Suis-nous
New Zealand Rugby Museum New Zealand Rugby Museum

Fan expérience dans le monde

Visite du musée national du Rugby en Nouvelle Zélande

Retour sur la visite du musée sport national de la Nouvelle-Zélande : archives, objets cultes, anecdotes, espace interactif, etc. Fanstriker partage avec vous son expérience de fan au musée.

Publié

le

Les musées sont une bonne manière de solliciter les fans d’un sport ou d’une équipe tout au long de l’année. Un moyen d’interagir avec eux en dehors du stade ou des matchs. Parfois une source de revenus supplémentaire, mais également un moyen privilégié pour se rapprocher de sa communauté.

[Click here to read article in English]

 

Nous avions déjà partagé avec vous notre expérience au sein du Nou Camp du Barça il y a quelques mois. Place cette fois-ci au musée dédié au rugby et à la plus grande équipe du monde à Palmerston North au cœur de la Nouvelle-Zélande.

Entrée du musée @NZMuseumRugby

Entrée du musée

Une première partie « classique »

On ne peut pas y échapper, nous sommes dans un musée : la première partie est consacrée à l’histoire du rugby et à sa naissance en Nouvelle-Zélande, importée par les marins anglais en 1870. Même si le format assez classique des panneaux à lire et d’objets d’époque n’est pas très original, on y apprend beaucoup de choses.

Première fougère sur le maillot des Blacks@NZMuseumRugby

Première fougère sur le maillot des Blacks

On retrouve notamment l’histoire du premier arbitre au monde à avoir utilisé un sifflet pour signaler un arrêt de jeu (il y a même le fameux sifflet). Le maillot des All Blacks avec la toute première fougère brodée “old school”, symbole national, bien au-delà du rugby. Des programmes de match, des ballons, des maillots des années 1900 qui nous plongent dans un autre univers.

Programme de match des années 1940@Fanstriker

Programme de match des années 1940

Le musée traite des All Blacks mais également de toutes les autres équipes les ayant affrontés.
Saviez-vous par exemple qu’un véritable oiseau Kiwi, servant de mascotte à l’équipe, avait fait le déplacement pour tous les matchs des Blacks en Europe dans les années 60 ?

Du rugby dans les tranchées

Nous avons également découvert que ce pays commémore très fortement les soldats ayant participé à la première et à la seconde guerre mondiale. Un espace dédié aux rugbymen morts sur le front occupe une place importante du musée.

De 1870 à nos jours

Les couloirs chronologiques font remonter l’histoire du rugby jusqu’à la coupe du monde organisée à domicile en 2011 et au dernier titre des Blacks remporté en 2015. Des espaces sont également dédiés au rugby féminin et au Sevens. D’énormes livres d’archives, recensant tous les matchs joués des All Blacks peuvent également être consultés. On a d’ailleurs retrouvé des feuilles de match portant les noms de Sella et de Blanco !

Archives de l'équipe de France à disposition@Fanstriker

Archives de l’équipe de France à disposition

Flexion, Touchez, Jeu

Petite pause ludique au milieu de la visite. Un grand espace interactif ouvert à tous permet de mesurer ses performances sportives à celle des plus grands sportifs. Tout d’abord, on peut comparer sa silhouette au profil moyen d’un All Black, c’est plutôt chouette non ?! Ensuite, on peut tenter d’égaler des records à la course, au drop, au plaquage, au saut ou à la mêlée. Un super moyen de faire vivre des émotions et de faire pratiquer du sport dans un musée.

Espace ludique du musée @NZRugbyMuseum

Espace ludique du musée

Simulateur de mêlée@Fanstriker

Simulateur de mêlée

Le Haka

Impossible de ne pas parler du Haka dans cet article. Un espace dans le musée explique l’origine maorie du Haka, sa signification, ses paroles et traduction ainsi que son évolution depuis le début du rugby.

Un cadeau pour les fans

Les visiteurs peuvent découvrir ce que leurs idoles possédaient dans le tiroir de leur table de nuit : bien sur quelques équipements sportifs, tickets de matchs, mais aussi portefeuille, photos de famille, caleçon fétiche et d’autres petits détails précieux pour le fan qui souhaite en savoir plus sur l’intimité de son joueur préféré. Une super idée !

Le tiroir du fan @Fanstriker

Le tiroir de Richie McCaw

Les chips des All Blacks

Assez insolite, le musée recense également tous les produits comestibles qui ont fait la promotion des Blacks : chips, canettes, barres chocolatées, etc. Le marketing s’expose dans ce lieu culte du rugby.

La fin de la visite

En fin de visite, nous trouvons également un espace de diffusion qui repasse le dernier match de rugby international (presque en direct) ainsi qu’une boutique avec quelques articles des All Blacks : classique mais efficace dans le parcours du client.

