Suis-nous
Le classement Instagram des clubs de Ligue 1 Le classement Instagram des clubs de Ligue 1

Fan expérience en France

Les clubs de Ligue 1 apprécient Instagram

Quel contenu les clubs de Ligue 1 diffusent-ils sur Instagram ? Découvrez le classement et les bonnes pratiques des clubs.

Publié

le

Après avoir observé l’utilisation de Facebook par les clubs de football français, c’est maintenant au tour du réseau social Instagram. Que font les clubs sur ce réseau de partage de photos ? Réponse avec leurs bonnes pratiques et le classement Instagram de la Ligue 1.

 

Second épisode de notre saga consacrée à l’utilisation des  réseaux sociaux par les clubs de football professionnels, nous passons aujourd’hui à un réseau très apprécié des plus jeunes d’entre nous : Instagram.
C
rée en 2010, il fait figure de petit jeune parmi les 3 réseaux sociaux les plus connus. Son utilisation principale est le partage de contenus photos, vidéo mais aussi de live instantané via les stories (inspirés de Snapchat). Les fans peuvent suivre les comptes de leurs stars, marques ou clubs préférés et s’engager en postant des commentaires ou en likant les contenus diffusés. La clé de ce réseau est le hashtag. Il permet comme pour l’exemple suivant : #Fanstriker de classifier tous les contenus d’un même sujet ou d’un même compte.

Ce réseau social est, d’une manière générale, moins utilisé par les clubs qui favorisent davantage Facebook et Twitter.

Un réseau social de partage de photos et vidéos

Instagram est probablement le réseau social préféré des joueurs. Ils sont en effet plus actifs que sur Facebook ou parfois Twitter. Les fans apprécient également ce réseau car il donne l’impression d’entre dans l’intimité d’un joueur, d’un groupe ou d’un club. Avec Snapchat, Instagram fait partie de ces réseaux de l’instantané, de la vidéo live peu préparé mais qui donnent une impression d’originalité que le public apprécie.

Les bonnes pratiques des clubs

Pour commencer, nous avons remarqué qu’un joueur peut avoir sur son compte Instagram plus d’abonnés que son club lui même tel que l’exemple ci-dessous avec l’OL et Alexandre Lacazette. Ce n’est pas un constat que nous retrouvons régulièrement sur les autres réseaux.

 

L’interaction est parfois plus difficile à créer pour les clubs sur ce réseau. Alors les CM doivent redoubler d’originalité pour inciter ses abonnés à s’engager sur une publication, par un like, un commentaire, un repost ou un post en réponse sur son propre compte personnel. 
C’est l’exemple ci-dessous des Girondins de Bordeaux, qui incite ses fans à partager leurs photos de vacances aux couleurs du club girondins avec un hashtag dédié. Les plus belles seront ensuite publiées sur le compte du club. 

Le PSG a mis en place un rendez vous similaire avec ses fans sur Instagram. Le #ParisWorldwide, dont le principe est de partager une photo d’un fan qui porte le maillot du club dans un endroit souvent paradisiaque. 

Le FC Lorient à quant à lui utilisé le match retour des barrages d’ascension en Ligue 1 pour partager les photos de ses fans sur son compte Instagram. Le club a publié une dizaine de photos mettant en avant les supporters pour faire monter l’engouement autour de ce match important.

LORIENTAIS !

A post shared by FC Lorient (@fclorient) on

 

Faire passer des messages de soutien à l’occasion d’évènements peut être une pratique assez régulière. En témoigne cette publication du SCO Angers en marge de la finale de Coupe de France où il affrontait le Paris SG. Le club Angevin avait mis en place une opération de soutien auprès des joueurs en développant un #Hashtag dédié encore une fois afin que les fans puissent partager leurs photos. Ces photos étaient ensuite diffusées dans le vestiaire avant le départ des joueurs et du staff pour le stade de France.

La plupart des fans ne peuvent pas assister aux entrainements de leur équipe. C’est pour cela que beaucoup de clubs partagent des photos de l’entrainement en mode immersion où l’on peut souvent voir des sourires et beaucoup de travail. L’AS Monaco propose ce genre de publications très fréquemment.

