Suis-nous
Les fans des Vodafone Warriors Les fans des Vodafone Warriors

Fan expérience dans le monde

Les Warriors ont invité leurs fans à payer le prix qu’ils souhaitaient pour un match spécial

Pour célébrer le 300e match de leur joueur emblématique Simon Mannering, les Vodafone Warriors ont proposé une offre originale.

Publié

le

Venez et payez ce que vous voulez, c’est en quelque sorte l’opération proposée par les Warriors d’Auckland à leurs fans pour le 300e match de l’un de ses joueurs légendaire.

 

Ce vendredi 31 août, Simon Mannering, joueur des Vodafone Warriors et ex-international Néo-zélandais célèbrera le 300e match de sa carrière face aux Raiders. Quelques jours après avoir fêté son 32e anniversaire le 28 août. Il mettra fin à sa carrière au terme de la saison.

Il est le premier joueur de l’équipe à avoir participé à 300 match de NRL (la National Rugby League est l’une des deux compétitions inter-clubs de rugby à XIII les plus prestigieuses du monde avec la Super League). Cet événement, plus son anniversaire et le fait qu’il mettra un terme à sa carrière à la fin de la saison sont assez énormes pour que le club imagine une grande opération. Simon est perçu comme le ou l’un des meilleurs joueurs de l’histoire des Vodafone Warriors par les fans de rugby.

“Les ventes se sont affolées lorsque l’offre a été lancée mardi à midi. Nous avons eu une réponse phénoménale avec près de 10 000 billets vendus en une journée.”

George Cameron, Président Vodafone Warriors

Pour cette belle occasion, son club a pensé à une opération pour les fans, puisqu’ils pouvaient payer le prix qu’ils souhaitaient pour assister à ce match qui aura lieu ce vendredi.

Payez le prix que vaut ce match

Pour montrer leur attachement à leur joueur emblématique avant son départ définitif, les fans pouvaient – le jour de son anniversaire uniquement (le 28 août) – payer le prix qu’ils souhaitaient dans une fourchette située entre $5 et $50 pour toutes les catégories du stade.
Au MT Smart Stadium, les prix des billets varient entre $10 et $50 auquel il faut ajouter $5 de frais.

Le 28 août entre 12h00 et 23h59, les supporters des Warriors pouvaient donc donner le montant que ce match méritait en échange d’une place pour le match. La communication réalisée par le club mettait l’accent sur la reconnaissance que peut valoir la longévité de leur joueur.
Passé ce jour les prix revenaient à la “normale”.

Un match sold out en 2 jours

Le 300e match de leur “ultimate warriors” se jouera devant un stade plein. Les tickets ont tous été vendus 2 jours avant le match. C’est la première fois depuis 1995 que le club réussi la performance de jouer 2 matchs à guichets fermés dans la même saison.

 

Un T-shirt collector en quantité limitée en matchday

Le club construit plutôt bien son événement puisqu’il proposera ce vendredi pour le match une collection de t-shirts collectors en quantité ultra limitée. Seulement 100 exemplaires seront proposés. Un chiffre qui entraînera à coup sûr une rapide rupture de stock.

Beaucoup de fans partagent leur mécontentement sur cette quantité limitée, certains partagent également l’idée de vendre non pas 100 mais 300 t-shirts en référence aux 300 matchs de Mannering, ce qui est une idée très logique.

Mise à jour : Un jour après la rédaction de notre article, le club a publié un message pour indiquer qu’il entendait ses fans et que le nombre de T-shirts collectors n’était plus limité pour faire face à la grande demande.

 

Un appel à apporter des bannières personnalisées

Encore une originalité qui fait suite aux 6 originalités de l’expérience fan vécues par Laure il y a quelques jours au stade en Nouvelle-Zélande. Le club incite le public à venir avec leurs drapeaux et étendards personnalisés avec leurs messages pour leur joueur star.

“Nous voulons vraiment passer un bon moment, nous ne restreindrons donc pas la taille des bannières pour ce match au stade. Mais nous rappellerons aussi à nos fans d’être conscients de ne bloquer la vue d’aucun spectateur.”

George Cameron, Président Vodafone Warriors

Le président du club lui-même insiste pour que les fans apportent le plus de messages possible pour faire de ce match un bel événement.
L’opération “Bring your Banners for Manners” est à l’origine une initiative d’un groupe de supporters basé à Sydney, les Warrior Nation.

Un match qui a été très bien construit par le staff du club, tant par le storytelling autour du joueur que par les actions proposées. Une action qui pourrait nous rappeler une opération similaire réalisée par le FC Lorient la saison dernière Domino’s Ligue 2. 

Au stade, je passe plus de temps à observer les animations, le comportement des fans et les actions du club que le match en lui même. J'aime le sport mais j'aime encore plus l'expérientiel. Qu'il soit dans le monde du commerce ou celui du sport business. | "Ceux qui essaient d'éviter l'échec, évitent le succès."

Fan expérience dans le monde

Changer de maillot, une stratégie assumée ?

