Suis-nous

Fan expérience dans le monde

Le golf, un nouveau sport pour remplir les stades ?

Après les musées, les escapes games ou les cours de yoga dans les stades, le golf pourrait bien revendiquer sa place !

Publié

le

La Ryder Cup a récemment permis d’offrir un grand coup de projecteur au golf en France. Eclairage sur ce sport qui peut compter sur ses fans et envahira peut-être rapidement nos stades !

 

Fin septembre, le golf National de Saint Quentin en Yvelines en région parisienne accueillait la plus grande compétition internationale de golf, la Ryder Cup et ceci pour la première fois ! Cette compétition a été l’occasion pour grand nombre d’entre nous de découvrir le golf et de faire tomber des préjugés bien installés : le golf est un sport élitiste et individuel, qui coûte cher, assez ennuyant, et à part Tiger Woods et ses scandales, les connaissances s’arrêtent bien souvent là…

Vous étiez donc surpris de voir les foules se précipiter pour assister à la compétition au sein du golf national. Plus étonnant encore, on pouvait se croire dans les tribunes du Parc des Princes ou sur le parvis du Stade de France ! Retour en détail sur notre expérience fan à la Ryder Cup 2018.

Ryder Cup 2018 au golf de Saint-Quentin en Yvelynes @Fanstriker and @AFP

Ryder Cup 2018 au Golf National de Saint-Quentin en Yvelines

En quelques chiffres, la Ryder Cup c’était 1 350 bénévoles, 270 000 fans venus de 90 pays différents ! La Ryder Cup proposait donc une fan expérience semblable par bien des égards aux autres grands événements sportifs en proposant notamment :

  • Des espaces de convivialité
  • 18 écrans géants répartis autour du parcours pour suivre les scores
  • Une appli Ryder Cup pour suivre en direct les scores
  • Une tribune principale d’environ 7 000 places
  • Des chants, du clapping, du maquillage et des fans
  • Plusieurs boutiques avec DJ
  • Des « désoiffeurs » pour réapprovisionner les spectateurs assis en bière et autres boissons
  • Une vente de radios, un autre moyen “old school” de suivre le direct

Plus qu’un sport, un business porteur à développer ?

Le secteur sportif français a d’ailleurs bien saisi l’enjeu de cette pratique et s’y est intéressé de près. La Fédération Française de Golf a d’ailleurs commandé une étude au grand cabinet de conseil EY pour mesurer l’économie du golf en France. Avec 800 000 pratiquants en France, 732 parcours et un chiffre d’affaires d’1,5 milliards d’euros, ce sport dynamique évolue.

Infographie sur l’économie du golf en France par EY

Et il évolue même très rapidement ! L’offre s’adapte aux nouvelles façons de consommer. La technologie, comme on a pu le voir lors de la Ryder Cup est totalement intégrée et au service de l’expérience fan. On a d’ailleurs pu constater l’utilisation de live scoring, la géolocalisation des joueurs, l’utilisation de cartes interactives, le live streaming et ce, que vous soyez présent au bord du parcours ou derrière votre TV, desktop ou mobile.

Conquérir de nouveaux terrains

Au-delà de ces innovations, le golf veut aussi partir à la conquête de nouveaux publics, développer une ‘destination France’ pour le tourisme du golf et conquérir des espaces plus urbains, au coeur des villes.
Des espaces peut-être originaux, comme un stade.

C’est en tout cas une inspiration à prendre de l’autre côté du monde puisque c’est en Nouvelle-Zélande, au sein du mythique stade de l’Eden Park à Auckland que les fans de golf vont pouvoir pratiquer leur sport préféré. Oui oui, vous avez bien lu, ils pourront travailler leur swing à l’Eden Park, un stade historiquement consacré au Rugby et au cricket.
À partir du 3 novembre (jusqu’au 10/11), l’Eden Park accueillera le ASB G9 et fera la place belle au golf. Le stade proposera un parcours 9 trous à près de 3 000 participants. Que vous soyez professionnels ou amateurs, vous pourrez avoir la chance de placer votre tee (l’objet utilisé pour surélever la balle au départ d’un trou) à 9 endroit inédits du stade, dont notamment le vestiaire domicile des All Blacks.

@EdenPark

Parcours 9 trous à l’Eden Park pour l’ASBG9

Tout au long de la semaine, des parties spécifiques seront dédiées aux femmes ou encore à des associations. C’est déjà la 2e édition pour cette compétition un peu folle et l’année dernière fut un véritable succès. Découvrez l’édition précédente en vidéo :

En tout cas on trouve le concept génial ! Vous aussi cela vous a donné envie d’essayer votre swing sur la pelouse de votre stade préféré !?

Les exploitants et propriétaires de stades, toujours à la recherche de diversifier et multiplier l’utilisation de leurs infrastructures pourraient bien être intéressés pour faire venir le golf au cœur des villes ! Ce n’est pas la FFGolf qui dira le contraire…

 

Passionnée, supportrice et grande curieuse, j'ai à cœur de partager ma vision des événements. Convaincue du rôle central que les fans ont à jouer dans le développement du sport, je suis ravie de pouvoir mettre en lumière les bonnes pratiques qui peuvent servir d'exemple et d'inspiration à tous grâce à Fanstriker. Passionate, curious by nature, and a true fan, I like to share my vision about sport events. I am convinced that fans have a considerable part to play to develop the sport economy. Through Fanstriker I aim at bringing to light the best practices that can serve as an example or an inspiration.

Fan expérience dans le monde

Changer de maillot, une stratégie assumée ?

