qui réalisait une fresque ESTAC, danser sur la musique du DJ Phil Saxis, s’essayer au freestyle football, se prendre en selfie sur une borne photomaton, ou encore jouer à FIFA sur playstation.
Des activités variées donc qui s’ajoutaient aux offres de restauration avec les food-trucks et buvettes (le tout équipé en cashless pour former les abonnés à cette pratique).

Chacun des joueurs a été présenté sur le podium par Grégory Régnier, le speaker officiel de l’ESTAC. Le président Daniel Masoni a lui aussi partagé un petit mot. Mais le moment le plus attendu par tous les fans était sans doute celui des dédicaces. Pendant 1 heure, tous les joueurs ont pu signer des autographes et échanger avec leurs fans.

La présentation des joueurs devant les abonnés de l’ESTAC.

Une soirée pleine de convivialité qui semble avoir fait l’unanimité chez les 2 000 fans présents. Ils ont pu commencer la saison par une expérience immersive et découvrir les nouveautés mises en place par le club pour améliorer leur expérience. 
Des nouveautés qui devraient prochainement se compléter avec le lancement du nouvelle boutique en ligne, d’un programme de fidélité et de diverses actions par les équipes du club troyen. 

Cet article était-il intéressant ?

Au stade, je passe plus de temps à observer les animations, le comportement des fans et les actions du club que le match en lui même. J'aime le sport mais j'aime encore plus l'expérientiel. Qu'il soit dans le monde du commerce ou celui du sport business. | "Ceux qui essaient d'éviter l'échec, évitent le succès."

Fan expérience en France

Immersion dans la tribune Crazy à Paris La Défense Arena avec le Racing 92

L’expérience de la tribune Crazy pour les matchs du Racing 92 est unique. Destinée principalement aux étudiants, elle propose de nombreuses animations.

Publié

le

Comme son nom l’indique, la Tribune Crazy était bien folle lors de notre visite pour le match de Top 14 entre le Racing 92 et Agen. Une idée imaginée par l’agence Les Créateurs d’Émotions pour le Racing 92 à la Paris La Défense Arena.

 

Pour les matchs du Racing 92 à Paris La Défense Arena, les visiteurs peuvent vivre plusieurs expériences en tribune. Ces expériences sont proposées à des publiques précis. Le 12 octobre dernier, nous avons testé la tribune Crazy, une tribune spécifique pour les étudiants. Une idée imaginée par l’agence Les Créateurs d’Émotions.

Une tribune avec des animateurs pour ambiance vraiment crazy

La Tribune Crazy a été lancée en décembre 2018 à Paris La Défense Arena, elle peut accueillir jusqu’à 800 personnes mais l’espace disponible en coursive ne permet pas d’accueillir la totalité des spectateurs dans cette tribune.
L’idée est inspirée des fans du rugby à 7 au Japon qui viennent au stade déguisés dans le seul but se défouler et de passer un bon moment. L’ambiance dans les stades de rugby à 7 au Japon ressemble en partie à ce que nous pouvons voir en France chaque année avec le Paris Sevens.

 

La tribune Crazy s’adresse principalement aux étudiants. Deux offres sont proposées, une offre à 10€ pour les BDE via un bon de commande passé par l’association étudiante, ou un tarif unique à 15€ la place (19€ pour les matchs de gala).

L’expérience Crazy débute bien avant le match, dès l’entrée dans l’enceinte. Quatre animateurs sont présents pour animer le groupe de visiteurs. Ils organisent des petits jeux dans un espace dédié dans les coursives, dans le but de faire monter l’ambiance. Les participants peuvent ainsi réaliser des challenges tels que « Paye ta pizza » dont le but est de manger une part de pizza le plus vite possible ou encore le challenge « I’m seau man » où les participants doivent faire un beer-pong en lançant la balle dans les gobelets attachés sur la tête de leurs coéquipiers. Une activation drôle et engageante auprès des participants rappelant les animations des clubs de vacances. Des tables de beer pong sont également en libre service en plus d’un accès privilégié au bar, qui est souvent pris d’assaut par les membres.

L'animation d'avant-match "I'm seau man"

L’animation d’avant-match “I’m seau man”

Des tables de beer pong à disposition

Des tables de beer pong à disposition

Afin d’inciter les spectateurs à arriver le plus tôt possible dans l’espace dédié à la Tribune Crazy, les 50 premiers arrivés reçoivent un billet de tombola permettant de gagner un maillot du Racing 92. Une chance sur 50 de remporter un cadeau, c’est plutôt intéressant pour les participants.
Autre avantage de faire partie de cette tribune, l’offre de consommation de 2 bières achetées la 3ème offerte. Une offre qui semble bien satisfaire le public concerné.

