Suis-nous
New Zealand Rugby Museum New Zealand Rugby Museum

Fan expérience dans le monde

Visit of the National Rugby Museum in New Zealand

Feedback on our tour at the Rugby Museum, national sport of New Zealand: archives, authentic objects, fun facts, play area, etc. Fanstriker is sharing with you its experience at the museum as a true rugby fan.

Publié

le

A museum is a very good place to engage the fans of a team or a sport all year long. It’s a way to keep in touch with them apart from the stadium or game days. Museums could be a source of income but above all a great way to connect with your community.

[Cliquez ici pour l’article en français]

We already shared with you our experience at the Nou Camp museum. This time, we are at the heart of New Zealand, in Palmerston North in the museum dedicated to Rugby and the best team in the world : the All Blacks.

Museum entrance@NZMuseumRugby

Museum entrance

First, a “classic” section

You can’t get away from that, we are in a museum : the first section is dedicate to the rugby history. The sport was brought in New Zealand by the UK sailors in 1870. Reading a lot of information and watching authentic objects as usual in museums can be a bit boring, however we learned a lot about rugby and we loved it!

 

Original Fern on the All Black shirt @NZMuseumRugby

Original Fern on the All Black shirt

Among other things, you can see the first whistle used to stop a sport game. The first fern embroidered on the All Black shirt as a proud national symbol, far beyond rugby. Games programmes, balls, shirt from the 1900s and a thousand of other artefacts that immerge you in a world of the old rugby days.

Game programme of the 40s@Fanstriker

A game programme of the 40s

The museum focuses on the All Blacks but also on all the other teams they played against.

For example, did you know that a true Kiwi bird, being the mascot of the All Blacks, travelled to Europe in the 60s to bring them luck at all their games?

Trench Rugby

We also discovered that New Zealand commemorates a lot the soldiers of the First and Second World War. A section of the museum is a true memorial for the rugby players who went combating death on the European soil.

From 1870 till now

The chronological sections of the rugby history lead us to the 2011 World Cup hosted here in New Zealand and to the last World Cup in 2015 won by the All Blacks. Several other areas of the museum are dedicated to the women team (the Black Ferns) and to the Seven Rugby team.

Huge thick books gathering all the results and details of the previous games of the All Blacks can also be reviewed freely. Not without pride, we found game sheets of previous All Black against France games with the names of famous players such as Sella or Blanco!

 

Stored records of historical games@Fanstriker

Stored records of historical games

Crouch, Touch, Set

Right at the centre of the museum, we took a fun brake in the play centre. A wide space open to the public allowed the visitors to compare their sport performance to the best players’. You can also match yourself against their average body. Then, several attractions test your run, drop kicks, tackles, jumps or scrum. A really good area to feel emotions and make the visitors participate in a museum.

 

Espace ludique du musée@NZRugbyMuseum

Play area to the museum

 

Simulateur de mêlée@Fanstriker

Test your scrum strenght

The Haka

We could not miss the Haka section. A full area is dedicated to the Maori origin of this tradition, its meaning, the lyrics and translation as well as its evolution throughout time.

Nice surprise for the fans

Visitors could find out what their sport idol have in their bedside drawer. Of course, all the sport gear, but also wallet, family photos, lucky underwear and many small details very precious for the fan that wants to know more about his favourite player. A great idea!

 

Le tiroir du fan @Fanstriker

Richie McCaw Bedside drawer

The All Blacks’ chips

Another surprising section of the museum gathers all the eating products that were branded “All Blacks”: chips, cans, chocolate bars, etc. Kind of funny.

The end of the tour

Before reaching out, the visitor also get access to a broadcasting TV area we you can catch up the last international game alongside with a nice shop where you can buy your All Blacks souvenirs: regular but useful.

Let’s discover even more in this video!

Time for assessment

This tiny museum is a gold mine for rugby fans! The quite small place allows either a quick review or a quite long one if you take time to read and watch the thousands of details they display (we stayed more than 2h00). The ticket is not that expensive (12,5NZ$ pp) and the bonus: passionate volunteers would be pleased to share with you fun facts and nice stories about rugby.

We really had a good time in this museum, getting new knowledge, experiencing scrums and tackles, having fun. We are now ready to get into the stadium for real! 

If you happen to be in Palmerston North, go and visit the National Museum of Rugby, it’s worth it ! Oh, and think about bringing a pins of your favourite team : they have a collection of them! 

 

Contact Laure NZ

Cet article était-il intéressant ?

Passionnée, supportrice et grande curieuse, j'ai à cœur de partager ma vision des événements. Convaincue du rôle central que les fans ont à jouer dans le développement du sport, je suis ravie de pouvoir mettre en lumière les bonnes pratiques qui peuvent servir d'exemple et d'inspiration à tous grâce à Fanstriker. Passionate, curious by nature, and a true fan, I like to share my vision about sport events. I am convinced that fans have a considerable part to play to develop the sport economy. Through Fanstriker I aim at bringing to light the best practices that can serve as an example or an inspiration.