Ce club de NRL propose chaque année des maillots de couleur complètement différente à ses fans, et cette stratégie marche ! Découvrez pourquoi…

Publié

le

Sortie du nouveau maillot des Warriors

Les Warriors, équipe néo-zélandaise de NRL, viennent de sortir leur nouveau maillot pour la saison 2019. Habitués à l’univers Rouge et Noir de ces guerriers, changement de décor total pour un maillot blanc à rayures bleues, vertes et rouges ! Mais apparemment, il n’y a que nous que cela surprend…

 

Ce club de Rugby à 13 (Rugby League dans l’hémishpère sud) dont nous sommes maintenant habitués, est à la pointe de l’innovation en matière de fan expérience. Les Warriors proposaient il y a peu aux fans de payer le prix qu’ils souhaitaient pour aller au stade !

Campagne de lancement du maillot 2019 des Warriors@warriorsnz

Campagne de lancement du maillot 2019 des Warriors

Cette semaine, c’est la sortie d’un nouveau maillot qui fait le buzz, complètement rétro et très différent de l’édition 2018. Mais lorsque l’on regarde l’historique de ce club, on comprend mieux pourquoi les fans sont habitués au changement.

En 25 ans d’histoire, depuis la création du club, plus de 45 maillots différents ont été produits par le club. Un fans s’est même amusé à collectionner tous les maillots de son équipe préférée : un joyeux carnaval de couleurs !

Echantillon de la collection de maillots des Warriors d'Auckland@fanstriker

Echantillon de la collection de maillots des Warriors d’Auckland

 

A 100€ le prix du nouveau maillot, ce fan qui en possède 45 a donc dépensé 4 500€ seulement en achat de maillots … Qui dit mieux ?

Une stratégie qui paye

Le club casse donc tous les codes du management de marque, et de l’identité graphique aux couleurs historiques que les fans devraient pouvoir s’approprier. Les seuls points communs à ces maillots sont le logo du club et le sponsor titre Vodafone.

Mais la stratégie de sortie de nouveaux maillots est tout à fait assumée par le club, et permet aux Warriors de booster chaque année les ventes textiles et merchandising, surfant sur l’effet de nouveauté. Les fans s’arrachent chaque nouveau maillot.

Les Warriors vendraient en effet chaque année des chiffres assez démentiels de maillots à leurs fans. En 2011, année de la coupe du monde de Rugby en Nouvelle-Zélande, les Warriors ont vendu plus de maillots que les All Blacks, équipe nationale de rugby à XV pourtant sacrée championne du monde à domicile.

Maillot des All Blacks de 1991@GettyImages

Maillot des All Blacks de 1991

La même semaine que les Warriors, les All Blacks ont d’ailleurs également sorti un nouveau maillot pour 2019. Avec une touche rétro, le nouveau maillot All Blacks fait réapparaître le col blanc. Subtile nouveauté, finalement pas forcément suffisante pour déclencher l’envie d’achat du fan. Personnellement, je me contenterai de mon maillot 2018 !

Le maillot des All Blacks est donc resté plutôt similaire au cours de l’histoire, depuis la toute première apparition de la fougère blanche sur fond noir que l’on avait pu admirer au musée du rugby en Nouvelle-Zélande. Un changement qui n’a pas incité les fans à actualiser leur achat chaque saison tant le modèle reste très (trop ?) proche.

Un maillot renversant

Chaque saison, une grande partie des équipes sportives propose 2 voire 3 maillots selon leur usage (domicile, extérieur, third). C’est une règle dans beaucoup de sports mais également une opportunité marketing pour ces organisations qui se donnent le droit de vendre plus de maillots en créant davantage d’offre pour leurs fans selon les goûts et les couleurs.

 

De notre côté de l’Atlantique, le club de Newtown AFC prend le contrepied absolu de la stratégie « lucrative » des Warriors en proposant un maillot réversible qui offre aux fans pour seulement 40€ à la fois le maillot domicile et extérieur ! Ingénieux et parfait pour le fan, à voir si le club arrive à booster ses ventes de maillot avec ce produit qu’on adore !

Le revers du maillot et de ses couleurs

Le seul inconvénient à la stratégie adoptée par le club néo-zélandais, pourrait être le manque d’unité en tribune avec ces 45 maillots de couleurs différentes. Il n’est pas rare dans les tribunes de voir les couleurs officielles de l’équipe noyées dans le flux de personnes vêtues d’un maillot d’une saison précédente. Dans les tribunes du Parc des Princes à Paris, le jaune (maillot 17/18) se mélange au noir (maillot 18/19 third) et aux traditionnelles couleurs du club : le bleu, le blanc et le rouge.

Nous nous rappelons bien lors du match de la France face à l’Australie pendant la Coupe du Monde 2018, de l’important flux de maillots jaunes des supporters australiens. Les fans français étaient eux vêtus de blanc ou de bleu. Face aux 7 000 Australiens, le patchwork français n’a pas vraiment aidé les fans à créer un bloc uni.

Maillots France Australie Coupe du Monde 2018@baroud4sports

Tribunes pour le match France Australie de la Coupe du Monde 2018

La preuve en image avec ces photos des tribunes partagées par Olivier, ce fan ‘Baroudeur du sport’ dont nous avions fait l’interview avant sa grande aventure en Russie pendant l’été.

Ce n’est pas un problème que semblent rencontrer les fans des Warriors à domicile, mais le phénomène sera peut-être à observer lors des déplacements de fans en Australie !

Continuer la lecture

Nouveautés