 

📸@k.mbappe29 #Smile #Training #ASMonaco #Monaco #UniqueForever #GoMonaco #foot #football #DagheMunegu

Une publication partagée par AS Monaco 🏆🇫🇷 (@asmonaco) le

Dans notre article sur l’utilisation de Facebook par les clubs de Ligue 1, nous avions constaté que peu de clubs effectuaient un live-match sur leur page. Sur Instagram, très peu de clubs partagent du contenu photo en instantané durant la rencontre. Les clubs partagent principalement un visuel d’avant-match et un visuel final avec le résultat de la rencontre. L’Olympique de Marseille effectue ce genre de publication mais il informe également ses fans du score à la mi-temps via ce réseau.

 

🕕 MI-TEMPS (1-0) I L’OM regagne le vestiaire avec une petite longueur d’avance ! 🙌🏽 #OMOGCN

Une publication partagée par OM Officiel (@olympiquedemarseille) le

 

Lire cet article

 A LIRE ÉGALEMENT : LES CLUBS DE LIGUE 1 ET L’UTILISATION DE FACEBOOK : NOTRE ANALYSE

 

Au FC Nantes comme dans beaucoup d’autres club dorénavant, le match ne se termine pas à la 90ème minutes sur Instagram, mais au contraire il commence. Le community manager prolonge le plaisir des fans avec des photos et vidéos de la joie des joueurs et du staff après une victoire de son équipe.
Et dès le lendemain, les clubs publient une série de photos en lien avec la rencontre de la veille.

T E A M 👊

Une publication partagée par FC Nantes ⚽️ (@fcnantes) le

 

 

Certains clubs mettent également en lumière leurs équipes de jeunes comme le SM Caen et ses U19 Nationaux lors de leur parcours en Coupe Gambardella (la coupe de France des jeunes). Ces jeunes joueurs, très actifs sur ce Instagram, doivent apprécier la démarche de partager l’affiche avec les joueurs professionnels.

 

8ème de finale face au @stadedereims pour nos U19 Nationaux! 💪🔴🔵 #SMCaen #TeamSMC #InstaMalherbe #Gambardella #Formation

Une publication partagée par Stade Malherbe Caen (@smcaen) le

 

Instagram, les instragrameurs et les clubs, la rencontre

Les personnalités les plus populaires sur Instagram (hors célébrités) sont appelés des instagrameurs, ou des influenceurs. Quelques clubs invitent ces instagrameurs lors de moments précis pour leur offrir une visibilité originale et différente. 
Comme à l’OL en mars dernier, certains clubs organisent des #instameet. Le principe est d’invité ces créatifs pour qu’ils prennent des clichés du stade, du lieu ou des personnes avec leur propre regard. Cela profite au club car c’est un contenu qui est général de très bonne qualité. Et c’est pour la majorité des cas, sans frais.

Le PSG a été un précurseur dans cette pratique en invitant des instagrameurs pendant les matchs. Ces derniers disposaient d’une carte blanche pour shooter tous les espaces. Une stratégie plutôt gagnante puisque le club a triplé son nombre d’abonnés sur Instagram en 1 an entre février 2015 et février 2016.
Pour avoir plus d’informations sur cette action, nous en parlions lors d’un précédent article sur Fanstriker.

Le Paris SG et l’AS Monaco champions d’Instagram

Les résultats sur Instagram sont semblables à ceux sur Facebook. Le Paris SG est toujours en tête avec nombre de fans énorme (plus de 8m d’abonnés) tandis que ses poursuivants, l’AS Monaco et l’Olympique Lyonnais, ne détiennent que 516k et 420k abonnés.

Mais outre le classement du nombre d’abonnés, on peut remarquer que l’activité la plus importante est celle de Monaco mais suivi ensuite de très près par… le Montpellier Hérault Sport Club à environ 200 photos/vidéos de moins. Ils sont poursuivis par l’inévitable Paris SG avec ses 3 717 publications. Ces trois là sont largement en avance en termes d’activité sur Instagram sur l’ensemble des comptes de Ligue 1.

Le classement Instagram des clubs de Ligue 1

Le classement Instagram des clubs de Ligue 1

Toujours des difficultés pour les anciens pensionnaires de Ligue 2

Les clubs récemment montés en Ligue 1 ont du mal à combler leur retard sur les réseaux sociaux et ça se signale encore avec Instagram. Nancy et Dijon sont dans les 3 relégués avec 19 500 abonnées nancéiens et 14 900 abonnés dijonnais. S’intercale entre ces deux club, les bretons de l’EA Guingamp avec 18 200 abonnés. Mais c’est déjà très bien pour une petite ville comme celle de Guingamp !