Nous vous laissons en découvrir plus dans la vidéo ci-dessous.

L’heure du Bilan

Ce petit musée est une mine d’or pour les fans de rugby. L’espace plutôt restreint permet finalement une visite rapide (on y a passé quand même plus d’1h30 !!). Mais la visite peut vraiment se prolonger si l’on fait attention à tous les petits détails, les histoires, tellement il y a de choses. En ce qui concerne le prix, l’entrée est peu chère (environ 8€) et le petit plus : des bénévoles passionnés sont à votre disposition pour vous partager une anecdote croustillante.

Nous avons passé un très bon moment dans ce musée, entre nouvelles connaissances et tentatives de plaquage, nous sommes fins prêts pour assister au prochain match.
Et si vous faites un tour par Palmerston North, n’hésitez pas à visiter le National Museum of Rugby, et pensez à prendre un pins de votre équipe favorite, ils en font la collection.

 

Contact Laure NZ

Passionnée, supportrice et grande curieuse, j'ai à cœur de partager ma vision des événements. Convaincue du rôle central que les fans ont à jouer dans le développement du sport, je suis ravie de pouvoir mettre en lumière les bonnes pratiques qui peuvent servir d'exemple et d'inspiration à tous grâce à Fanstriker. Passionate, curious by nature, and a true fan, I like to share my vision about sport events. I am convinced that fans have a considerable part to play to develop the sport economy. Through Fanstriker I aim at bringing to light the best practices that can serve as an example or an inspiration.

Fan expérience dans le monde

Qui suivre en 2019 pour réaliser une veille de l’expérience fan

En 2019, les acteurs seront de plus en plus nombreux à s’exprimer sur le sujet de l’expérience fan. Voici nos inspirations actuelles.

Publié

le

Les comptes à suivre sur l'expérience fan

La thématique de l’expérience des fans dans les événements sportifs est de plus en plus évoquée. Certains acteurs se signalent sur les réseaux sociaux à travers la qualité de leur contenu sur ce sujet. Alors qui sont les personnes à suivre pour se tenir informer des nouveautés et des bonnes pratiques ?

 

Petit cadeau en ce début d’année 2019, nous vous partageons une liste de nos inspirations les plus fortes sur la thématique de l’expérience spectateur.
Chaque année, de nombreux étudiants du sport ou des professionnels du secteur nous demandent qui sont les personnes à suivre pour se tenir au courant des dernières innovations ou initiatives en matière d’expérience fan.

Voici donc une liste non exhaustive des personnes qui s’expriment régulièrement sur l’expérience des fans dans le sport. Des “influenceurs” qui représentent pour nous des sources d’inspirations que nous suivons très régulièrement.

Les personnes à suivre sur les réseaux sociaux sur l’expérience fan

Nous l’observons, depuis que nous existons (début 2017), sur les réseaux sociaux, de plus en plus de personnes s’expriment sur le sujet de l’expérience des spectateurs dans le monde du sport. Certains acteurs savent se démarquer à travers la qualité de leur contenu ou par leur approche. Voici ceux que nous suivons avec attention et avec qui nous interagissons, en France ou à l’étranger.

Les comptes de personnalités à suivre selon Fanstriker

Les comptes de personnalités à suivre selon Fanstriker

  • Blair Hughes sur Twitter
    Blair est selon nous l’une des plus grandes sources d’inspirations concernant l’expérience fan et l’engagement des fans. Australien, Blair Hughes partage de très bonnes inspirations sur Twitter et sur son site web avec notamment une news mensuelle en ligne : the monthly fan engagement journal, FANS HQ.
  • Mark Bradley & The Fan Experience Company sur Twitter
    Il est le fondateur de Fan Experience Company, un site anglais qui traite de l’expérience des fans outre manche. Ses analyses sont pointues et son regard est toujours judicieux. 
    Via son site internet, Mark partage souvent des articles intéressants sur la situation en UK.
  • Antony Thiodet sur LinkedIn
    Antony est un habitué de la scène française du sport business, ex-directeur exécutif du club de basketball de l’ASVEL, il a lancé en 2017 sa société Time For Biz dans le but d’accompagner les clubs dans le changement. Il partage régulièrement du story telling autour de son travail avec les clubs.
    Nous avions eu l’occasion de lui consacrer une interview complète il y a quelques mois. 
  • Bas Schnater sur Twitter et LinkedIn
    Bas est dans la région d’Amsterdam aux Pays-Bas. Il est en charge des missions CRM et Digital dans le club de football d’AZ Alkmaar. Il est également speaker sur la thématique du fan engagement. 
    Très actif sur les réseaux sociaux, il partage de nombreux contenus issus de ses actions ou des relais de son réseau. 
  • Nicolas Bourreau sur Twitter et LinkedIn
    Consultant en marketing et communication dans la région Lyonnaise, Nicolas démontre un réel intérêt sur l’expérientiel à travers ses publications très souvent pertinentes sur des situations aux États-Unis ou sur le territoire français. Un très bon storyteller. 
  • Rachel Jung sur LinkedIn et Twitter
    Ancienne community manager du club de rugby du Biarritz Olympique, Rachel travaille aujourd’hui chez les Girondins de Bordeaux. Régulièrement, elle nous partage ses retours d’expériences à l’écrit et en image via des articles sur LinkedIn. 
  • Jonas Djian sur LinkedIn
    Travaillant pour le stade de France et la startup ArtDesignPainting, Jonas est un passionné des stades. Il a d’ailleurs rassemblé une grande quantité de professionnels du sport business international dans une conversation sur le réseau social Whatsapp dont nous faisons partie. Des échanges entres les différents stadium managers des clubs et autres acteurs aux 4 coins du monde permettent d’obtenir un benchmark rapide des actions entreprises par chacun.

