Suis-nous
Supporter qui attend Supporter qui attend

Fan expérience en France

La mi-temps, un moment privilégié pour l’expérience fan

La mi-temps, ce moment si particulier dans le sport mais tellement important. Sais-ton vraiment quelle attitude adopter pour satisfaire les fans ?

Publié

le

La mi-temps, ce moment si particulier dans le sport mais tellement important. Quels sont les différents comportements des fans ? Sait-on vraiment quelle attitude adopter pour tous les satisfaire ?

 

Qu’elle dure 10, 15 voir 30 minutes, la mi-temps est le moment perçu en France comme une pause de manière générale. Véritable moment de récupération pour les joueurs, long moment d’attente et d’anxiété pour les spectateurs. Ce temps de pause représente cependant un vrai challenge pour les clubs et les marques partenaires.

Alors que font les fans pendant la mi-temps ?

Pendant la mi-temps des matchs, on peut observer plusieurs attitudes.
Il y a les “courageux affamés”, ceux qui vont faire une queue monstre pour commander un combo sandwich – boisson à 8 € (prix vu au parc des Princes). Ce sont ceux-là même qui, pour la majorité des cas, ratent une partie du match. Selon la “stratégie” adoptée, le spectateur choisit de quitter sa place avant la fin de la première mi-temps pour éviter l’affluence devant les snacks de restauration. Ou bien, il choisit de ne rien rater de la première mi-temps et prend son mal en patience dans la longue file d’attente au risque de rater le retour des joueurs pour la seconde période. Cette stratégie est assez risquée car il y a de grandes chances que l’on lui dise, après 10 minutes d’attente : “Ah désolé monsieur, il ne reste que de l’eau à 4 € et des bonbons”. Vraiment pas de chance.

Deux fans pendant la pause cigarette

Deux fans pendant la pause cigarette

On peut aussi croiser les fumeurs, à qui l’appel de la nicotine est trop fort pour ne pas résister. Ils sortent bien souvent en groupe dans l’espace réservé (il y a en général toujours une personne qui ne fume pas mais qui accompagne par solidarité). Ils en profitent pour refaire le match comme pour se donner de la voix pour le second round. C’est un bon moyen de discuter avec les autres spectateurs.

La mi-temps est aussi le moment choisi par beaucoup pour effectuer la fameuse “pause pipi” réglementaire. Ce moment où il y a tout intérêt à être parmi les premiers à investir les toilettes. Car après plusieurs passages, il n’y a aucune garantie sur la propreté de l’espace.
Selon les stades, c’est souvent même un endroit où l’on pourrait lancer le concours de la personne la plus rapide, tant le temps passé à l’intérieur se doit d’être le plus court possible (odeur, propreté, et j’en passe des plus belles). 

Dans les loges VIP, il y a ceux pour qui manger, boire et discuter est le moment attendu de cette soirée. Petits fours, boissons à volonté, échanges cordiaux, rencontres, business, c’est LE moment par excellence. 

“Lors de la mi-temps, je dois avouer que je m’ennuie assez. Si je ne fume pas et ne souhaite pas dépenser de l’argent pour acheter à manger, j’ai peu d’alternatives pour me divertir. Les animations sont assez pauvres et proposées qu’à une partie infime du stade.”

Stéphanie, supportrice du FC Lorient 

Et enfin, il y a les autres. Les indécis, les fainéants, les satisfaits, les non dépensiers. Tous ceux qui restent paisiblement à leur place. A eux tous, ils représentent la majorité du public dans le stade. Alors que font-ils ? Et bien ils attendent en observant ce qu’il se passe autour de leur périmètre.
Bien souvent, ils observent le “show” proposé. Selon les sports et les clubs, celui-ci est plus ou moins attractif. 

Des fans qui attendent dans le stadeNYTIMES

Des fans qui attendent dans le stade

Une majorité qui représente un potentiel sous-exploité aujourd’hui

Imaginez, 20 000 personnes prêtent à vous écouter, à vous regarder, ou encore à participer. C’est un sacré potentiel non ? Actuellement, pour la majorité des cas, ces personnes restent inactives pendant la durée du break. Elles ne consomment pas, ne s’investissent pas non plus pour la simple et bonne raison que personne ne s’occupe d’elles.
C’est le constat flagrant que nous avons fait lors de nos différentes expéditions dans les stades en France.

La mi-temps c’est leur match. Leur moment de gloire, de participation, de passion et d’échange. 

