Suis-nous

Fan expérience EN FRANCE

Un escape game au Parc des Princes à Paris

Après Lyon c’est au tour du Paris Saint Germain de proposer son escape game.

Publié

le

Temps de lecture environ 3 minutes

C’est l’une des grandes modes du divertissement de ces dernières années, l’escape game est de plus en plus proposé dans des lieux inédits. Les clubs s’y mettent également, après Lyon c’est au tour du Paris Saint-Germain de le proposer.

L’escape game (jeu d’évasion en français), est un jeu grandeur nature consistant à résoudre une énigme  durant un temps limité. Le lieu peut varier selon l’organisateur dans le but de plonger ses participants dans un univers totalement inédit. Cette aventure se partage régulièrement en groupe, permettant de s’amuser entre amis ou de renforcer des liens entre collaborateurs professionnels lors de team building par exemple. Depuis 2013, de nombreux escape game ont vu le jour. Aujourd’hui, on dénombre 300 établissements et 600 scénarios différents.

Le stade, un outil extraordinaire

Une mise en scène et un décor atypique permet de mettre en immersion les participants. Aujourd’hui, deux clubs en France innovent et proposent de découvrir de l’intérieur leur stade grâce à ce jeu d’évasion grandeur nature.
Le premier a avoir mis en place ce type d’activité est l’Olympique Lyonnais au Groupama Stadium qui a lancé cette animation depuis février 2017. Ils ont tout de suite compris que le stade pouvait être un moyen d’augmenter les revenus hors match day et mais aussi sa notoriété pour les non-fans de football. Nous connaissons les musées (comme la réussite marketing du musée du Camp Nou), les visites du stade, la boutique mais aujourd’hui l’escape game peut représenter un formidable levier économique pour les clubs mais aussi une animation innovante et ludique pour les spectateurs de tout âge. Cette activité permet de découvrir des endroits encore inconnus des spectateurs et d’ajouter de l’interactivité entre le club et son fan.

Le billet pour participer commence à un prix de 35€ et est dégressif selon le nombre de participants, il ne semble pas y avoir d’offre pour les enfants.
Plus d’informations sur l’escape game au Groupama stadium : http://www.groupama-stadium.com/escape-game/

Inside PSG, l’escape game du Parc des Princes

Les franciliens, fans ou pas du PSG, auront la chance de découvrir le Parc des Princes à travers un jeu immersif et énigmatique qui ouvrira ses portes le 16 décembre 2017 jusqu’au 10 février 2018.
Si le succès opère, le Parc des Princes prolongera l’expérience. Le club mise sur 90 000 inscriptions sur les deux premiers mois selon l’Équipe.

L’intrigue que propose le Paris Saint-Germain : vous êtes dans la peau de journalistes se trouvant en conférence de presse d’avant match. Une étrange disparition survient au Parc des Princes et vous devez résoudre ce mystère en 90 minutes.
Le petit plus : aucun parcours n’est fléché, chaque participant peut vivre sa propre expérience. Ainsi, cette activité mènera les participants dans les espaces emblématiques du stade : bord de pelouse, loges, salon Privé Emirates, tribunes, zone mixte, couloir des joueurs, vestiaires, salle de conférence de presse.

“L’idée est de faire connaître le Paris Saint-Germain en dehors du strict domaine des terrains de foot.

Fabien Allègre, directeur merchandising, développement et diversification du PSG
au Parisien

Les tarifs sont abordables (à noter, moins cher qu’à Lyon), le billet adulte est à 27 € et le billet enfant est de 22 €. Une activité qui n’est finalement pas excessive pour une expérience inédite. Il a des chances que les premiers intéressés soient les fans du club eux-mêmes mais pas seulement et ceci est très intéressant pour le club dans sa quête perpétuelle d’un nouveau public.
Plus d’informations sur l’escape game au parc des Princes : https://www.inside-infos.fr/psg/

Chez Fanstriker, on y voit un bon moyen d’ouvrir son stade en semaine, lorsqu’il n’y a pas de matchs. C’est un premier pas vers un stade qui doit devenir un réel lieu de vie du quotidien et non plus seulement un lieu fermé au public 90% du temps.

Passionné par le sport, je m'intéresse aux différents événements sportifs, à la façon dont le spectateur est pris en compte et aux nouvelles tendances. La petite citation qui me caractérise : « Il faut prendre le changement par la main avant qu’il ne vous prenne à la gorge ». Churchill

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Fan expérience EN FRANCE

La poudre rose du Stade Français ne séduit pas la LNR

La poudre et le sport ne font pas bon ménage. Pour une fois, Diego Maradona n’a rien à voir dans cette histoire puisqu’il s’agit du Stade Français Paris lors du précédent derby.

Publié

le

Temps de lecture environ 1 minutes

Lors du derby francilien en TOP14, Stade Français vs Racing 92, les fans étaient invités à diffuser de la poudre rose en tribune pour ce match festif. 

Lorsque l’on fait la fête chez soi ou dans un stade, tout le monde ne peut pas être content. Ici il ne s’agit pas du voisin se plaignant du bruit mais de la LNR, la Ligue Nationale de Rugby qui a signalé au club parisien son mécontentement.

Le derby francilien devait être une fête, alors le staff du club au maillot rose avait pensé à plusieurs animations pour marquer cet évènement. Laure et moi-même étions au stade ce jour là, nous avions signalé dans notre article sur notre journée passée au stade Jean-Bouin que l’opération poudre rose en tribune était assez risquée selon nous. La réaction de certains spectateurs pour preuve, même si la majorité semblait amusée par la situation. 

LNR n’aime pas la poudre rose sur l’homme en noir

Lorsque les fans rejoignaient les tribunes, des bénévoles distribuaient un paquet de poudre rose avec un poncho pour se protéger. Alors juste avant le coup d’envoi, c’est la pluie de poudre rose, pour la télévision, le spectacle. 
Mais ce n’est pas ceci qui n’a pas plu à la LNR, c’est l’utilisation d’un sachet de poudre jeté en direction de l’arbitre du jour, Monsieur Alexandre Ruiz. Un jet qui aurait pu déranger l’homme en noir. 

La commission de discipline de la Ligue a donc prononcé une amende de 20 000 € à l’encontre du Stade Français Paris pour « Désordre occasionné par le public » et plus particulièrement « Trouble causé dans l’enceinte sportive (jet d’objet) ». 
Une chose est sûre, les dirigeants du Stade Français réfléchiront sans doute plus longtemps la prochaine fois qu’ils voudront donner de la poudre rose à leurs supporters. Et les autres clubs vont également apprendre grâce à cette mésaventure du club Parisien. 

Une opération que l’on pourrait donc ajouter dans un prochain article sur les worst pratices de la fan expérience. 

Continuer la lecture

Nouveautés