Suis-nous

Fan expérience en France

Kappa offre des Roses aux fans du Stade Français Paris

Pour amorcer son retour auprès des fans parisiens, l’équipementier Kappa a offert 500 roses dimanche dernier au stade Jean Bouin.

Publié

le

La marque Italienne va retrouver le stade Jean Bouin à Paris et la couleur rose symbolique du Stade Français dès la saison prochaine. Comme nous, Kappa était aussi au stade dimanche dernier. On vous raconte. 

 
Après l’annonce de son retour sur les terres monégasques du club de football de l’AS Monaco en Ligue 1 Conforama via une belle vidéo, la signature avec le club de basketball de Nanterre 92 en Jeep Elite, l’équipementier italien Kappa a annoncé cette semaine qu’il sera de retour sur les équipements du club de rugby parisien du Stade Français dès la saison 2019/2020.
 
La marque Kappa en a profité pour réaliser une petite action auprès du public au stade Jean Bouin dimanche dernier. 

Une opération street marketing auprès des fans pour amorcer ce retour

Nous étions au stade ce dimanche à 16h50 pour suivre le choc du TOP 14 entre le Stade Français et le leader, le Stade Toulousain (défaite des parisiens 9 à 28).
Pour ce match, le public semblait au rendez-vous, les tribunes étaient relativement garnies. Des tribunes dans lesquelles nous pouvions apercevoir des spectateurs munis de roses. Ce qui a attisé notre curiosité sur le moment. 
 
  
 
Nous avons donc mené notre petite enquête pour en savoir plus sur cette opération. En commençant par interroger des fans en tribunes. Et premier indice, ces roses avaient été distribuées en avant match autour du stade.
Au total, ce sont 500 roses qui ont été distribuées aux supporters dimanche à Jean Bouin.
Chacune des fleurs arborait un habillage papier blanc avec le message et le hashtag “We Are Back” et le logo de la marque Kappa.
Aucune identification claire du Stade Français (logo, nom), hormis la couleur rose, n’apparaissait sur l’emballage. Cependant, cela a suffit pour faire passer le message aux supporters. 
 
@Sportpack

Deux roses dans la main d’un supporter parisien

@Sportpack

Les roses qui ont été distribuées aux spectateurs à Jean Bouin

Paris, le rugby et des roses@Sportpack

Paris, le rugby et des roses

 
@Fanstriker

Une fan dans le stade avec la rose offerte par kappa

 
Cela était donc une opération 100% Kappa. 
Ce match n’avait pas été choisi par hasard, puisqu’il s’agissait d’un clin d’oeil à la finale du premier titre de champion de France du Stade Français avec l’équipementier Kappa en 2003. La couleur de la rose n’a pas non plus été laissée au hasard. 
La Rose de couleur rose marque le retour entre deux entités qui ont connu une belle histoire par le passé avec plusieurs succès dans les années 2000 (Kappa était l’équipementier du SFP entre 2002 et 2005). Cette fleur est aussi le symbole de l’amour, de la réunification qui peut exprimer le romantisme italien porté par la marque.
 
Une opération orchestrée par l’agence Sportpack qui fait partie d’un dispositif en plusieurs étapes :
  1. Présence sur le journal Midi-Olympique via une pleine page Rose le vendredi 1er mars + visibilité sur Rugbyrama.
  2. Opération Rose pour le match Stade Français / Stade Toulousain + une vidéo sur les réseaux sociaux.
  3. Une prise de parole à venir prochainement.

Les marques peuvent jouer le jeu de l’expérience du fan

Nous pensons trop souvent que seuls les clubs peuvent avoir une action positive sur leur public. Alors qu’en réalité, les acteurs sont bien plus nombreux. Les partenaires, les équipementiers, les collectivités locales, etc. Chacun peut prendre la parole et réaliser une action similaire à celle que nous relayons aujourd’hui pour l’équipementier Kappa.
 
