Suis-nous

Fan expérience EN FRANCE

Retour sur le Tournoi Razel-Bec avec les bleues avant le mondial de handball

Ce weekend, au stade Pierre de Coubertin à Paris, l’équipe de France féminine de Handball disputait le tournoi Razel-Bec, derniers matchs de préparation avant le mondial en Allemagne la semaine prochaine.

Publié

le

Temps de lecture environ 2 minutes

Ce weekend, au stade Pierre de Coubertin à Paris, l’équipe de France féminine de Handball disputait le tournoi Razel-Bec, où elle réalisait ses avant-derniers matchs de préparation avant le mondial en Allemagne la semaine prochaine.

Un tournoi de hand international à Paris, c’est une opportunité pour nous d’aller prendre la température avant le mondial.
Pour ce tournoi Razel Bec, c’est un total de 4 équipes féminines internationales qui se sont affrontées ce weekend : la France, la Tunisie, l’Angola et la Slovénie.
Le premier match disputé pour la France contre la Tunisie vendredi soir a offert une belle victoire au public(35-19).
Aujourd’hui dimanche, la finale a été remportée assez facilement par les joueuses d’Olivier Krumbholz face à la Slovénie.

Equipe de France féminine de handball@FFHandball

Equipe de France féminine de handball

En route pour le mondial pour les filles mais aussi pour les fans

Nos vice-championnes olympiques partent donc avec un mental au plus haut pour remporter le titre mondial en Allemagne dont les matchs auront lieu du 1er au 17 décembre.

Bon jusqu’ici, il s’agissait de l’analyse sportive mais basculons du côté fan expérience.
Nous avons beaucoup aimé les deux initiatives lancées auprès des fans pour les impliquer en amont de la compétition.
La première permet aux fans de choisir la playlist musicale du match amical contre l’Angola ce mercredi à Metz, ceci à partir des morceaux préférés des joueuses. De quoi en savoir un peu plus sur nos handballeuses.
La deuxième offre la possibilité aux fans de s’inscrire à un jeu en ligne pour espérer être tiré au sort afin de pouvoir regarder un match du mondial avec 4 de ses amis depuis un lieu unique (match à choisir par le fan au moment de jouer) et en compagnie d’une star du handball.
Deux actions originales et intéressantes partagées sur les réseaux sociaux.

Fan engagement de la FFHandball@FFHandball

Deux actions de fan engagement de la FFHandball

Des Bleues à suivre de près et à encourager même de loin

Il va falloir donner de la voix si vous avez la chance d’aller supporter les Bleues en Allemagne. Sinon, tous derrière vos écrans et envoyez-leur vos messages de soutien sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag #BleusetFiers.
Car c’est sûr, on a pas fini d’entendre parler de ces joueuses douées que sont Alexandra Lacrabère, Allison Pineau, Manon Houette ou encore Siraba Dembélé (si vous ne connaissez pas encore leurs noms il va falloir apprendre vite).

En effet, on retrouvera nos handballeuses à domicile dès l’année prochaine où la France continue sur sa lancée et organise, après le Championnat du monde masculin en Janvier 2017, le championnat d’Europe féminin en Décembre 2018. Nous aurons le temps de s’y intéresser de près sur Fanstriker.com, mais une chose est sûre, c’est que l’on reverra très vite Rok et Koolette, les deux fameuses mascottes du handball français qui avaient marquées les esprits pendant le mondial en janvier dernier.

EHF EURO 2018

EHF EURO 2018

C’est certain, les fans français aiment le handball et seront, nous en sommes persuadés, encore une fois au rendez-vous !
Les filles, soyez Handballissimes !!!  

Passionnée, supportrice et grande curieuse, j'ai à cœur de partager ma vision des événements et d'en apprendre toujours plus sur l'écosystème sportif à travers le monde. Convaincue du rôle central que les fans ont à jouer dans le développement du sport, je suis ravie de pouvoir mettre en lumière les bonne pratiques qui peuvent servir d'exemple et d'inspiration à tous grâce à Fanstriker.

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Fan expérience EN FRANCE

La poudre rose du Stade Français ne séduit pas la LNR

La poudre et le sport ne font pas bon ménage. Pour une fois, Diego Maradona n’a rien à voir dans cette histoire puisqu’il s’agit du Stade Français Paris lors du précédent derby.

Publié

le

Temps de lecture environ 1 minutes

Lors du derby francilien en TOP14, Stade Français vs Racing 92, les fans étaient invités à diffuser de la poudre rose en tribune pour ce match festif. 

Lorsque l’on fait la fête chez soi ou dans un stade, tout le monde ne peut pas être content. Ici il ne s’agit pas du voisin se plaignant du bruit mais de la LNR, la Ligue Nationale de Rugby qui a signalé au club parisien son mécontentement.

Le derby francilien devait être une fête, alors le staff du club au maillot rose avait pensé à plusieurs animations pour marquer cet évènement. Laure et moi-même étions au stade ce jour là, nous avions signalé dans notre article sur notre journée passée au stade Jean-Bouin que l’opération poudre rose en tribune était assez risquée selon nous. La réaction de certains spectateurs pour preuve, même si la majorité semblait amusée par la situation. 

LNR n’aime pas la poudre rose sur l’homme en noir

Lorsque les fans rejoignaient les tribunes, des bénévoles distribuaient un paquet de poudre rose avec un poncho pour se protéger. Alors juste avant le coup d’envoi, c’est la pluie de poudre rose, pour la télévision, le spectacle. 
Mais ce n’est pas ceci qui n’a pas plu à la LNR, c’est l’utilisation d’un sachet de poudre jeté en direction de l’arbitre du jour, Monsieur Alexandre Ruiz. Un jet qui aurait pu déranger l’homme en noir. 

La commission de discipline de la Ligue a donc prononcé une amende de 20 000 € à l’encontre du Stade Français Paris pour « Désordre occasionné par le public » et plus particulièrement « Trouble causé dans l’enceinte sportive (jet d’objet) ». 
Une chose est sûre, les dirigeants du Stade Français réfléchiront sans doute plus longtemps la prochaine fois qu’ils voudront donner de la poudre rose à leurs supporters. Et les autres clubs vont également apprendre grâce à cette mésaventure du club Parisien. 

Une opération que l’on pourrait donc ajouter dans un prochain article sur les worst pratices de la fan expérience. 

Continuer la lecture

Nouveautés