En termes de publications, ces clubs ont une activité très faible par rapport au reste du peloton de Ligue 1. Entre 500 et 200 contenus postés seulement, c’est encore trop peu pour espérer sortir de la zone de relégation.
En toute logique, on peut constater que moins un club communique et partage des contenus sur Instagram, moins il détiendra d’abonnés. Le travail de fond est vraiment important car il faut savoir mettre en place une histoire cohérente avec le partage de photos et vidéos ayant un lien les uns avec les autres.

Continuez à suivre vos clubs favoris sur Instagram. Dès demain nous nous attaquerons à la Ligue 2.

Vous pouvez toujours réagir et échanger avec nous via twitter 

Cet article était-il intéressant ?

Actu fan expérience

FDJ ParionsSport au plus près des supporters de l’OM

À la découverte du #CityParionsSport et du partenariat entre la FDJ Parions Sport et l’Olympique de Marseille lors de l’Olympico.

Publié

le

#cityparionssport

Nous avons eu l’opportunité d’assister à l’Olympico dimanche dernier avec la Française des Jeux. Une belle opportunité pour en apprendre plus sur le partenariat qui lie FDJ à l’Olympique de Marseille. L’occasion aussi de découvrir la nouvelle activation événementielle de la marque ParionsSport, le CityParionsSport.

 

Le dimanche 10 novembre 2019, à 21h00, avait lieu le choc de la 13e journée de Ligue 1 Conforama entre l’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais. Cet Olympico avait lieu dans un Orange Vélodrome qui affichait complet : 65 369 spectateurs. Un record pour le club marseillais qui s’est imposé sur la pelouse par 2 buts à 1. Un moment fort, idéal pour les partenaires du club phocéen.
Nous étions à Marseille, avec Jérémie Mathé, le responsable activation partenariat football FDJ pour en découvrir davantage sur le partenariat qui lie les deux parties et particulièrement sur l’activation CityParionsSport.

Un partenariat gagnant-gagnant

Avant le début de la saison 2018-2019 la Française Des Jeux avait annoncé 4 nouveaux partenariats. Le choix s’est orienté vers 4 grands clubs français : l’Olympique de Marseille, l’Olympique Lyonnais, l’AS Monaco et le FC Nantes. Chacun de ces clubs disposent d’une grande base de fans, d’une histoire forte, d’un palmarès et cela offre à FDJ un joli maillage du territoire. De plus, le football est le premier sport dans l’offre des paris sportifs ParionsSport, les mises sur ce sport représentent plus de 72 % des paris sportifs.

Ce club mythique qu’est l’Olympique de Marseille est l’un des 4 clubs avec qui FDJ a signé pour 4 saisons. En s’engageant avec ce club, FDJ vient renforcer sa stratégie football en cohérence avec les orientations de ces parieurs. ParionsSport va bénéficier d’une plus grande visibilité, le but étant d’instaurer une plus grande proximité avec toute la communauté de supporters marseillais. Cela va permettre à la marque de mieux communiquer autour de son offre et de ses innovations.

“Grâce à ce partenariat, ParionsSport affiche l’ambition de se rapprocher des supporters, d’offrir aux parieurs des expériences ciblées qui contribuent tout au long de la saison à créer du lien…”

Jérémie Mathé, Responsable activation partenariat football FDJ

Pour Jérémie Mathé, Responsable activation partenariat football pour la marque : “FDJ est fier d’avoir noué ce partenariat avec l’Olympique de Marseille pour quatre saisons. Il s’agit d’un partenariat d’envergure avec un club populaire, attractif, compétitif, doté d’un palmarès historique et d’une communauté de fans présente dans toute la France. L’Olympique de Marseille et FDJ partagent un certain nombre de valeurs communes que sont la performance, l’innovation ou le respect des règles. Grâce à ce partenariat, ParionsSport affiche l’ambition de se rapprocher des supporters, d’offrir aux parieurs des expériences ciblées qui contribuent tout au long de la saison à créer du lien, de la préférence de marque et une forte visibilité. Ce qui participe à la stratégie de la marque : c’est-à-dire recruter et fidéliser les parieurs.

À l’Olympique de Marseille, la logique est similaire. Le club est désireux depuis plusieurs années de s’associer aux entreprises françaises ou internationales les plus attractives. De part ces partenariats, le club souhaite offrir une expérience toujours plus riche et innovante à sa communauté.