Fan expérience dans le monde

Les Baltimore Orioles envoient des lettres aux fans après 108 défaites

Après une saison sportive chaotique, les joueurs ont envoyé des lettres manuscrites à des abonnés pour les remercier de leur soutien.

Publié

le

Être un fan ou un supporter implique de soutenir son équipe dans les bons comme dans les mauvais moments. Et bien c’est ce qu’ont essayer de faire les fans de la franchise américaine de MLB des Baltimore Orioles cette saison.

 

L’équipe de baseball des Baltimore Orioles a vécu une saison pénible sur le plan sportif. Pas moins de 108 défaites sur 162 matchs en MLB. Il a donc été difficile de convaincre les fans d’assister aux matchs en tribune. La franchise a comptabilisé l’une de ses pires saisons sur le plan du taux de remplissage de son stade. Passant d’une moyenne de 30k spectateurs à un peu moins de 16k.

Des lettres manuscrites pour remercier les fans présents

Conscients de la difficulté de l’investissement des supporters pendant cette saison sportivement compliquée, le staff et les joueurs de Baltimore ont eu une idée pour marquer leur reconnaissance envers les fans ayant été au stade cette saison. 

C’est en réalité, Kristen Hudak, la directrice des relations publiques du club qui a eu cette idée dans le but de montrer à sa fan base que l’effectif avait apprécié leur support. Elle a ensuite proposé l’initiative aux joueurs qui ont rédigé plusieurs lettres à destination des fans abonnés de la franchise de baseball. 

“Je n’étais pas certaine de leur réaction, mais lorsque j’ai partagé l’idée aux joueurs, ils ont immédiatement soutenu l’initiative. J’en ai vu plusieurs s’assoir et commencer à écrire. Comme s’ils avaient quelque chose dans leur esprit qu’ils voulaient partager avec le public. Cela a été l’occasion pour eux de le faire avec le coeur. Quand j’ai commencé à récupérer les lettres, j’ai été vraiment touché par leur message et le temps qu’ils ont passé à écrire.”

Les joueurs n’ont donc pas seulement écrit un simple merci mais davantage un message personnalisé envoyé à des abonnés. Dont voici l’un d’entre eux. 

Les membres de l’équipe en charge des services liés aux fans ont sélectionné au hasard plusieurs abonnés qui ont donc reçu ces lettres rédigées des mains des joueurs.

“Avant de jouer au baseball en tant que professionnel, j’ai été un fan… et je détestais voir mon équipe perdre. Donc je comprends la situation des fans des Orioles aujourd’hui.”

Rio Ruiz, joueur des Baltimore Orioles

Gérer les situations sportives compliquées avec les fans, que faire ?  

Lorsque les résultats ne sont pas ou plus au rendez-vous, le contexte entre les fans, supporters, spectateurs et l’équipe peut s’avérer tendu. Alors que faire dans ces situations fréquentes où le résultat sportif ne permet pas d’obtenir le sourire des fans ? 

À l’image de cette idée imaginée par les Baltimore Orioles aux États-Unis, plusieurs initiatives existent. En fin de saison dernière nous vous avions partagé l’action du club anglais d’Huddersfield qui avait offert plus de 1 000 maillots à ses supporters en déplacement lors du dernier match de la saison en Premier League avant d’être rétrogradé en seconde division. Condamnés donc à la descente, le club a souhaité remercier l’investissement de ses fans à travers cette action.

John Early/Getty Images

Le club anglais d’Huddersfield avait offert plus de 1000 maillots à ses fans pour le dernier match

Les fans d’un club ont besoin d’une marque d’attention et c’est encore plus vrai lorsque la situation du club n’est pas très bonne. C’est un enjeu important car avant même la volonté de recruter de nouveaux fans, il faut penser à conserver ceux déjà acquis. 
Pour les conserver, les idées peuvent être nombreuses. L’important est selon nous d’être acteur et de ne pas rester silencieux auprès de son public. Voici quelques idées qui nous viennent à l’esprit : 

  • Offrir la possibilité à un fan d’acquérir un objet dérivé du club pour la somme symbolique de 1€ ; 
  • Envoyer un SMS, mail, vidéo ou lettre personnalisée pour remercier les spectateurs d’avoir assisté au match ;
  • Diffuser sur les réseaux sociaux et au stade des vidéos des joueurs qui remercient les supporters qui se déplacent ;
  • Offrir une qualité d’expérience stade plus forte ;
  • Diffuser des messages de soutien des spectateurs en amont des rencontres. 

La communication est un outil essentiel pour entretenir la flamme du public dans les lourds moments. Offrir une expérience stade enrichie peut permettre d’inciter les visiteurs à se rendre au stade non pas pour les résultats sportifs actuels décevant mais pour passer un bon moment avec de la famille ou des amis. Pour cela, encore faut-il que le club propose quelque chose d’adapter à la cible. 
La pire situation serait qu’un club stop toutes activations, animations et communication vers les fans en raison d’une période de résultats sportifs compliquée. 

Cet article était-il intéressant ?

Continuer la lecture

Nouveautés