D’autres acteurs s’expriment sur la thématique de l’expérience fan, nous pensons à Boris Helleu dans la région de Caen, à Danny Lee en Angleterre, Julien Barthélémy à Lyon et aux Etats-Unis, Gregory Trottet en Rhône Alpes,  Pierre Lebot à Paris, Olivier Maillard à Lille, Clément Barouillet à Londres,  ou encore Fabrice Bouthier et Jérémie Sibert en Ile de France.

Les médias traditionnels qui traitent (entre autres) de l’expérience fan

En parallèles des personnalité, les médias sportifs dit traditionnels partagent régulièrement des contenus en lien avec l’expérience des fans. Bien qu’ils ne soient pas spécialisés sur ce sujet, ils relayent des originalités des clubs, des expériences ‘Money can’t buy’, des actions sponsoring ou encore des interviews.  
Voici les médias traditionnels que nous vous conseillons :

  • PK Foot
    Média qui traite essentiellement du football, PK Foot partage régulièrement des actions réalisées par les clubs ou des originalités issues directement des fans eux-mêmes.
  • Ecofoot
    Média spécialiste du football business, Ecofoot apporte cette vision économique au monde du footballe. Anthony Alyce son fondateur s’entretient directement avec les clubs et les acteurs du monde professionnel. Des échanges qui offrent des analyses et des entretiens souvent pertinents et toujours intéressants parfois en lien avec l’expérience spectateur.
  • Le Sport Business
    Mathieu Poplimont qui gère ce média réalise différents contenus et immersions auprès des acteurs de l’environnement sportif. Des interviews de marques, de médias, de clubs qui traitent parfois de la fan expérience. Matthieu s’essaye depuis peu a d’autres formats plus originaux : podcast, videos, etc.
  • Sportbuzzbusiness
    Média généraliste du marketing du sport, Sportbuzzbusiness partage des actions de sponsoring ponctuelles réalisées par les marques dans la thématique Game day – fan expérience.
  • Sport-digital.fr
    Thibault qui gère ce média dispose d’un onglet spécifique fan expérience dans lequel nous pouvons retrouver des informations locales, nationales ou internationales.
  • Champions du Digital
    Vanessa, la fondatrice et gestionnaire de ce blog traite de cette thématique à travers des partages de contenus sur ses différents réseaux sociaux. Elle réalise également des immersions et interviews avec des clubs ou des structures issues du tissu sportif français.

Les autres médias nationaux généralistes comme L’équipe, Football Stories sur Facebook ou Front Office Sport pour les US, traitent également ponctuellement de cette thématique et représentent donc des sources potentielles.

Les acteurs professionnels avec une fibre fan expérience

Les comptes sociaux des clubs sont évidemment des bonnes sources, ainsi que les comptes des responsables dans ces clubs qui partagent régulièrement des contenus en insights.
Des acteurs professionnels se sont spécialisés dans le fan engagement ou l’expérience fan. Voici quelques acteurs que nous suivons : 

  • ESSMA 
  • Fan insights.co
  • SIS
  • FanXperience

Les réseaux sociaux sont de vrais sources d’inspirations pour suivre les actualités sur les actions des clubs et organisations sportives. Sur Twitter particulièrement, il existe un outil spécifique pour assurer une veille : tweetdeck. Un outil très simple qui permet en quelques minutes d’observer toutes les discussions sur un thématique précise. 
En suivant Fanstriker ici ou encore sur les réseaux sociaux, nous vous offrons la possibilité de bénéficier des contenus de l’ensemble des acteurs précédemment cités sous un même espace.

Vous suivez des acteurs en particulier sur cette thématique ? N’hésitez pas à nous les soumettre via les réseaux sociaux en commentaire.

Continuer la lecture

Nouveautés