Il faut faire en sorte que les spectateurs attendent la mi-temps avec impatience. Car ils deviennent à leur tour les acteurs de leur expérience. Ce sont eux les stars et personne d’autre. Pour les marques, il s’agit d’une audience disponible qu’elle peut facilement atteindre. L’objectif pour les clubs et leurs partenaires doit être de faire participer les fans à l’occasion de ce moment privilégié. Créer un engagement fort.
Comment me diriez vous ? Et bien voici quelques idées : proposer des jeux ludiques à grande échelle, créer de l’interaction via le speaker par des quizz notamment. Ou encore, créer de l’animation en réalisant des battles de tribunes.

 

En amont de cette article, nous avons interrogé notre entourage pour savoir quelles animations pouvaient-ils observer fréquemment dans un stade ? La majorité d’entre eux n’avait pas de réponse précise, cependant le concours de tir au but Orange en Ligue 1 tirait son épingle du jeu. La raison : cette animation existe depuis bien longtemps et elle est aujourd’hui ancrée dans l’esprit des gens. Mais cela ne veut pas dire que c’est ce que veux voir le public. 

Ne laissons plus le public patienter pendant les temps morts, et autres break, engageons-les. Passons à des animations grandeur nature, où tout le monde aurait une contribution.

 

Poursuivez le débat sur twitter 

Cet article était-il intéressant ?

Au stade, je passe plus de temps à observer les animations, le comportement des fans et les actions du club que le match en lui même. J'aime le sport mais j'aime encore plus l'expérientiel. Qu'il soit dans le monde du commerce ou celui du sport business. | "Ceux qui essaient d'éviter l'échec, évitent le succès."

Fan expérience en France

StadiumGO, l’application qui transporte les fans au stade

StadiumGO, la nouvelle plateforme qui invite les supporters à utiliser le covoiturage pour se rendre au stade débarque cette saison.

Publié

le

StadiumGO, l'application de covoiturage entre supporters

Aller au stade entre supporters en favorisant le covoiturage, c’est la volonté de l’équipe de la nouvelle application StadiumGO. 

 

Faire démarrer la fan expérience dès l’instant où les supporters se mettent en route vers le stade, c’est le défi que s’est lancé l’équipe de StadiumGO. La plateforme de covoiturage entre supporters et fans de football débarque sur le marché juste à temps pour la reprise de la saison sportive. Son objectif est simple : inviter les supporters à voyager ensemble jusqu’au stade pour partager des moments entre amoureux d’un même sport et ainsi créer du lien avant même d’arriver sur le lieu du spectacle.

Accroître l’enthousiasme d’avant-match en s’entourant d’autres fans de football sur le chemin

L’idée de StadiumGO est venue à son fondateur, Romain Lauvergnat en 2014, alors qu’il se rendait lui-même à un match en covoiturage. Romain est passé par une plateforme de covoiturage traditionnelle pour voyager jusqu’au stade. Alors qu’il était enthousiaste à l’idée d’assister à une rencontre qui s’annonçait palpitante, son excitation a vite laissé place à de la frustration lorsqu’il a commencé à échanger avec son compagnon de voyage à propos du match auquel il allait assister. Ce dernier, particulièrement critique à l’égard du football professionnel et de son économie, a presque refroidi Romain. C’est cette expérience qui lui a donné l’idée de créer StadiumGO, la première application de covoiturage entre fans de foot. Il s’est rendu compte que voyager avec d’autres fans lui permettrait d’apprécier davantage l’événement.

Entouré d’une dream team de 4 coéquipiers, Romain s’est alors lancé le défi de créer cette plateforme de covoiturage entre supporters. 

Une application complète pour créer du lien entre les fans de foot avant l’arrivée au stade

Pour répondre à la demande des supporters, l’équipe de StadiumGO a misé sur une application très complète. Les utilisateurs peuvent facilement proposer un covoiturage ou en rechercher un, comme une app traditionnelle type Blablacar. L’application a été optimisée pour faciliter la tâche de l’utilisateur, en proposant une recherche d’un trajet par compétition, la possibilité de mieux connaître ses compagnons de route grâce à leur profil, une messagerie directe et un détail du tarif. Soucieux de satisfaire les groundhoppers du monde entier qui se font de plus en plus nombreux en Europe, l’équipe de StadiumGO propose même une version en anglais de l’application.

Du covoiturage pour faire commencer l'expérience avant d'être au stade

Du covoiturage pour faire commencer l’expérience avant d’être au stade

Tout est réuni pour faire passer un excellent voyage à ses supporters en allant au stade. Ainsi, le voyage avant et après le match est un véritable prolongement de la fan expérience en dehors du stade. StadiumGO offre aux spectateurs la possibilité de se rencontrer facilement grâce à une plateforme sécurisée et simple d’utilisation.