Ce club de NRL propose chaque année des maillots de couleur complètement différente à ses fans, et cette stratégie marche ! Découvrez pourquoi…

Publié

le

Sortie du nouveau maillot des Warriors

Les Warriors, équipe néo-zélandaise de NRL, viennent de sortir leur nouveau maillot pour la saison 2019. Habitués à l’univers Rouge et Noir de ces guerriers, changement de décor total pour un maillot blanc à rayures bleues, vertes et rouges ! Mais apparemment, il n’y a que nous que cela surprend…

 

Ce club de Rugby à 13 (Rugby League dans l’hémishpère sud) dont nous sommes maintenant habitués, est à la pointe de l’innovation en matière de fan expérience. Les Warriors proposaient il y a peu aux fans de payer le prix qu’ils souhaitaient pour aller au stade !

Campagne de lancement du maillot 2019 des Warriors@warriorsnz

Campagne de lancement du maillot 2019 des Warriors

Cette semaine, c’est la sortie d’un nouveau maillot qui fait le buzz, complètement rétro et très différent de l’édition 2018. Mais lorsque l’on regarde l’historique de ce club, on comprend mieux pourquoi les fans sont habitués au changement.

En 25 ans d’histoire, depuis la création du club, plus de 45 maillots différents ont été produits par le club. Un fans s’est même amusé à collectionner tous les maillots de son équipe préférée : un joyeux carnaval de couleurs !

Echantillon de la collection de maillots des Warriors d'Auckland@fanstriker

Echantillon de la collection de maillots des Warriors d’Auckland

 

A 100€ le prix du nouveau maillot, ce fan qui en possède 45 a donc dépensé 4 500€ seulement en achat de maillots … Qui dit mieux ?

Une stratégie qui paye

Le club casse donc tous les codes du management de marque, et de l’identité graphique aux couleurs historiques que les fans devraient pouvoir s’approprier. Les seuls points communs à ces maillots sont le logo du club et le sponsor titre Vodafone.

Mais la stratégie de sortie de nouveaux maillots est tout à fait assumée par le club, et permet aux Warriors de booster chaque année les ventes textiles et merchandising, surfant sur l’effet de nouveauté. Les fans s’arrachent chaque nouveau maillot.

Les Warriors vendraient en effet chaque année des chiffres assez démentiels de maillots à leurs fans. En 2011, année de la coupe du monde de Rugby en Nouvelle-Zélande, les Warriors ont vendu plus de maillots que les All Blacks, équipe nationale de rugby à XV pourtant sacrée championne du monde à domicile.

Maillot des All Blacks de 1991@GettyImages

Maillot des All Blacks de 1991

La même semaine que les Warriors, les All Blacks ont d’ailleurs également sorti un nouveau maillot pour 2019. Avec une touche rétro, le nouveau maillot All Blacks fait réapparaître le col blanc. Subtile nouveauté, finalement pas forcément suffisante pour déclencher l’envie d’achat du fan. Personnellement, je me contenterai de mon maillot 2018 !

Le maillot des All Blacks est donc resté plutôt similaire au cours de l’histoire, depuis la toute première apparition de la fougère blanche sur fond noir que l’on avait pu admirer au musée du rugby en Nouvelle-Zélande. Un changement qui n’a pas incité les fans à actualiser leur achat chaque saison tant le modèle reste très (trop ?) proche.

Un maillot renversant

Chaque saison, une grande partie des équipes sportives propose 2 voire 3 maillots selon leur usage (domicile, extérieur, third). C’est une règle dans beaucoup de sports mais également une opportunité marketing pour ces organisations qui se donnent le droit de vendre plus de maillots en créant davantage d’offre pour leurs fans selon les goûts et les couleurs.

 

De notre côté de l’Atlantique, le club de Newtown AFC prend le contrepied absolu de la stratégie « lucrative » des Warriors en proposant un maillot réversible qui offre aux fans pour seulement 40€ à la fois le maillot domicile et extérieur ! Ingénieux et parfait pour le fan, à voir si le club arrive à booster ses ventes de maillot avec ce produit qu’on adore !

Le revers du maillot et de ses couleurs

Le seul inconvénient à la stratégie adoptée par le club néo-zélandais, pourrait être le manque d’unité en tribune avec ces 45 maillots de couleurs différentes. Il n’est pas rare dans les tribunes de voir les couleurs officielles de l’équipe noyées dans le flux de personnes vêtues d’un maillot d’une saison précédente. Dans les tribunes du Parc des Princes à Paris, le jaune (maillot 17/18) se mélange au noir (maillot 18/19 third) et aux traditionnelles couleurs du club : le bleu, le blanc et le rouge.

Nous nous rappelons bien lors du match de la France face à l’Australie pendant la Coupe du Monde 2018, de l’important flux de maillots jaunes des supporters australiens. Les fans français étaient eux vêtus de blanc ou de bleu. Face aux 7 000 Australiens, le patchwork français n’a pas vraiment aidé les fans à créer un bloc uni.

Maillots France Australie Coupe du Monde 2018@baroud4sports

Tribunes pour le match France Australie de la Coupe du Monde 2018

La preuve en image avec ces photos des tribunes partagées par Olivier, ce fan ‘Baroudeur du sport’ dont nous avions fait l’interview avant sa grande aventure en Russie pendant l’été.

Ce n’est pas un problème que semblent rencontrer les fans des Warriors à domicile, mais le phénomène sera peut-être à observer lors des déplacements de fans en Australie !

Continuer la lecture

Nouveautés