Pour Alexandre Venec, Partnership activation executive à l’Olymique de Marseille : “La collaboration avec FDJ s’inscrit dans la stratégie du club de s’associer aux plus grandes entreprises françaises. La recherche de la performance à l’Olympique de Marseille mais surtout celle de l’innovation rejoint parfaitement les valeurs de FDJ. Ensemble, ces synergies permettent  d’offrir une expérience toujours plus riche à nos fans à travers le monde mais également au niveau local avec nos supporters qui se rendent à l’Orange Vélodrome. Enfin, nous avons également à cœur d’être une entreprise sociétalement engagée tout comme FDJ. Nous travaillons donc sur de nombreux projets responsables, comme la sensibilisation aux paris sportifs, l’engagement pour le développement du football féminin, etc.

FDJ x OM

FDJ x OM

Les deux parties ont désormais des objectifs communs et doivent activer ensemble ce partenariat pour les atteindre. Plusieurs actions physiques et digitales vont être déployées tout au long de cette nouvelle saison. Ainsi, chaque supporters pourra vivre plus intensément les matchs.

Un dispositif urbain : le “CityParionsSport”

ParionsSport, la marque de paris sportifs de FDJ met en place depuis peu, un nouveau dispositif sur le parvis Ganay de l’Orange Vélodrome. C’est là l’une des principales raisons de notre venue à Marseille pour assister à l’Olympico. Ce city stade, le City ParionsSport, va permettre à la marque d’aller à la rencontre des supporters de l’Olympique de Marseille.

Lors de ce match contre l’Olympique Lyonnais, l’Orange Vélodrome a ouvert ses portes à 19h. Soit deux heures avant le début de la rencontre prévue à 21h. Une occasion exceptionnelle que ParionsSport n’a pas raté en devenant le parrain du match.

Le “CityParionsSport“, toute nouvelle animation événementielle certains soirs de matchs, est une animation ludique, sportive et musicale.
Techniquement, c’est un énorme container qui est donc posé sur l’un des deux parvis du stade. Devant lui, deux terrains de “street foot” et une mini scène où un DJ diffuse une playlist entraînante. Toute l’installation est évidemment aux couleurs du club et de la marque. Une installation n’utilisant aucun élément gonflable, un choix plus coûteux mais avec un rendu très qualitatif. Les supporters de l’Olympique de Marseille pourront une nouvelle fois, profiter de cette animation, le week-end du 7-8 décembre 2019, lors du match face à Bordeaux.

Le #CityParionsSport

Le CityParionsSport

C’est “The place to be” avant le début du match de l’Olympique de Marseille et les supporters l’ont bien compris. En effet la foule était bien présente autour du CityParionsSport. Les raisons sont simples à comprendre, il ne s’agit pas là d’une simple animation posée sur le parvis. Le dispositif est complet et bien coordonné.
Dans un premier temps, le public peut jouer et s’affronter dans des matchs deux contre deux, sur l’un des deux terrains dont est composé le dispositif. L’occasion pour eux de s’amuser entre amis ou en famille avant le début du match mais aussi de vivre une expérience ultime. En effet, lors de leurs matchs deux contre deux, les animateurs proposent aux participants de se prendre en photo avec leurs téléphones sur le terrain. Il suffit ensuite de poster la photo sur Twitter ou Instagram avec le hashtag #CityParionsSport pour participer à un tirage au sort. Ce tirage au sort offrira aux heureux gagnants l’opportunité de disputer une rencontre de gala sur la pelouse de l’Orange Vélodrome en fin de saison. Les participants se voient aussi remettre quelques cadeaux pour avoir participé à l’animation.
Jouer sur la pelouse de votre club favori n’est-il pas l’un des rêves les plus fous à réaliser ?

La mécanique de participation sur les réseaux sociaux : Prends-toi en photo

La mécanique de participation sur les réseaux sociaux : Prends-toi en photo

Un exemple d'une photo que nous pouvons retrouver avec le hashtag #CityParionsSport

Un exemple d’une photo que nous pouvons retrouver avec le hashtag #CityParionsSport

Dans un second temps, et afin d’apporter un peu de variétés à l’animation, la zone accueille d’autres temps forts. Pour l’occasion, deux jeunes troupes d’artistes étaient présentes. C’est lors de temps bien définis que les supporters présents ont eu l’opportunité d’assister à des démonstrations de Foot Freestyle et de Breakdance. Le show était ainsi assuré par Street Lights, une équipe de football freestylers du sud de la France et la compagnie Evolves, un collectif hip-hop de 4 danseurs.

