Suis-nous

L'équipe Fanstriker

Team member : Laure, notre nouvelle spécialiste Best Practices

La team Fanstriker se féminise un peu plus, c’est au tour de Laure de monter à bord du train de l’expérience fan. Elle va se pencher plus particulièrement sur les bonnes pratiques en matière de fan expérience et tenter de dénicher les Best Practices les plus épatantes.

Publié

le

Laure GRUFFAT, Fanstriker

La team Fanstriker se féminise un peu plus, c’est au tour de Laure de monter à bord du train de l’expérience fan. Elle va se pencher plus particulièrement sur les bonnes pratiques en matière de fan expérience et tenter de dénicher les Best Practices les plus épatantes.
 

 

Salut Laure, tu rejoins tout juste la team Fanstriker. Félicitations ! Peux-tu te présenter et nous en dire plus à ton sujet ?

Salut ! Je m’appelle Laure, suis originaire de Haute-Savoie et je vis maintenant à Paris après avoir saisi une super opportunité professionnelle. Aujourd’hui, je suis consultante dans le secteur sportif et même si je suis un peu nostalgique de mes montagnes, les occasions pour assister à des événements sportifs incroyables à Paris ne manquent pas ! Et oui, trait commun à toute la team Fanstriker, je suis une grande fan de sport ! Pas vraiment d’un sport en particulier mais je suis très curieuse et j’adore découvrir de nouvelles disciplines. Ce que je préfère avant tout, c’est de partager ces moments avec mes amis et ma famille. Pour moi, le sport c’est principalement des valeurs de partage, de dépassement de soi, de fierté et d’engagement.

Coupe du Monde Féminine de Rugby à Paris en 2014

 

Quel est ton point de vue de l’expérience du spectateur dans le sport aujourd’hui ?  

Je me suis rendue compte qu’il y avait énormément de boulot à faire pour permettre aux fans qui se déplacent pour venir soutenir leurs athlètes, de vivre une expérience hors du commun. Mais c’est justement cela qui me passionne ! Il y a tant à faire !! Je pense tout d’abord que le plus gros effort à faire (en France particulièrement), c’est de prendre conscience de l’importance de l’expérience des spectateurs. Encore trop peu de clubs, athlètes, fédérations ou organisateurs d’événements considèrent le fan comme le cœur névralgique de leur stratégie, et pourtant… Une bonne expérience spectateur offre des opportunités incroyables à tout l’écosystème du sport. Mais je pense que nous aurons l’occasion de nous étendre sur le sujet à travers de nombreux articles sur Fanstriker. 

 

Demi-finale du Championnat du Monde de Hanbdball 2017

 

Alors, que vas-tu apporter à Fanstriker ? Quels vont être les sujets que tu vas traiter dans tes articles ?

Mon expérience professionnelle me permet de bien appréhender le secteur sportif et surtout les attentes et les besoins des clubs, souvent pris au dépourvus face à la problématique de remettre au centre des préoccupations le supporter. J’ai donc envie de confronter mon ressenti en tant que fan aux réalités et aux possibilités des clubs. Je voudrais aussi mettre en lumière les bonnes pratiques des plus « petits sports », moins médiatisés et pourtant qui évoluent à toute vitesse. Il est vraiment intéressant de se pencher sur ce qu’ils proposent en matière de fan engagement, avec souvent peu de moyens mais beaucoup de créativité.

J’ai également à cœur de partager la fan expérience ou plutôt la « fan way of life » de l’Amérique latine que j’ai eu la chance de découvrir à travers mes voyages. Le rapport de ces pays au sport, et particulièrement au football est indescriptible tant il est puissant ! Difficile de croire qu’un pays tout entier puisse s’arrêter de fonctionner pour suivre un match de leur équipe nationale… Même si la culture peut expliquer la différence d’engouement avec celui des Français, je suis persuadée qu’il y a plein de bonnes idées à aller pêcher de ce côté du globe. 

 

Team Fanstriker

L’effectif Fanstriker

 

Comme l’ensemble de l’équipe, tu es fan de sport mais aussi pratiquante, alors quelle place vas-tu occuper dans l’équipe type du FC Fanstriker ?

Pour ma part, je suis complètement accro au Crossfit. Même si ce n’est pas considéré comme un sport collectif, le fort sentiment d’appartenance à une famille et l’esprit d’équipe sont les aspects de ce sport qui m’ont plu le plus. J’ai aussi joué au rugby, mais je n’ai absolument aucun talent avec le ballon rond donc je ne me risquerai pas à entrer sur le terrain, pour le bien de toute la team ! En revanche, je suis plutôt douée dans le fait d’observer, d’analyser, d’encourager et d’utiliser les talents de chacun des membres d’une équipe afin de les mettre en avant de la meilleure façon pour produire le meilleur collectif possible. Tous ensemble, on va aller la chercher la victoire ! Un petit côté DD ?

 

Laure et son équipe de Rugby 7 en Colombie

Enfin, en tant que professionnelle, mais aussi spectatrice, quelle a été ton expérience la plus marquante en matière de Fan Expérience ?