Une forte proximité avec les fans et les spectateurs

Chez StadiumGO, les collaborateurs sont avant tout de grands fans de football. L’idée est partie d’un besoin exprimé par Romain en tant que supporter. C’est la raison pour laquelle on peut observer qu’un véritable souci de la satisfaction des supporters était présent lors de la conception de ce service.

Tout d’abord, la stratégie de pricing des trajets a été pensée pour rester au maximum abordable pour le client. La première raison est que le côté économique est une motivation fréquente des voyageurs qui se tournent vers le covoiturage. La seconde raison est que le sport rassemble toutes les couches de la société et l’équipe tenait à ce que les prix soient accessibles à toutes les bourses. Ainsi, si le conducteur peut facilement modifier le tarif des places dans sa voiture, le prix des courses est volontairement plafonné. Un standard que l’on retrouve dans la plupart des applications de covoiturage. 

Ensuite, la notion de “famille” est centrale au service. Le message que reçoivent les nouveaux utilisateurs de l’application lorsqu’il rejoignent StadiumGO est un message leur souhaitant la “bienvenue dans la famille”. C’est ainsi que les collaborateurs perçoivent la plateforme : une opportunité de faire des rencontres. L’objectif est de créer une grande communauté de fan de sport autour du covoiturage.

L’attachement à la communauté du football a poussé l’équipe à s’engager sur des sujets sociétaux

L’équipe de StadiumGO baigne dans la communauté du football et elle est très à l’écoute des gens qui l’entourent. La volonté de créer une communauté autour de la mobilité lors des événements sportifs les a menés à s’engager sur des sujets sociétaux et à participer à la création d’une fan expérience plus responsable.

StadiumGO rend la fan expérience plus écologique. Le covoiturage implique l’utilisation d’un plus petit nombre de véhicules ce qui diminue les émissions de gaz polluants tout au long du trajet ainsi que la congestion des voies de circulations aux abords du stade. Plus écologique et plus économique, à grande échelle, l’utilisation de StadiumGO améliore aussi l’expérience des fans en réduisant le temps qu’ils passent dans les embouteillages à tenter d’accéder au stade et de trouver une place de parking.

Romain et son équipe travaillent d’arrache pied pour proposer à terme un service de mobilité accessible à tous les supporters. Pour cela, les collaborateurs n’hésitent pas à consulter directement des supporters utilisateurs ou non. L’équipe est très impliquée auprès des personnes à mobilité réduite, elle veut s’assurer qu’elles pourront utiliser StadiumGO pour se rendre plus facilement au stade en bénéficiant d’un véhicule adapté et d’une place de parking suffisamment proche du stade. Le service vise également à être adapté à des personnes en situation de handicap non moteur. L’équipe de développeurs a aussi pour projet de faire en sorte que la plateforme soit facilement accessible à des supporters aveugles ou daltoniens.

L'application StadiumGO, disponible dès maintenant sur les stores mobiles@StadiumGO

L’application StadiumGO, disponible dès maintenant sur les stores mobiles

StadiumGO est désormais disponible depuis une semaine sur les systèmes d’exploitation iOS et Android. L’application permettra aux supporters de profiter d’une fan expérience prolongée et plus responsable tout en faisant de nouvelles rencontres. 

Le covoiturage, une solution d’avenir pour l’expérience fan et les clubs

Si l’expérience fan est importante une fois dans le stade, l’accueil du public sur le lieu de rencontre est tout aussi essentiel. Comment penser à une stratégie expérience au stade complète si nous ne travaillons pas sur l’accessibilité à ce dernier. Plus il est facile de se rendre sur un lieu, plus les visites sont fréquentes. 
Quelques clubs ont déjà pris ce point avec sérieux, l’ESTAC propose une application de covoiturage dédiée à ses supporters, tout comme le Stade Rennais.
D’autres clubs sont associés à des plateformes qui répondent à ce besoin de mobilité des fans pour se rendre au stade. 

La démarche de Romain avec StadiumGO est intéressante et laisse imaginer un futur avec de multiples possibilités. Nous sommes curieux d’imaginer son évolution avec quelque chose de similaire qui proposerait la rencontre entre tous les fans de sport. Un fan qui se rend à un match de football à Lyon qui voyagerait avec un fan de l’ovalie qui lui va assister à une rencontre de rugby. 

Le sujet de la mobilité des supporters et spectateurs est de taille car il regroupe de nombreux points importants (tels que l’environnement, l’accessibilité, la responsabilité environnementale, etc.). 

Cet article était-il intéressant ?

Continuer la lecture

Nouveautés