Street Lights | Foot Freestyle

Street Lights | Foot Freestyle

La compagnie Evolves | Breakdance

La compagnie Evolves | Breakdance

De part ce dispositif, FDJ ParionsSport contribue pleinement à l’expérience fan proposée au spectateur présent lors de l’Olympico. L’occasion pour la marque d’affirmer son positionnement. En effet, le dispositif est parfaitement adapté aux jeunes adultes passionnés de football et de culture urbaine. Retour en image ci-dessous :

🎥 Pendant 3 matchs de l’Olympique de Marseille à domicile, ParionsSport propose une activation sur le parvis du stade. Plusieurs city stade sur lesquels les visiteurs peuvent jouer au foot ou profiter des shows proposés (danse, freestyle et DJ). Notre reporter Thomas était sur place. Il nous raconte son expérience.

Publiée par Fanstriker sur Dimanche 17 novembre 2019

Des activations physiques et digitales cohérentes

En tant que partenaire premium de l’Olympique de Marseille et parrain officiel de l’Olympico, FDJ ParionsSport disposent de belles possibilités pour communiquer. Cela permettra à la marque d’être toujours plus proche des parieurs et de la communauté marseillaise.

Pour Alexandre Venec, Partneship activation executive à l’Olymique de Marseille : “Cela permet de toucher un grand nombre de nos supporters qui sont souvent très friands des paris sportifs. Nous travaillons quotidiennement avec FDJ afin de pouvoir proposer un dispositif large d’activations pour nos fans et supporters. Cela va de la simple activation digitale à des opérations de plus grandes envergures dans les coulisses très fermées de l’Olympique de Marseille.

En plus du CityParionsSport, nous avons pu observer de nombreuses autres activations et mises en avant de la marque en ce soir de match.

Des notre arrivée à l’Orange Vélodrome nous pouvions rapidement comprendre que le match était parrainé par FDJ ParionsSport. Plusieurs Oriflammes étaient disposées sur le parvis et plusieurs signalétiques directionnelles étaient brandées “FDJ ParionsSport”. Ces outils de communication font la part belle au meilleur parieur du mois et permette à la marque de communiquer notamment sur le Parions Club. Clin d’oeil à la devise de l’Olympique de Marseille “Droit au but” qui se transforme en “Droit au but, droit aux gains”.

Les oriflammes FDJ ParionsSport visibles autour du stadeFanstriker

Les oriflammes FDJ ParionsSport visibles autour du stade

Branding FDJ ParionsSport

Branding 2 FDJ ParionsSport

Branding 2 FDJ ParionsSport

Sur les deux parvis de l’Orange Vélodrome nous avons aussi remarqué la présence d’hôtes et d’hôtesses FDJ ParionsSport. Nous nous sommes évidemment prêtés au jeu, la première hôtesse nous a distribué un flyer communiquant sur le CityParionsSport. Le flyer nous explique toute la mécanique décrite précédemment. La seconde, équipée d’une tablette nous a proposé de participer à un concours. Il s’agissait là, pour les personnes majeures, de parier gratuitement sur le score exacte du match via l’application. L’hôtesse vous présente les différentes côtes, donne quelques explications et prends ensuite les renseignements pour contacter le gagnant. Il se verra remettre deux places pour le prochain match de l’Olympique de Marseille. Le spectateur reçoit aussi un flyer contenant des informations sur le Parions Club et un coupon ParionsSport utilisable en point de vente.

Un visiteur et une hôtesse FDJ ParionsSport

Un visiteur et une hôtesse FDJ ParionsSport

Tablette FDJ ParionsSportFanstriker

Tablette FDJ ParionsSport

FDJ ParionsSport dispose aussi d’une loge très bien située où le service proposée y est excellent. Un bel outil pour animer le réseau de collaborateurs et offrir des expériences à certains gagnants de concours.

Autre dispositif très important mis en place par les deux partenaires : Le Parions Club “2019-2020“. Pour cette nouvelle saison, le Club des parieurs ParionsSport devient multi-sports. Cet espace est un club privé permettant de mettre en valeur les meilleurs parieurs, parmi les supporters du club. Toute l’année, les meilleurs parieurs  auront l”opportunité d’être récompensés. Près de 900 parieurs seront ainsi récompensés à raison de trois par mois et de vingt par semaine. Le meilleur d’entre eux aura le privilège d’assister à un match à domicile de l’un des 4 clubs partenaires dans des conditions exceptionnelles. Ce sont les membres de ce club qui sont bien souvent présents sur les différents supports de communication de la marque. On peut reconnaître ces supports à leur style “peinture flamande”.

