Suis-nous

Fan expérience en France

Le Pink village Groupama fait son retour au Stade Français Paris

Le Stade Français Paris va proposer de nouveau à ses fans le Pink village by Groupama dès dimanche. Un village d’animations qui ouvrira 4h50 avant la rencontre.

Publié

le

Le village d’animations du Stade Français Paris va reprendre sa place sur le parvis du stade Jean Bouin ce weekend. 

 

Le Pink village, c’est le nom qu’a donné le club à ce dispositif exceptionnel déployé à l’occasion de la rencontre comptant pour la 23e journée de Top 14 face à Clermont Auvergne. Un village qui est sponsorisé par Groupama, partenaire principal du club parisien. 

Un village ouvert dès 12h00 pour un match à… 16h50  

Ce dimanche 28 avril, le stade Jean Bouin va se métamorphoser pour accueillir tous les publics, les familles, les groupes d’amis, sur son parvis. Cela dès 12h00 soit 4h50 avant le début de la rencontre entre le Stade Français Paris et l’ASM Clermont Auvergne.
Au programme, plusieurs activités seront proposées aux visiteurs : 

  • La retransmission du match Toulon vs Bordeaux sur un écran géant de 25m2
  • La diffusion de l’avant match entre Paris et Clermont sur ce même écran géant
  • La présence des joueurs du Stade Français Paris sur le parvis
  • Une offre de restauration conviviale et festive avec une spécialité saucisse aligot, un stand de gaufres et un bar à cocktails
  • Une fanfare avec plus de 30 musiciens avant de prendre place en tribunes
  • Un mur digital
  • Un atelier maquillage
  • Un espace customisations de t-shirts,
  • Des jeux et animations rugby et autres jeux ludiques prévus spécialement pour les enfants.

Les spectateurs pourront visiter la boutique du club. Ils pourront également encourager les joueurs à leur arrivée en bus pour aller en direction du vestiaire avant le match.
En fin de match, la bodega, dans les coursives du stade, sera le lieu où les spectateurs pourront poursuivre la soirée. 

Pour les passionnés de rugby, c’est un avant-goût du HSBC Paris Sevens qui se déroulera au stade Jean Bouin les 1 et 2 juin prochain. Un événement que nous apprécions particulièrement auquel nous avions participé la saison passée. 

Penser au delà de la rencontre elle-même

Créer un village d’animations ouvert au public plusieurs heures avant le match est une bonne pratique pour créer un événement plus large que celui uniquement de la rencontre sportive. Cela permet aux spectateurs de passer plus de temps au stade. Par conséquent, s’ils y passent plus de temps, ils auront tendance à se familiariser davantage avec l’environnement, le club, l’ambiance et les autres visiteurs. 

Il est clair que cela demande un gros travail de la part du club pour penser le village, les animations, les prestataires de services, la communication, etc… Mais c’est un également un travail qui va porter ses fruits sur le long terme. 
Réaliser un village d’animations une seule fois dans l’année n’a pas grand intérêt. En effet, si cela n’est pas intégré à une stratégie long terme, les résultats seront difficilement observables.

Pour finir, la création de ces espaces est un moyen pour le club d’offrir des opportunités de visibilité pour ses partenaires. Ils peuvent profiter d’une exposition plus importante que celle offerte pour une rencontre dite “basique”. 

Cet article était-il intéressant ?
Votre retour est le meilleur moyen d'améliorer nos contenus.
Oui, c'était intéressant1
Non, pas vraiment intéressant0

Au stade, je passe plus de temps à observer les animations, le comportement des fans et les actions du club que le match en lui même. J'aime le sport mais j'aime encore plus l'expérientiel. Qu'il soit dans le monde du commerce ou celui du sport business. | "Ceux qui essaient d'éviter l'échec, évitent le succès."

Fan expérience en France

Le SCO Angers va écrire un hymne officiel avec ses supporters

Le club angevin propose à son public de participer à l’écriture et à la sélection de la musique qui composeront l’hymne officiel du club pour la future saison.

Publié

le

L’hymne est un élément important d’un club, d’un pays, d’une équipe. À l’occasion de son centenaire, le club de football du SCO Angers lance un un challenge à tous ses fans : écrire un hymne officiel. 

 

Le club angevin vient de dévoiler il y a quelques jours ses nouveaux maillots pour la saison prochaine en Ligue 1 Conforama et la première image de la future tribune Saint-Léonard au cours d’une très belle cérémonie. Le SCO poursuit son dynamisme pour son centenaire avec une action de co-création avec ses supporters. 

Un hymne écrit par les supporters pour le centenaire

C’est le coeur du projet, l’écriture d’un hymne officiel par les supporters pour célébrer le centenaire du club. 
En effet, en octobre 2019, le SCO Angers fêtera ses 100 ans d’existence. À cette occasion, le club souhaite lancer avec ses supporters un chant qui rassemble, qui représente chaque angevin et qui transpire les valeurs communes.

Dès le 9 avril, les supporters ont pu sortir leur plus belle plume pour inscrire sur le papier leur amour pour le SCO et les paroles qu’ils aimeraient chanter au stade Raymond Kopa (18 752 places). Ce chant sera chanté lors de l’entrée des équipes sur le terrain. Ça promet un beau moment de communion. 

Les fans au coeur du processus de création

Qui de mieux pour écrire un hymne que ceux qui le chanteront par la suite ? Le futur hymne angevin va donc être écrit par les fans eux-mêmes. Le processus de création qui va durer environ 2 mois se présente sous plusieurs étapes.

L’appel à candidatures lancé depuis le 09 avril est maintenant terminé, les participants devaient envoyer leur texte par mail accessible via le site internet du club avant le 29 avril.
L’étape suivante est l’étude des textes reçus par des représentants des groupes de supporters. Les sélections seront ensuite soumises à un vote sur les réseaux sociaux du club.
Le texte qui emportera les suffrages sera ensuite associé à une musique, elle aussi soumise au vote des supporters. 

C’est une création 100% locale puisque c’est un artiste angevin, Jamie Gallienne qui proposera 3 versions de l’hymne. Le lancement de l’hymne est prévu pour fin mai. 

C’est une très bonne idée que cette co-création d’un chant pour les supporters. Le club étant maintenu sportivement, il peut sereinement aborder la préparation de la saison prochaine. Cette action va “occuper” les fans angevins en cette fin de saison où le club n’a plus rien à jouer. 

Cet article était-il intéressant ?
Votre retour est le meilleur moyen d'améliorer nos contenus.
Oui, c'était intéressant35
Non, pas vraiment intéressant0
Continuer la lecture

Social media

Follow us sur Twitter

Nouveautés