Suis-nous

Fan expérience aux Etats-Unis

Les Golden State Warriors vendent des billets sans l’accès aux tribunes

Ce club de NBA propose aux fans n’ayant pas pu avoir de billet de venir quand même au match, sans pouvoir être assis en tribune.

Publié

le

Depuis Décembre 2012, tous les matchs des Warriors se font à guichet fermés. Victime de son succès, le club de NBA a décidé d’innover pour satisfaire les nombreux fans qui ne réussissent pas à avoir de billet. La solution, un billet pour le match, mais sans la vue sur le terrain.

 

Venir voir un match des Warriors à San Francisco, c’est l’assurance de voir du grand basketball, des stars de la NBA comme Stephen Curry, Tim Hardaway, Kevin Durant ou Klay Thompson pour n’en citer que quelques uns. Les matchs de basket aux Etats-Unis, c’est aussi le show garanti, l’expérience fan d’une vie. Mais une telle expérience n’est pas si facile à s’offrir…

Club mythique de NBA, les Golden States Warriors font salle comble depuis 300 matchs consécutifs

Ils sont 44 000 à vouloir s’offrir cette expérience !

44 000 fans sont sur la liste d’attente pour se procurer un abonnement à la saison pour les Golden State Warriors. Une situation dont tous les clubs rêveraient, et pourtant pas si idyllique puisqu’elle génère des frustrations auprès des fans qui ne peuvent pas profiter de l’expérience stade.

Le club pro-actif lance donc une nouvelle offre pour satisfaire les foules. 
Cette opération s’appelle le “In The Building Pass”, soit littéralement un pass pour accéder au bâtiment, à l’enceinte. Et c’est tout.

L’offre billetterie unique des Golden State Warriors sans vue sur le terrain

Réinventer le match au bar

Le pass “In The Bulding” des Warriors n’offre pas de siège en tribune, donc aucun accès avec une vue sur le terrain ou les animations durant le match. En revanche, les fans pourront profiter des bars, restaurants et espaces de convivialité de l’enceinte durant toute la durée du match. Ils auront la possibilité de le regarder sur les TV du stade, à quelques mètres seulement du parquet tant convoité.

Le prix de l’atmosphère inédite

Les fans achètent donc l’expérience au stade, l’ambiance d’avant et d’après match, pour pouvoir vibrer au plus près de l’action au sein de cette enceinte mythique. Ce pass coûte aux fans 100$ par mois (soit environ 15$ par match) pour venir voir à la TV tous les matchs à domicile.

Marketing de la rareté oblige, cette offre est limitée à 200 personnes par mois. 
Petit bonus, un fan par match abonné au “In the Building Pass” sera tiré au sort pour avoir la chance d’être surclassé… en tribune cette fois.

billets-sans-vue-terrain-bar.jpg

Les fans abonnés au ‘In the Building pass’ regarderont le match au bar du stade

Une stratégie billetterie inédite

C’est la première fois qu’un club propose une telle offre en jour de match. Parfaite pour les die-hard fans à petit budget, le club met en avant l’atmosphère unique de son enceinte et s’assure également de potentiels revenus restauration ou merchandising de ces fans qui seraient restés chez eux sinon.

L’an prochain, les Warriors changent de stade. L’occasion de voir plus grand et d’offrir un siège avec vue sur le terrain à plus de fans ? Non ! Au contraire, la capacité de la nouvelle salle, le Chase Center est légèrement moins importante que l’actuelle… Ça laisse à réfléchir.

Et vous seriez-vous prêts à payer un billet sans la vue sur le terrain pour profiter de l’ambiance du stade ?

Cet article était-il intéressant ?

Passionnée, supportrice et grande curieuse, j'ai à cœur de partager ma vision des événements. Convaincue du rôle central que les fans ont à jouer dans le développement du sport, je suis ravie de pouvoir mettre en lumière les bonnes pratiques qui peuvent servir d'exemple et d'inspiration à tous grâce à Fanstriker. Passionate, curious by nature, and a true fan, I like to share my vision about sport events. I am convinced that fans have a considerable part to play to develop the sport economy. Through Fanstriker I aim at bringing to light the best practices that can serve as an example or an inspiration.

Fan expérience aux Etats-Unis

Les commerciaux des Wizards rappellent leurs fans après le limogeage de leur président

Les fans des Wizards de Washington DC fuyaient les tribunes car mécontents de leur président après 16 ans de direction. À son éviction, les commerciaux rappellent les fans.

