Suis-nous

TEAM

Team member : Mathieu, le regard nouveau sur l’expérience fan

Découvrez Mathieu, à l’origine du projet Fanstriker. Il veut donner un regard différent sur l’expérience fan dans le monde du sport.

Publié

le

Mathieu Goergen, CEO Fanstriker

Temps de lecture environ 6 minutes

Nous continuons la présentation de l’équipe du FC Fanstriker. Au tour de Mathieu, à l’origine du projet Fanstriker. Découverte. 

 

Salut Mathieu, tu fais partie de la team Fanstriker. Peux-tu te présenter aux fans et en dire un peu plus sur toi ?

Moi c’est Mathieu, je suis originaire de Picardie et maintenant parisien depuis deux ans. Je suis arrivé dans la capitale française après un séjour à l’étranger pour finaliser ma formation dans le sport business. Aujourd’hui je suis community manager pour une grande enseigne de sport.

Comme tous les membres de l’équipe, je suis un vrai passionné de sport. Des valeurs qu’il porte et de l’atmosphère qu’il dégage.
J’adore échanger, ça me permet de conserver une grande ouverture d’esprit.

 

L’équipe cérémonie le soir de la finale Avec la coupe d’Europe de football L’équipe cérémonie avec la mascotte Super Victor

 

J’ai eu la chance de vivre plusieurs évènements sportifs majeurs en tant que fan ou en inside. Le dernier en date : l’Euro de football 2016 au stade de France. J’étais parmi la petite équipe de volontaires qui était en charge des cérémonies en matchday. Un super souvenir avec la rencontre de nombreuses personnalités. J’ai aussi pu vivre quelques moments forts dans le sport américain, j’en dirais un peu plus en fin d’interview car il y a une question dédiée à cela je crois.

Quel est ton point de vue de l’expérience du spectateur dans le sport aujourd’hui ?  

Avant dernier match test de l’équipe de France de Basket avant les JO 2016

Selon moi, l’expérience du spectateur est un levier encore sous exploité par les divers acteurs du sport. Il y a d’énormes possibilités, beaucoup de choses restent à faire. C’est un vrai sujet. De nombreux acteurs sont aujourd’hui dans le questionnement. Certains passent déjà à l’action, notamment le PSG (qui a réalisé plusieurs études avec ses fans).
Beaucoup de pays comme l’Australie, l’Amérique ou encore l’Angleterre nous montrent qu’il existe de nombreuses actions que les clubs peuvent mettre en place à moindre coût pour dynamiser les communautés autour de leur équipe.
Comment expliquer la ferveur populaire pour les divisions inférieures dans le football anglais à contrario de ce que nous vivons en France ? Le prix des places de Premier League peut être, la densité des clubs, la qualité des stades ? Une réponse est à trouver.
Je suis persuadé que l’Inde avec le cricket peut aussi être une vraie inspiration par exemple. Il faut s’inspirer et innover, ne pas avoir peur de l’échec car sinon rien n’est possible. 

Pourquoi as-tu voulu créer un média sur l’expérience spectateur comme Fanstriker ? Et quel va être ton rôle ?

Je suis un vrai fan de sport mais aussi un vrai fan des fans de sport. De ceux qui vivent complètement pour leur équipe mais aussi de ceux qui se rendent au match une seule fois par mois, du père de famille qui emmène son enfant au stade ou de la bande de potes qui veut passer un bon moment. Bizarrement je ne suis pas moi-même un fan comme certains de mes amis, hystériques dès que leur équipe marque un but. J’ai une certaine réserve liée à mon caractère je pense. Mais j’aime ça, cette folie du fan que tu peux ressentir. 

« Si demain quelqu’un pense expérience fan, il faut qu’il pense directement à Fanstriker. »

Depuis plusieurs années, je me suis dit : « mais pourquoi personne ne fait rien à la mi-temps des matchs par exemple ? », hormis les challenges de frappes aux buts bien connus mais en ce qui concerne les spectateurs, il n’y a rien ou presque. Alors j’ai assisté à des évènements avec un nouvel œil. J’observais, j’observe toujours d’ailleurs, les athlètes, les familles, les fans, le staff. Les comportements. Je lisais aussi beaucoup de choses sur l’expérience fan, notamment avec les marques qui proposaient une expérience unique lors de grands évènements.
Puis je me suis rendu compte qu’il n’existait aucun média « source » où toutes les actions pour le spectateur étaient résumées. Alors je me suis dit pourquoi pas le faire ? Faire ce lieu sur le numérique que tu aurais aimé trouver à l’époque sur le sujet. L’endroit central de l’expérience du spectateur. 
Je suis aussi très curieux, donc c’est un bon moyen de trouver des réponses en rencontrant les intéressés directement.