Ma toute première fois au stade de France ! C’était pour un match amical de l’équipe de France de Football. J’étais plongée au cœur de l’expérience spectateur puisque j’étais responsable d’une animation sur le parvis qui récompensait les « Fans de la première heure », ceux qui arrivaient au stade dès l’ouverture des portes. Parmi les récompenses : des maillots, des places en loges mais également l’occasion d’assister à l’entrainement des joueurs depuis le bord de terrain et j’ai eu la chance d’accompagner ces heureux gagnants ! J’ai été tellement impressionnée par ce stade immense, plein à craquer de drapeaux bleu blanc rouge et de personnes venues pour encourager leur équipe que j’en ai eu des frissons. Les paillettes dans les yeux des supporters chanceux et leurs sourires font aussi partie des meilleurs souvenirs de ce moment ! J’ai passé tout le reste du match dans la tribune Famille : tifos, maquillage, clap-clap et bien sûr Marseillaise à tue-tête. Bref, une très belle recette de fan expérience ! 

Merci Laure pour cette petite présentation et bienvenue dans l’équipe ! On a hâte de découvrir tes bonnes pratiques sur l’expérience spectateur.

Cet article était-il intéressant ?

Au stade, je passe plus de temps à observer les animations, le comportement des fans et les actions du club que le match en lui même. J'aime le sport mais j'aime encore plus l'expérientiel. Qu'il soit dans le monde du commerce ou celui du sport business. | "Ceux qui essaient d'éviter l'échec, évitent le succès."

L'équipe Fanstriker

Reporter local : Leo Perron, notre correspondant à Nantes

Découvrez Leo, notre reporter local Fanstriker spécialiste de l’expérience fan dans la région nantaise.

Publié

le

Leo Perron, reporter local pour Fanstriker

En cette fin d’année 2018, nous accueillons de nouveaux visages dans le projet Fanstriker. Nous construisons une équipe de reporters locaux qui ont pour objectif de partager avec la communauté leurs expériences et les initiatives des acteurs du monde de l’entertainment sportif autour de chez eux. 

 

Avant de vivre plusieurs expériences et d’aller eux-mêmes réaliser des interviews à la rencontre d’acteurs du sport, nous leur avons proposé de répondre à notre traditionnelle interview de présentation. Découverte de Leo Perron. 

Bonjour Leo, tu rejoins l’équipe Fanstriker en tant que reporter local, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour à tous, moi c’est Léo Perron. Je suis actuellement en 3ème année d’un Bachelor Sport Event & Management au sein d’ISEFAC à Nantes. Je suis passionné de sport depuis mon plus jeune âge, notamment par le football que je pratique depuis plus de 15 ans.
Suite à mon année de terminale, je me suis intéressé à l’évènementiel sportif et plus particulièrement à la fan expérience. En effet, j’ai comme projet d’avenir : travailler dans un club professionnel au sein d’un service marketing/événementiel, ou encore dans une agence d’événementiel sportif.

Peux-tu nous dire quelle va être ta mission au sein de l’équipe Fanstriker ?

Ma mission au sein de Fanstriker, sera d’assister à des événements pour ensuite créer du contenu (interview, reportage vidéo, article…). Tout cela en relatant l’expérience que propose l’organisateur ou le club pour les spectateurs.

Quel est ton avis sur l’expérience fan proposée dans le monde du sport ?

Je pense que l’expérience fan n’est pas suffisamment intégrée dans tous les clubs et lors de certains événements. Or, cette expérience est devenue incontournable.
En effet, les clubs français ont non seulement du retard sur ce qu’il se passe de l’autre côté du continent (ndlr : aux Etats-Unis en NBA, NHL, NFL…) mais également par rapport à d’autres entités ne relevant pas du sport.

En quelques mots, comment définirais-tu l’expérience fan ?

Selon moi, la fan expérience est de faire vivre des émotions aux spectateurs avant, pendant et après l’évènement. Ainsi, il faut donner envie au public de venir assister aux rencontres. Par la suite, il faut proposer des animations diverses, variées et surtout attrayantes lors des évènements. Enfin, il faut les fidéliser.

À titre d’exemple, encore aux États-Unis, les spectateurs viennent assister à un vrai show et non juste à une rencontre sportive.

As-tu un souvenir d’une expérience forte que tu as vécu lors d’un événement sportif ?

Originaire de Picardie, mon meilleur souvenir reste la montée de l’Amiens SC en Ligue 1 Conforama in extremis. Les 3/4 du stade d’Auguste Delaune à Reims étaient amiénois, il y avait une formidable ambiance. Et surtout… un but à la 96ème minutes qui permet au club d’accéder à la division supérieure. Une première dans son histoire.

 

Si vous êtes membre d’une organisation sportive dans la région nantaise, n’hésitez pas à nous contacter. Leo se fera un plaisir de vous rencontrer pour valoriser vos actions.

Pour découvrir ou redécouvrir tous les membres de l’équipe c’est par ici
Enfin, si vous souhaitez vous aussi devenir reporter local de l’expérience fan pour Fanstriker, vous pouvez trouver toutes les informations ci-dessous. Ainsi que le formulaire à remplir. 

Cet article était-il intéressant ?

Continuer la lecture

Nouveautés