Publié

le

Parfois, le public ne se déplace plus au stade en raison d’un désamour avec l’équipe ou un membre du club. Le coach et le président sont alors en tête de liste. 

 

Les réseaux sociaux sont de bons outils d’analyse pour évaluer la satisfaction des fans envers la structure ou une personnalité qui la compose. Nous l’avons vu avec le cas du coach de l’Olympique Lyonnais Bruno Genesio. Ce dernier se fait largement critiquer sur Twitter et les différents supports digitaux alors que ses résultats ne sont pas forcément si négatifs. Le problème avec les supporters lyonnais est certainement plus profond et lié à la personnalité de l’entraineur.
L’histoire que nous allons vous raconter dans cet article est relativement plus forte que l’aventure Genesio à Lyon.

16 ans de présidence, ça laisse des traces (et pas toujours les plus belles)

Aux États-Unis, une situation similaire à celle de l’entraineur lyonnais est arrivée à son terme il y a quelques semaines. Le 2 avril dernier, Ernie Grunfeld, président et manager général des Wizards de Washington DC, une équipe évoluant en NBA, est limogé après… 16 ans à la tête de la franchise américaine.

Pendant toutes ces années, il a été la cible des fans de la franchise.
Umoh, un ingénieur qui a grandi à Washington et vit aujourd’hui à Baltimore est même à l’initiative d’un site web : www.fireerniegrunfeld.com ; littéralement “virez Ernie Grunfeld”. Un site sur lequel le fan rédigeait chaque semaine ou presque un article mettant en avant l’incompétence du président du club. Il a même listé toutes les mauvaises décisions qu’Ernie a pu prendre pendant ces 16 années. 

D’autres fans ont entrepris des initiatives diverses, des T-shirts imprimés avec le hashtag #FireErnie, des pancartes, des pétitions, etc. Les idées fut nombreuses. 

Reddit

Des fans des Wizards avec les pancartes #FireErnie

Mais l’action la plus forte était surement celle des fans qui avaient tout simplement arrêté d’aller voir jouer l’équipe à la Capital One Arena (20 356), la salle omnisports de l’équipe de Washington, située dans le quartier de Chinatown. La situation était donc devenue complexe entre ces fans et le club. 

https://twitter.com/advitambasket/status/1113692275027132416

Un départ et un message des commerciaux aux fans

Mais heureusement, le jour tant attendu par les nombreux fans des Wizards arriva le 2 avril dernier. C’est à cette date que le président Ernie Grunfeld est contraint de quitter le club au plus grand bonheur des fans qui pensent même à un poisson d’avril tardif. Leurs réactions étaient à la hauteur de la durée de leur attente. 

“On dirait que nous avons gagné un titre (…), aujourd’hui est un jour joyeux pour tous les fans de Wizards.”

Ari Neugeboren, un étudiant de 20 ans fan des Wizards. 

À l’image d’Ari, les fans ont vécu cette nouvelle comme une véritable libération, comme un titre, comme un soulagement. Ils ont senti une nouvelle fraicheur pour leur club.

La réaction du club, notamment des commerciaux est un exemple à suivre. Après cette news, l’équipe commerciale de la franchise de NBA en a profité pour rappeler les fans mécontents. En effet, plusieurs fans ayant indiqué leur mécontentement sur les réseaux sociaux ou directement lors de leur dernier contact avec le service commercial avant l’éviction de Grunfeld, il était simple et évident pour ces derniers de reprendre un contact plus positif.

“Vous avez vu la nouvelle ? Vous pouvez revenir au stade…”

Comme le rapporte le Washington post, l’équipe de commerciaux grands publics a donc repris contact avec ces fans de cette façon : “Selon notre système, la dernière fois que vous avez parlé à un représentant, vous avez dit que vous ne seriez intéressé par nos offres qu’une fois Ernie Grunfeld viré. Je ne sais pas si vous avez vu la nouvelle, mais il a été viré plus tôt dans la journée. Je voulais donc vous demander si certaines de nos offres pouvaient vous intéresser ?”

Voilà comment le club a su utiliser une situation complexe et l’éviction attendue de son président pour signaler aux fans qu’ils pouvaient dorénavant revenir au stade pour assister aux matchs. 

Une action simple et intelligente applicable à tous les clubs. C’est aussi ça la force des commerciaux : saisir les opportunités pour relancer leurs fans et prospects.
Malgré une saison terne, les prochains matchs des Wizards devront connaitre une belle animation en tribunes. 

Cet article était-il intéressant ?

Continuer la lecture

Nouveautés