fbpx
Suis-nous

Fan expérience en France

Kappa offre des Roses aux fans du Stade Français Paris

Pour amorcer son retour auprès des fans parisiens, l’équipementier Kappa a offert 500 roses dimanche dernier au stade Jean Bouin.

Publié

le

La marque Italienne va retrouver le stade Jean Bouin à Paris et la couleur rose symbolique du Stade Français dès la saison prochaine. Comme nous, Kappa était aussi au stade dimanche dernier. On vous raconte. 

 
Après l’annonce de son retour sur les terres monégasques du club de football de l’AS Monaco en Ligue 1 Conforama via une belle vidéo, la signature avec le club de basketball de Nanterre 92 en Jeep Elite, l’équipementier italien Kappa a annoncé cette semaine qu’il sera de retour sur les équipements du club de rugby parisien du Stade Français dès la saison 2019/2020.
 
La marque Kappa en a profité pour réaliser une petite action auprès du public au stade Jean Bouin dimanche dernier. 

Une opération street marketing auprès des fans pour amorcer ce retour

Nous étions au stade ce dimanche à 16h50 pour suivre le choc du TOP 14 entre le Stade Français et le leader, le Stade Toulousain (défaite des parisiens 9 à 28).
Pour ce match, le public semblait au rendez-vous, les tribunes étaient relativement garnies. Des tribunes dans lesquelles nous pouvions apercevoir des spectateurs munis de roses. Ce qui a attisé notre curiosité sur le moment. 
 
  
 
Nous avons donc mené notre petite enquête pour en savoir plus sur cette opération. En commençant par interroger des fans en tribunes. Et premier indice, ces roses avaient été distribuées en avant match autour du stade.
Au total, ce sont 500 roses qui ont été distribuées aux supporters dimanche à Jean Bouin.
Chacune des fleurs arborait un habillage papier blanc avec le message et le hashtag “We Are Back” et le logo de la marque Kappa.
Aucune identification claire du Stade Français (logo, nom), hormis la couleur rose, n’apparaissait sur l’emballage. Cependant, cela a suffit pour faire passer le message aux supporters. 
 
@Sportpack

Deux roses dans la main d’un supporter parisien

@Sportpack

Les roses qui ont été distribuées aux spectateurs à Jean Bouin

Paris, le rugby et des roses@Sportpack

Paris, le rugby et des roses

 
@Fanstriker

Une fan dans le stade avec la rose offerte par kappa

 
Cela était donc une opération 100% Kappa. 
Ce match n’avait pas été choisi par hasard, puisqu’il s’agissait d’un clin d’oeil à la finale du premier titre de champion de France du Stade Français avec l’équipementier Kappa en 2003. La couleur de la rose n’a pas non plus été laissée au hasard. 
La Rose de couleur rose marque le retour entre deux entités qui ont connu une belle histoire par le passé avec plusieurs succès dans les années 2000 (Kappa était l’équipementier du SFP entre 2002 et 2005). Cette fleur est aussi le symbole de l’amour, de la réunification qui peut exprimer le romantisme italien porté par la marque.
 
Une opération orchestrée par l’agence Sportpack qui fait partie d’un dispositif en plusieurs étapes :
  1. Présence sur le journal Midi-Olympique via une pleine page Rose le vendredi 1er mars + visibilité sur Rugbyrama.
  2. Opération Rose pour le match Stade Français / Stade Toulousain + une vidéo sur les réseaux sociaux.
  3. Une prise de parole à venir prochainement.

Les marques peuvent jouer le jeu de l’expérience du fan

Nous pensons trop souvent que seuls les clubs peuvent avoir une action positive sur leur public. Alors qu’en réalité, les acteurs sont bien plus nombreux. Les partenaires, les équipementiers, les collectivités locales, etc. Chacun peut prendre la parole et réaliser une action similaire à celle que nous relayons aujourd’hui pour l’équipementier Kappa.
 
L’intérêt est commun et la visibilité garantie si l’opération est bien conçue (une opération pensée pour les réseaux sociaux et l’engagement du public). Ce type d’action peut complètement participer à l’amélioration de l’expérience des fans et des spectateurs au stade en jour de match. 
 
En choisissant de réaliser une opération street marketing auprès des fans, Kappa a voulu surfer sur l’aspect émotionnel (et les souvenirs) de chaque spectateur. Des souvenirs qui rappellent de belles heures du club parisien (une certaine époque Max Guazzini).

Was this post helpful?

Au stade, je passe plus de temps à observer les animations, le comportement des fans et les actions du club que le match en lui même. J'aime le sport mais j'aime encore plus l'expérientiel. Qu'il soit dans le monde du commerce ou celui du sport business. | "Ceux qui essaient d'éviter l'échec, évitent le succès."

Fan expérience en France

Sports Business Challenge 2020 : Comment remettre le supporter au centre du jeu ?

Focus sur la 7ème édition du Sports Business Challenge, un concours étudiants qui traite cette année de l’expérience fan et des supporters.

Publié

le

La 7e édition du Sports Business Challenge se déroule en ce moment. Ce challenge organisé en partenariat avec la Fédération Française de Football aborde cette année le thème de la fan expérience.