Visite d’Old Trafford (mythique stade de Manchester United)

 

Je vais apporter mon maximum pour que Fanstriker devienne le média principal, mais aussi la source numéro un de l’expérience fan en France. Si demain quelqu’un pense expérience fan, il faut qu’il pense directement à Fanstriker.
Je vais traiter des sujets parallèles, multiplier les rencontres avec des professionnels du sport français et international et aller observer en inside les actions des clubs en interne pour améliorer leur expérience fan (à l’image de l’article réalisé sur le Chambéry Handball). Mais aussi, je vais être l’ambassadeur numéro 1 de Fanstriker, pour le faire connaître du plus grand nombre et intégrer les nouveaux membres pour fédérer autour de ce projet innovant.
Même si c’est l’idée d’une personne, l’objectif est d’en faire un véritable projet collectif. Comme l’a dit Jonathan, l’un des membres : « Seul on va plus vite mais à plusieurs on va plus loin ».
J’aimerais permettre à chacun de trouver un intérêt personnel ou professionnel à s’investir dans le projet.

Tu es toi aussi un joueur de football, alors quelle place vas-tu occuper dans l’équipe type du FC Fanstriker ?

Je ne suis pas un joueur possédant une grande vitesse, alors je compense avec ma technique de balle. Le profil de joueur que j’admire le plus c’est Zidane, avec son humilité et sa qualité balle au pied sur le terrain. J’aimais aussi beaucoup Sylvain Wiltord, un attaquant star des Girondins de Bordeaux à l’époque du sacre de champion de France de football en 1999. Je crois que je ne suis pas vraiment fait pour marquer, les rares buts que j’ai pu mettre étaient vraiment improbables. Souvent des frappes lointaines, des lobs, des moments de folie, mais ils étaient assez rares. C’est pour ça que j’aime peut-être plus offrir une passe merveilleuse à un attaquant que marquer moi-même. Et pour moi le football c’est un plaisir d’équipe donc j’aime que toute l’équipe participe avec de nombreuses passes comme le fait très bien Barcelone par exemple.
Donc je pense que ma place est plutôt dans l’axe du terrain en position de récupérateur et distributeur de passes décisives. En plus j’ai entendu dire que l’on avait recruté deux super latéraux, ça promet.

 L’équipe type du FC Fanstriker Entrainement avec l’équipe universitaire de Chicago en mai dernier (avec Gabriel et Jonathan)
 

Enfin, en tant que professionnel, mais aussi fan de sport, quelle a été ton expérience la plus marquante en matière de Fan Expérience ?

Nous y arrivons, mon expérience fan la plus marquante reste mon premier match de football américain aux Etats-Unis. C’était en novembre 2014, au Rose Bowl stadium à Pasadena en Californie, dans la banlieue de Los Angeles. C’était un match universitaire entre UCLA Bruins et UTAH. Le stade était pratiquement plein. C’était incroyable de voir autant de monde pour un match de division universitaire.
Ce stade a accueilli le Super Bowl à plusieurs reprises mais aussi les Jeux Olympiques et la Coupe du monde de football, un véritable monument du sport mondial avec 94 000 places.
Le show d’avant match était incroyable, avec un drapeau américain de la taille du terrain et une fanfare pour jouer l’hymne américain.

 

Photo du match UCLA – UTAH au Rose Bowl Stadium

 

J’ai aussi en tête les nombreux matchs au Staples Center de Los Angeles, l’antre des Los Angeles Clippers et Los Angeles Lakers, deux grandes équipes de NBA.
Avec la présentation de l’équipe en projection sur le parquet et toutes les animations pendant le match. De la folie. Et en plus pour presque rien, je me souviens que l’on avait payé pas plus de 7$ (environ 6,50€) la place via stubHub.

 

Merci Mathieu, on a hâte de voir tes passes décisives à nos buteurs de choc, Sarah, Jonathan et Gabriel. Toi aussi tu veux rejoindre Fanstriker, le premier média spécialiste de l’expérience fan ? 
Contact nous 😉 

Passionné de foot, puis passionné des sports avec un S, je suis devenu petit à petit un fan des gens qui vont au stade tous les weekends avec écharpe et maillot sur les épaules. J'admire leur investissement et je pense vraiment que les clubs doivent encore leur donner tant. Pour finir cette présentation, on a ajouté des phrases motivantes parce que nous sommes des personnes motivées, voici la mienne : "Ceux qui essaient d'éviter l'échec, évitent le succès."

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

TEAM

TEAM MEMBER : Benjamin, spécialiste Expérience Fan

Benjamin est le petit nouveau de l’équipe, à travers cette rapide interview, il se présente et présente son parcours et sa vision de l’expérience fan.