 

Le principe est aussi dupliqué avec les autres clubs partenaires de la marque : l’Olympique Lyonnais, l’AS Monaco et le FC Nantes.
Tout au long de la saison, FDJ et ParionsSport ne manquent pas une occasion de communiquer notamment sur les réseaux sociaux. Différents concours et tirage au sort sont organisés par la marque avec de jolis cadeaux à la clé. Les plus chanceux pourront remporter des places pour les matchs ou des maillots de l’OM.

Dans le cadre de son partenariat avec le club, ParionsSport a souhaité travailler aussi avec un pool d’influenceurs sur Marseille. Lors de la saison 2019/2020, le #ajamaislespremiers constitue l’action fil rouge que la marque déploie pour sa communauté d’influenceurs. Le dispositif d’influence propre à l’OM permet la mise en place d’un concours de paris entre 6 influenceurs. C’est sous forme de 1 vs 1 (battle d’influenceurs) que le titre sera disputé. Il se déroulera de la 13ème journée de championnat, jusqu’au “Classico” OM vs PSG. Chaque mois, l’un d’entre eux aura la chance de bénéficier de deux places VIP, dont une à offrir à un membre de sa communauté. FDJ ParionsSport fera vivre au grand gagnant de cette première édition #ajamaislespremiers une expérience inédite.

FDJ, ParionsSport et l’Olympique de Marseille s’engagent ensemble sur plusieurs opérations.
En février 2019, les deux partenaires avaient mis en place une sensibilisation dédiée aux risques de corruption sportive en lien direct avec les paris sportifs. Cela à permis à certains membres de l’équipe professionnelle, du staff et des jeunes d’êtres informé sur les dérives possibles des jeux d’argent. En mai 2019, l’OM à aussi participé à l’opération “Buts pour Elles” avec FDJ. À chaque buts inscrits par le club, 500€ étaient reversés dans une cagnotte pour un projet visant à soutenir une initiative en faveur du football féminin.

Jérémie Mathé, le responsable activation partenariat football de FDJ nous confirme l’envie pour la marque de jouer un rôle dans l’expérience fan : “FDJ entend placer le fan au centre de son engagement dans le football. Les partenariats noués par ParionsSport avec 4 clubs de Ligue 1 Conforama s’inscrivent dans cette logique, par le biais d’expériences digitales mais aussi événementielles, si possible innovantes. Ceci afin de permettre que chaque fan puisse vivre le match le plus intensément possible tout en étant interpellé et surpris. Par exemple, le challenge « Parions Club », lancé en 2018, offre l’opportunité à nos parieurs d’être mis à l’honneur dans les stades et de vivre des expériences uniques et exclusives : rencontre avec les joueurs, visite des vestiaires, accès au bord terrain, etc… Je pense aussi au #CityParionsSport qui anime les avants matchs de l’Olympique de Marseille grâce à des matchs de foot urbain organisés sur le parvis de l’Orange Vélodrome. Nouveauté qui rencontre un vif succès en cette fin de première partie de saison.

De belles perspectives pour les supporters de l’Olympique de Marseille et les parieurs

La liaison est bien assurée entre les actions physiques et digitales. Chaque brique de ce dispositif 360° permet au partenariat de prendre forme. Les parieurs et fans du club se voient offrir une meilleure expérience grâce à la marque. Au niveau national, FDJ observe une croissance de 21% sur le nombre de mise à l’année. Les performances dans les régions sont très positives, les fruits d’un partenariat bien maîtrisé et aux intérêts partagés. De plus, le marché des paris sportifs est en constante croissance ces dernières années. FDJ et ParionsSport en profite pour, innover sur l’offre qu’elle propose, renforcer ses partenariats et recruter des ambassadeurs tout en prenant soin du bien être des parieurs.

Avec leur nouveau dispositif le CityParionsSport, les perspectives sont nombreuses. Il pourrait y avoir à moyen terme plus de terrains, des animations urbaines variées comme des artistes graffeurs en live, des shootings photos dans un décor underground, etc. De plus, les paris sportifs permettent de multiplier les émotions du spectateur et de lui faire vivre une expérience différente. En effet, le spectateur a une autre vision sur la rencontre, il peut la vivre avec plus d’intensité et expérimente le match de manière ludique. Les possibilités d’activations, physiques ou digitales, pour offrir une expérience fan encore plus complète sont nombreuses. Il est appréciable de voir que ces deux acteurs que sont la Française des Jeux et l’Olympique de Marseille, oeuvrent dans ce sens.

Cet article était-il intéressant ?

Continuer la lecture

Nouveautés