L’intérêt est commun et la visibilité garantie si l’opération est bien conçue (une opération pensée pour les réseaux sociaux et l’engagement du public). Ce type d’action peut complètement participer à l’amélioration de l’expérience des fans et des spectateurs au stade en jour de match. 
 
En choisissant de réaliser une opération street marketing auprès des fans, Kappa a voulu surfer sur l’aspect émotionnel (et les souvenirs) de chaque spectateur. Des souvenirs qui rappellent de belles heures du club parisien (une certaine époque Max Guazzini).

Cet article était-il intéressant ?
Votre retour est le meilleur moyen d'améliorer nos contenus.
Oui, c'était intéressant0
Non, pas vraiment intéressant0

Au stade, je passe plus de temps à observer les animations, le comportement des fans et les actions du club que le match en lui même. J'aime le sport mais j'aime encore plus l'expérientiel. Qu'il soit dans le monde du commerce ou celui du sport business. | "Ceux qui essaient d'éviter l'échec, évitent le succès."

Fan expérience en France

Le SCO Angers va écrire un hymne officiel avec ses supporters

Le club angevin propose à son public de participer à l’écriture et à la sélection de la musique qui composeront l’hymne officiel du club pour la future saison.

Publié

le

L’hymne est un élément important d’un club, d’un pays, d’une équipe. À l’occasion de son centenaire, le club de football du SCO Angers lance un un challenge à tous ses fans : écrire un hymne officiel. 

 

Le club angevin vient de dévoiler il y a quelques jours ses nouveaux maillots pour la saison prochaine en Ligue 1 Conforama et la première image de la future tribune Saint-Léonard au cours d’une très belle cérémonie. Le SCO poursuit son dynamisme pour son centenaire avec une action de co-création avec ses supporters. 

Un hymne écrit par les supporters pour le centenaire

C’est le coeur du projet, l’écriture d’un hymne officiel par les supporters pour célébrer le centenaire du club. 
En effet, en octobre 2019, le SCO Angers fêtera ses 100 ans d’existence. À cette occasion, le club souhaite lancer avec ses supporters un chant qui rassemble, qui représente chaque angevin et qui transpire les valeurs communes.

Dès le 9 avril, les supporters ont pu sortir leur plus belle plume pour inscrire sur le papier leur amour pour le SCO et les paroles qu’ils aimeraient chanter au stade Raymond Kopa (18 752 places). Ce chant sera chanté lors de l’entrée des équipes sur le terrain. Ça promet un beau moment de communion. 

Les fans au coeur du processus de création

Qui de mieux pour écrire un hymne que ceux qui le chanteront par la suite ? Le futur hymne angevin va donc être écrit par les fans eux-mêmes. Le processus de création qui va durer environ 2 mois se présente sous plusieurs étapes.

L’appel à candidatures lancé depuis le 09 avril est maintenant terminé, les participants devaient envoyer leur texte par mail accessible via le site internet du club avant le 29 avril.
L’étape suivante est l’étude des textes reçus par des représentants des groupes de supporters. Les sélections seront ensuite soumises à un vote sur les réseaux sociaux du club.
Le texte qui emportera les suffrages sera ensuite associé à une musique, elle aussi soumise au vote des supporters. 

C’est une création 100% locale puisque c’est un artiste angevin, Jamie Gallienne qui proposera 3 versions de l’hymne. Le lancement de l’hymne est prévu pour fin mai. 

C’est une très bonne idée que cette co-création d’un chant pour les supporters. Le club étant maintenu sportivement, il peut sereinement aborder la préparation de la saison prochaine. Cette action va “occuper” les fans angevins en cette fin de saison où le club n’a plus rien à jouer. 

Cet article était-il intéressant ?
Votre retour est le meilleur moyen d'améliorer nos contenus.
Oui, c'était intéressant35
Non, pas vraiment intéressant0
Continuer la lecture

Social media

Follow us sur Twitter

Nouveautés