 

Organisé par Sports Business Consulting, une association d’étudiants issus de l’EDHEC Business School, le Sports Business Challenge est le premier concours étudiant d’innovation sportive en Europe. Pour cette 7e édition en 2020, la problématique est liée au thème de l’expérience fan : “Comment l’améliorer pour remettre le supporter au centre du jeu ?

Le thème de la 7e édition du Sports Business ChallengeSBC

Le thème de la 7e édition du Sports Business Challenge

Le contexte du challenge sur la thématique de l'expérience fanSBC

Le contexte du challenge sur la thématique de l’expérience fan

Objectif : rapprocher le supporter de son club et de son stadeSBC

Objectif : rapprocher le supporter de son club et de son stade

Un challenge qui s’adresse aux futurs professionnels du sport business

Ce challenge s’adresse aux étudiants de plusieurs écoles de commerce, de sports et d’ingénieurs de France (HEC, Polytechnique, Centrale Paris, Amos…) qui s’affrontent par équipe autour d’une problématique liée au sport business. Les candidatures sont maintenant closes, ils avaient jusqu’au dimanche 2 février 2020, pour déposer leur dossier de participation.

Pour déterminer le choix des différents dossiers, la sélection est définie parmi plusieurs critères :

  • Faisabilité et réalisme : La solution proposée semble-t-elle réalisable et applicable ?
  • Cohérence : L’équipe démontre-t-elle bien que ses choix sont cohérents avec la stratégie proposée ?
  • Respect des consignes : Le PWP contient-il entre 10 et 15 slides ? L’équipe est-elle dans le sujet ?
  • Précision : Le projet est-il étayé par des chiffres ? (sondages, détails techniques, ROI, budgétisation…)
  • Clarté : L’idée est-elle facile à comprendre ? Voit-on rapidement où vous voulez en venir ? Forme : La présentation est-elle professionnelle et esthétiquement aboutie ?

Après une phase de demi-finales (les 20 et 27 février) organisée dans les locaux de Sopra Steria, partenaire de l’événement, les 7 meilleurs dossiers auront la possibilité de présenter leur projet lors de la grande finale du 28 mars 2020 au siège de la FFF.
Celle-ci se tiendra devant plusieurs personnalités de l’environnement sportif, tels que Thierry Rey (conseiller Paris 2024), Emmanuel Alix (Directeur numérique de l’Equipe), Jean-François Vilotte (Directeur de la FFT) qui ont déjà fait office de jury pour les éditions précédentes. Cette année, François Vasseur (directeur marketing de la FFF) et Patrick Montel (journaliste sportif) ont déjà confirmé leur venue. La journée sera ponctuée par des exhibitions sportives avec la quintuple championne de foot freestyle Melody Donchet et un cocktail networking.
La finale aura lieu le 28 mars prochain au siège de la FFF.

Publiée par Mathis Coupet sur Mardi 12 novembre 2019

Un projet soutenu par la FFF

Véritable partie prenante de ce challenge, les membres de la Fédération Française de Football pourront apporter leur expertise lors des différentes étapes du challenge et notamment lors du 1er tour, des demi-finales et bien sûr lors du jury final. Ce partenariat s’inscrit dans le cadre du plan stratégique de développement de la FFF intitulé “Ambition 2020-Innovation et Performance“. Celui-ci a pour vocation de permettre le progrès dans le football, au travers des ligues, des districts, des clubs et donc des 2,2 millions de licenciés.

En attendant les projets de chaque participants et la finale de cette édition, retour en image sur l’édition précédente :

Passionné de sport ? L’entrepreneuriat te tente ? Envie de trouver des contacts auprès de startups ou de grosses boites dans le conseil ? Alors le SBChallenge est fait pour toi !Participe à ce trophée d’innovation dans le sport et tente de te qualifier pour la finale, et ainsi vivre une journée extraordinaire ! En plus de pouvoir parler avec des acteurs du Sport Business autour d’une coupe de champagne, tu pourras aussi rencontrer des sportifs tels que Marion Bartoli et Pierre-Ambroise Bosse, ou encore participer à de nombreuses exhibitions sportives !Cette année, le thème est le suivant : « Comment pouvons-nous améliorer l'expérience fan afin de remettre le supporter au centre du jeu ? ». Tout seul ou en équipe (jusqu’à 4), n’attends plus et inscris toi tout de suite sur notre site internet : [https://www.sportbc.net/formulaire-d-inscription](https://www.sportbc.net/formulaire-d-inscription) !Voilà un petit aperçu de ce qui t’attend…

Publiée par Mathis Coupet sur Dimanche 13 octobre 2019

Des idées pour l’expérience fan

Les challenges, hackathons, et autres initiatives pour recueillir de nouvelles approches et nouvelles idées sont de très bons moyens pour faire progresser la thématique de l’expérience des fans. 
Les clubs organisent régulièrement des hackathons pour travailler sur l’amélioration de leurs conditions d’accueil ou l’expérience proposée dans leur stade dont un exemple avec le SM Caen. Les entreprise peuvent également trouver des idées pour valoriser leur marque tout en proposant aux fans et spectateurs une expérience plus complète, plus participative et plus immersive.  
Tant les thématiques sont larges (billetterie, accueil, restauration, etc..), finalement, tous les acteurs de l’environnement sportif pourraient dupliquer cette démarche pour améliorer leurs actions.

Was this post helpful?

Continuer la lecture

Nouveautés