Publié

le

Benjamin LINAIS, Fanstriker

Temps de lecture environ 3 minutes

Nouvelle arrivée au sein de la team Fanstriker ! Benjamin nous livrera ses expériences, ses recherches et ses analyses sur l’expérience spectateur en tant que Spécialiste Expérience Fan et best practices. Découverte.

 

Salut, tu as rejoint la team Fanstriker récemment. Félicitations ! Peux-tu te présenter aux personnes qui nous suivent et en dire plus à ton sujet ?

Je me présente Benjamin Linais, j’ai 25 ans et je suis fou de sport et tout ce qu’il peut se passer autour d’un événement sportif. C’est pour cette raison que je m’intéresse à pratiquement tous les sports et toutes les nouvelles technologies qui leurs sont liées. Je suis originaire du Mans, ville qui accueille la mythique course des 24 Heures du Mans. Aujourd’hui, je vis sur Paris.

J’ai eu la chance d’avoir plusieurs expériences professionnelles enrichissantes en ayant participé au Tour de France, aux 24 Heures du Mans, aux Internationaux de Badminton et à l’EuroBasket.

 

Mon expérience professionnelle aux 24 Heures du Mans 2017

 

Quel est ton point de vue de l’expérience du spectateur dans le sport aujourd’hui ?  

Pour ma part, l’expérience spectateur est l’ensemble des interactions tangibles et intangibles qui impacte le spectateur avant, pendant et après un événement sportif. Aujourd’hui, l’amélioration de l’expérience spectateur répond à de nombreux besoins mais elle doit également en créer et anticiper les besoins des spectateurs de demain.

A mes yeux, le spectateur représente le premier média pour un événement sportif. Je m’explique, si un spectateur est emballé et satisfait de son expérience lors d’un événement sportif il communiquera, à travers le bouche à oreille ou les réseaux sociaux, ce qu’on peut appelé l’effet viral. Ainsi, il fait de la pub de façon “gratuite”, ce qui peut susciter l’envie chez de potentiels spectateurs.

C’est pourquoi, l’expérience spectateur est réellement un levier important qu’il faut prendre en compte. L’acte sportif en lui-même ne suffit plus, il faut offrir aux supporters une expérience accrue pour rendre l’expérience stade meilleure que l’expérience télévisuelle. Cela peut passer au travers du spectacle hors terrain à l’image des animations mais également au travers du confort du client.  Par exemple, accompagner le spectateur dans toutes ses actions autour de l’événement (achat boutique, commande restauration, accès au stade, etc). Le tout pour les événements sportifs en France est de comprendre les besoins actuelles et futures pour nos spectateurs pour y répondre efficacement.

Que vas-tu apporter à Fanstriker ? Quels vont être les sujets que tu vas traiter ?

J’espère apporter beaucoup à Fanstriker de par mes expériences professionnelles mais également à travers mon mémoire de fin d’étude. Ce mémoire traite de l’expérience spectateur avant, pendant et après un événement sportif. Les problématiques étudiées seront les besoins présents et futurs des spectateurs, la manière d’opérer des organisateurs, des structures sportives et des sponsors et également le lien entre les nouvelles technologies et l’expérience spectateur qui permettent de se projeter sur les services de demain.

Le FC Fanstriker est une famille de passionnés de l’expérience fan mais aussi de sport de manière générale. Alors justement pratiques-tu un sport ?

J’ai pratiqué durant 10 ans du Handball. Aujourd’hui, ayant moins de temps, je pratique du foot 5vs5 en loisir chaque semaine et me rend en salle de fitness également trois fois par semaine. Au delà de ces trois sports, j’ai beaucoup d’attrait pour les sports collectifs car ces sports véhiculent des valeurs de partage et d’esprit d’équipe à l’image du FC Fanstriker.

 

Moi-même en tant que Caravanier Le Gaulois au Tour de France 2016

Enfin, en tant que professionnel et fan de sport, quelle a été ton expérience la plus marquante en matière de Fan Experience ?

Mon expérience la plus marquante en tant que professionnel et fan de sport a été de voir l’impact de la caravane sur le Tour de France. J’ai eu l’occasion d’être caravanier lors de cet événement et  l’impact de ce “spectacle gratuit” sur les spectateurs au bord des routes était impressionnant. J’ai été émerveillé par l’organisation de cet “événement dans l’événement” et par le bonheur apporté aux spectateurs. Les marques sont très impliquées et elles permettent vraiment d’offrir un “spectacle” exceptionnel.

 

Merci Benjamin, nous sommes impatients de découvrir l’Expérience Fan à travers tes articles. Welcome Home ! 😉

Continuer la lecture

Nouveautés