L'entrée de l'espace Crazy en coursive

L’entrée de l’espace Crazy en coursive

Quelques minutes avant le début du match, les animateurs invitent les visiteurs à se rendre dans la tribune dédiée, la fameuse tribune Crazy.
Les animateurs sont les garants de l’ambiance de cet espace. En coursive ou en tribune, ils donnent de la voix pour animer, ambiancer, parfois avec leurs mégaphones les spectateurs. Ce sont les premiers à lancer des chants en faveur du Racing 92. Ils arrive aussi qu’ils donnent le mégaphone aux spectateurs afin de les engager, pour qu’ils lancent eux-mêmes les chants. Une fanfare également présente dans cette tribune le long des escaliers donne une valeur ajoutée à cette ambiance. Ce qui en fait certainement la tribune la plus animée et bruyante de l’Arena.

La fanfare met l'ambiance dans la Tribune Crazy

La fanfare met l’ambiance dans la Tribune Crazy

Au moment du break de la mi-temps, tout le monde se retrouve en coursive dans une ambiance musicale (ambiance disco ce jour là). Certains rechargent leurs bières, profitent des tables de beer-pong, puis d’autres se rassemblent et discutent.

Après la rencontre, c’est direction la très bonne Bodega en bord de pelouse pour finir la soirée aux côtés des autres spectateurs.

Des challenges pour devenir le Crazy King

Le King de la Tribune Crazy

Le King de la Tribune Crazy

Pendant toute l’expérience au stade, les visiteurs peuvent réaliser plusieurs challenges. Ces challenges permettent de cumuler des points (100 points pour les vainqueurs d’un challenge et 20 pour les autres participants). Il n’y a pas de perdants donc puisque tous les participants obtiennent des points. Ils peuvent aussi gagner des points en mettant l’ambiance dans la tribune et en étant le plus crazy possible. En plus des points, des cadeaux (casques audio, etc.) sont aussi mis en jeu.
Le spectateur qui obtient le plus de points à la fin du match est nommé King de la tribune Crazy. Un titre honorifique qui lui offre une place pour le prochain match à domicile + 5 invitations. C’est pendant ce prochain match qu’il sera chouchouté par les animateurs avec des macarons, des bonbons, etc. Il recevra également un maillot du Racing 92 avec un flocage au choix.

Une expérience originale qui attire et sait convaincre les  jeunes

Cette tribune Crazy est relativement intéressante, car elle s’inspire de plusieurs pratiques dans les centres de vacances, les bars, les colonies, les soirées entre amis. C’est ce qui la rend si attrayante. Ainsi, le spectateur se sent guidé du début à la fin dans une ambiance festive et chaleureuse. C’est un bon moment partagé avec des amis autour d’un match de rugby qui permet également la rencontre avec d’autres visiteurs.

“Je ne connais aucune règle du jeu mais j’adore.”

Un spectateur de la tribune Crazy

Pendant le match, nous avons d’ailleurs entendu une phrase intéressante d’un jeune spectateur qui semblait bien profiter de son expérience en chantant et rigolant avec les autres. Ce jeune disait : “je ne connais aucune règle du jeu mais j’adore“. C’est un peu un symbole de cette tribune. Des jeunes étudiants majeurs (la tribune étant réservée aux personnes majeures) n’étant pas nécessairement des fans de sport ou de rugby et qui parfois ne connaissent même pas les règles du jeu mais qui passent un bon moment entre amis. Des garçons et des filles qui s’amusent et amusent par la même occasion l’ensemble du stade.

Paris La Défense Arena et le Racing 92 ont effectué des partenariats avec plus de 65 écoles de la région parisienne. Ce qui représente plus de 7 000 étudiants présents en tribune Crazy sur l’ensemble de la saison dont 5 matchs SOLD OUT dans la tribune Crazy.

La Tribune Crazy se révèle être un best practice en matière d’expérience fan mais qui nécessite cependant des installations adaptées, de bons animateurs qui sont les principaux acteurs de la réussite de cette offre et une densité d’étudiants suffisamment importante dans sa région.
L’offre Tribune Crazy fonctionne de mieux en mieux à Paris La Défense Arena, bien qu’elle manque encore un peu de notoriété auprès des étudiants parisiens. Un plan de communication soutenu et bien ciblé sur les réseaux sociaux devrait aider à gagner en visibilité auprès du public visé par cette offre.
Nous verrons probablement d’autres tribunes Crazy se développer prochainement dans les différents stades en France. L’agence événementielle Les Créateurs d’Émotions à l’origine de ce projet, semble être déjà convoitée par d’autres acteurs sportifs pour développer cette idée. C’est une bonne chose.

Cet article était-il intéressant ?

Continuer la lecture

Nouveautés